dimanche 18 novembre 2018
  • MARCHE PLAISIRS GOURMANDS MACON 20183 - 1.jpg
  • SEQUANE MACON HABITAT NOV2018.jpg
  • BURN OUT PARENTS CD.jpg

Ilot_Laguiche-JSA_architectes.jpg

Lundi soir, dans la grande salle municipale du Pavillon, a eu lieu la présentation, fort aboutie, du projet appelé « Îlot Laguiche ». Près de 150 personnes ont répondu à l’invitation de la municipalité.

 

Tout cela fait partie d’un tout, de l’ensemble de l’investissement que je vais signer au nom de la Ville de Mâcon, avec Mâcon-Beaujolais Agglomération, représentant un total d’investissements en public et privé dans les 6 ans qui viennent de 120 millions d’€. Nous serons la première ville, en Bourgogne, à signer ce type de dossier avec le Gouvernement.

Jean-Patrick Courtois

 

Gérard Colon, en tant que président du conseil d'administration de l'entreprise Sema Mâconnais-Val de Saône Bourgogne du Sud, n’a pas caché sa grande fierté de pouvoir lancer ce projet qui a pour objectif affirmé de « Créer un nouveau quotidien, une nouvelle dynamique pour le centre-ville de Mâcon. "C’est réellement un projet structurant qui va permettre de faire venir de nouveaux commerces, des grandes surfaces en cœur de ville. De faire en quelque sorte, du “remembrement de commerce”, en étroite collaboration avec les commerçants de l’association Mâcon-Tendance."

 

Plusieurs objectifs

Une ambition et un objectif, de créer à la fois une quinzaine de logements pour amener des familles en centre-ville (12 logements neufs et 3 réhabilités allant du T2 auT5), mais également d’implanter des surfaces commerciales (environ 1500 m²) plus importantes que ce qu’il y a aujourd’hui, donc supérieures à 200 m². Également la création, imposé par le PLU, de places de parking (14) pour la partie habitat. Cette opération se situe entre la rue Philibert Laguiche et la place aux Herbes, par la création d’un passage piétonnier créé par la démolition de l’ancien immeuble du « Bazar Mâconnais », bien connu.

Une permanence SEMA 71 est installée au 16 rue Lamartine, 4e étage, pour répondre à toutes interrogations et suggestions, que pourrait susciter ce programme.

Sylvie Geoffroy est chargée de cette opération pour le compte de la Ville. Du côté de la SEMA71, c’est son Directeur Général Délégué, Éric Delmas, assisté d’Isabelle Gaulin, chargée d’opération. Les autres opérateurs sont, pour l’entreprise de démolition SAFEGE : Bruno Sevin et le Maître d’œuvre des travaux de reconstruction : François Drosson, directeur de JSA Lyon.

 

Une opération de démolition en deux temps

La phase de désamiantage de novembre à janvier 2019 n’aura qu’un faible impact sur le quotidien des riverains. Seule une petite partie de la place aux herbes sera occupée.

La phase de curage et de démolition de janvier à avril 2019, avec une emprise plus importante sur la place en profitant de l’opportunité de l’hiver, période pendant laquelle les terrasses ne sont pas sorties. Il est à noter un point important : la circulation de la rue Franklin sera réservée à la circulation des véhicules du chantier. Afin de limiter la pollution par les poussières, la démolition se fera par « écrêtage » (cette technique de démolition consiste à démolir les bâtiments niveau par niveau avec les engins à l'intérieur - NDLR).

 

Des constats d’huissiers

Rapidement, afin de prévenir tous problèmes inhérents à des travaux de cette ampleur, la Ville a décidé de faire un « état des lieux » avant travaux, des logements riverains par constats d’huissiers de justice dans la zone impactée, ou susceptible de l’être, par les travaux. Les propriétaires recevront un courrier d’un huissier de justice afin de caler les rendez-vous.

 

Déroulé des travaux

Le permis de démolir, est daté du 10 septembre. En même temps, le Maître d’œuvre de démolition a fait toutes les études et les entreprises qui vont effectuer la démolition vont pouvoir être sélectionnées très rapidement dans les semaines qui viennent et les travaux doivent pouvoir commencer dès la mi-novembre.

Après le diagnostic archéologique préventif, le permis de construire devrait être déposé fin octobre-début novembre 2018 afin de débuter les travaux de reconstruction en septembre 2019 pour une livraison des commerces en septembre 2020, afin que les commerçants puissent faire leurs travaux d’aménagements et ouvrir pour les fêtes de fin d’années. La livraison des appartements est prévue pour la mi-2021.

 

120 millions d’Euros pour Mâcon Cœur de ville, cœur de vie

Après l’équipe en charge du projet qui a écouté, notée, voire répondue à de nombreuses questions, ce fut au tour de Jean-Patrick Courtois, Maire de Mâcon, de prendre la parole en remerciant les nombreuses personnes d’être venues pour cette première présentation. Il a tenu à resituer dans son contexte ce premier aménagement :

 

« C’est une mesure gouvernementale qui s’est appelée « cœur de ville » dans laquelle la Ville de Mâcon s’est engagée avec Mâcon-Tendance. Cette collaboration a permis de définir un périmètre sur l’ensemble de la ville de Mâcon qui va être concernée par des investissements, qu’ils soient publics et privés. Le dossier est techniquement prêt, car le bureau Bérénice avait déjà fait une étude. La chance a voulu que le gouvernement ait retenu Bérénice au plan national, ce qui facilite grandement les accords. Dans ce programme est prévu un certain nombre de choses, dont l’aménagement des places. Ceci est déjà commencé, la prochaine étant la place Gérard Genevès qui va débuter dans les jours qui viennent, et en même temps, la réfection des voiries.

Dans ce programme Cœur de ville, il y a eu des opérations « logements » ce qui est quelque chose d’important. Si l’on veut qu’un centre-ville redevienne dynamique, encore faut-il que les gens reviennent y habiter… Après le succès de la première, qui vient de se terminer, le Préfet vient de donner son accord pour une deuxième OPH qui va repartir dans les semaines qui viennent. Les propriétaires privés qui sont intéressés sont appelés à se faire connaître. Parallèlement, un certain nombre d’ORI (Opération de Restauration Immobilière) seront menées.

Trois opérations vont-être lancées en même temps : une a déjà commencé (désamiantage), il s’agit de Soufflot, purement privé. Celle dont on parle, l’îlot Laguiche, et enfin l’îlot des Minimes, avec un parking souterrain, une résidence de personnes âgées, avec des commerces qui vont arriver par l’agrandissement des halles, et surtout par la réhabilitation du cloître qui permettra de faire un certain nombre d’expositions et d’activités culturelles en plein centre-ville. En effet, on s’aperçoit que si l’on veut qu’un centre-ville redevienne dynamique, il faut effectivement des commerces, de la population, et il faut aussi avoir une politique culturelle pour que les gens y viennent.

Dans les jours qui viennent : les travaux du cinéma « Les Cordeliers » que la ville a acheté il y a 3 ou 4 ans, vont commencer. Ce sera une petite salle de spectacle pour pouvoir accueillir de jeunes troupes ce qui complète l’offre culturelle en cœur de ville. »

 

Le Maire a rappelé également l’arrivée de l’entreprise « Leboncoin » qui va s’installer cours Moreau, et créer une cinquantaine d’emplois.

« … Tout cela s’inscrit dans une même logique… On n’a pas décidé comme ça, un beau matin, tient on va réparer tel ou tel bâtiment… Non, c’est une logique qui s’inscrit dans un plan complet que l’on va signer avec le Préfet qui représente le Gouvernement dans le courant du mois d’octobre. À partir de ce moment-là, les autres aménagements de places vont se faire. Nous aurons un certain nombre de réunions, nous aurons à nous poser la question de la place Poissonnière, de la place de la Barre. Il a été décidé de l’installation d’une « conciergerie ». Une sonorisation complète du cœur de ville, digne de ce nom !

… Une autre installation importante va voir le jour : la WIFI sur tout le centre-ville. »

 

La concertation va continuer pour déterminer « l’ambiance » de la place aux herbes : minérale… végétale… Autre ? Vos avis seront pris en compte à la SEMA71 sur place.

Dans le plan "cœur de ville", la prochaine réunion de concertation : l’îlot des Minimes

Gilles Lalaque

 

 

présentation projet Ilot Laguiche (13).JPG

Jean-Patrick Courtois, maire de Mâcon

présentation projet Ilot Laguiche (3).JPG

Ilot_Laguiche-JSA_architectes.jpg

Source : JSA Architectes

Ilot_Laguiche3-JSA_architectes.jpg

Ilot_Laguiche2-JSA_architectes.jpg

présentation projet Ilot Laguiche (4).JPG

présentation projet Ilot Laguiche (5).JPG

présentation projet Ilot Laguiche (6).JPG

présentation projet Ilot Laguiche (7).JPG

présentation projet Ilot Laguiche (9).JPG

présentation projet Ilot Laguiche (10).JPG

présentation projet Ilot Laguiche (11).JPG

présentation projet Ilot Laguiche (12).JPG

présentation projet Ilot Laguiche (15).JPG

présentation projet Ilot Laguiche (16).JPG

présentation projet Ilot Laguiche (1).JPG

 

CLIN D'OEIL : Le secrétariat du père Noël est ouvert !

60 lutins sont mobilisés pour répondre aux lettres des enfants.

BOURGOGNE-FRANCHE-COMTE : Un concours vidéo pour les associations sur le thème Sport et Laïcité

LAICITE ASSO BFC.jpg
Les associations sportives de la région affiliées à une fédération ou un groupement agréé ont jusqu’au 15 novembre pour déposer leur candidature à la Direction régionale et départementale de la jeunesse, des sports et de la cohésion sociale (DRDJSCS).

CONGRÈS COBATY À MÂCON : Les grands enjeux de l’économie circulaire en Bourgogne-Franche Comté dévoilés

Collage cobaty région.jpg
Le congrès international de l’Association des Décideurs de l’Acte de Bâtir a accueilli une présentation de la stratégie en matière d’économie circulaire dans le bâtiment en région Bourgogne Franche-Comté.

TRIBUNAL DE MÂCON : A 54 ans, rangé, une vieille dette de stup le rattrape

DROGUE TRIBUNAL MACON.jpg
Cet après-midi, Eric, 54 ans, comparaissait devant le tribunal de Mâcon pour acquisition, détention, cession de produits stupéfiants, le tout en récidive. Egalement usage illicite.

ST-LEGER-SOUS-LA-BUSSIÈRE : Le silo de la menuiserie Laffay brûle

FEU TRAMAYES MENUISERIE LAFFAY - 4.jpg
Ce mardi après midi, peu après 17h, le silo de sciure de bois de la menuiserie Laffay a pris feu.

MÂCON ET SA RÉGION : La nuit de la glisse sur les routes ?...

Deux accidents de la route sont survenus cette nuit bien arrosée.

AUTOROUTE A6 : Un poids-lourd en feu à hauteur de La Chapelle-de-Guinchay

FEU POIDSLOURD LACHAPELLEGUINCHAY A6 - 6.jpg
ACTUALISÉ : 8 km de bouchons étaient annoncés dans les deux sens. L'accès à l'autoroute par Mâcon-Sud a été fermé. A VOIR AUSSI : Notre vidéo

PONT-DE-VAUX : Un blessé grave dans une violente collision au niveau du pont de Fleurville

ACCIDENT PONTDEVAUX - 25.jpg
Dimanche en fin d'après midi, les sapeurs-pompiers sont intervenus au pont de Fleurville où une collision venait d'avoir lieu. ACTUALISÉ MARDI Á 11H : Le pronostic vital du chauffard n’est pas engagé.

SAÔNE-ET-LOIRE - RCEA : Deux blessés dans une collision entre un poids-lourd et une voiture

CLERMAIN RCEA AOUT2018.jpg
L'accident s'est produit à hauteur de Clermain ce début d'après-midi. La poids lourd a fini sa course en contre-bas.

SANCÉ : Quatre blessés sur la D906 ce jeudi après-midi

Accident_Sance_020818 (8).jpg
ACTUALISÉ VENDREDI MIDI : Les blessures des quatre victimes sont minimes.

CHAINTRÉ : Le camion de pompier s'embrase

FEU CAMION POMPIER CHAINTRE - 8.jpg
Les pompiers de Chaintré font appel à la solidarité des habitants.