VENDANGES 2018 LOCHE - 6.jpg

Depuis lundi, dès 6h du matin, Loché sort de sa torpeur, éveillé par le cortège de tracteurs et machines à vendanger sillonnant les ruelles du village.

Pas question de faire la grasse mat pour nos étudiants à une semaine de reprise des cours. Le raisin est mûr, il faut le couper avec une sérieuse avance due à une météo un peu décalée elle aussi.

Les habitations plantées au pied des vignes ou vice versa, s'éveillent sous le ronronnement continu des machines à vendanger et les détonations de tirs à canon à chaque minute (oui, j'ai compté) afin d'éloigner les prédateurs avides de la grume bien sucrée.

Mais n'allons pas incriminer nos amis viticulteurs trop souvent tributaires d'une météo capricieuse, car cette année, la vendange se définit par quantité et qualité. 

Quelques clichés tirés sur le vignoble de Loché, vendange à la main, sur des parcelles de Pouilly-Loché, réparties aux alentours de 32 hectares, afin de vous faire saliver dès à présent le nectar à venir.

M.-S. Sandrin

 

 

VENDANGES 2018 LOCHE - 3.jpg

VENDANGES 2018 LOCHE - 1.jpg

VENDANGES 2018 LOCHE - 9.jpg

VENDANGES 2018 LOCHE - 8.jpg

VENDANGES 2018 LOCHE - 7.jpg

VENDANGES 2018 LOCHE - 5.jpg

VENDANGES 2018 LOCHE - 4.jpg

VENDANGES 2018 LOCHE - 2.jpg

VENDANGES 2018 LOCHE VINZELLES - 6.jpg

VENDANGES 2018 LOCHE VINZELLES - 4.jpg

VENDANGES 2018 LOCHE VINZELLES - 3.jpg