jeudi 19 septembre 2019
  • TRANSDEV TREMA JTP2019.jpg
  • SALON ESSENTIEL CHARNAY 2019.jpg
  • EMAP_2019_270x410.jpg

P1110474.JPG

Pourquoi les cyclistes ne pourraient-ils pas avoir droit à des itinéraires directs, continus, aux aménagements adaptés ? Pour traverser Mâcon, emprunter la N6 à vélo n’est pas du tout sécurisant : 4 voies sur une bonne partie à 70 km/h, alors que cette route est une artère majeure d’accès au centre-ville pour tous les usagers venant du Nord ou du Sud de Mâcon et d’accès aux zones d’activités (commerces, entreprises) périphériques à partir du centre.

Le cycliste arrivant du nord au rond point de Sancé se voit proposer un itinéraire cyclable démarrant devant le crématorium sur une piste caillouteuse chaotique. Il rejoint ainsi les rives de la Saône sur des pistes ou bandes cyclages relativement agréables.

Puis en se rapprochant du centre-ville cela devient moins praticable. Aucun marquage au sol ne permet une bonne cohabitation entre piétons et vélos.

Plus loin le cycliste se perd - sans indication, ni trace au sol - sur l’esplanade Lamartine et ne peut d’ailleurs pas passer lorsque des marchés, concerts et autres évènements sont organisés sur la place. Le cycliste qui continue au-delà est redirigé dans la zone industrielle vers la N6 et arrive sur une contre-allée qu’il ne peut prendre en contre-sens. Il est donc obligé de continuer sur le trottoir sans marquage au sol ni panneau le guidant. Arrivé dans la zone commerciale une piste cyclable se perd sur les trottoirs, vite impraticables, et aux franchissements d’intersections inadaptés (absence de marquage, de bateaux...).

Si l’on vient du sud, ce n’est qu’au niveau du centre de tri postal qu’une piste cyclable est indiquée, mais elle finit pas se perdre sur une contre-allée menant au rond-point de l’Europe sans aucun guidage, piste ou voie cyclable.

Une idée : prendre 3 mètres de bande herbeuse, trottoir, voire de chaussée

Le baromètre des villes cyclables a montré que la première préoccupation des cyclistes de l’agglomération mâconnaise était la sécurité des grands axes qui, à Mâcon, traversent pour certains le cœur de ville (pour 55 % des répondants) et des intersections, en particulier des ronds-points (pour 64 % des répondants).

Pour créer une piste cyclable bidirectionnelle de Sancé à Crêche sur Saône le long de la N6, continue, en site propre !

Un aménagement peu coûteux qui pourrait également bénéficier aux piétons, qui ont bien souvent du mal à longer la N6 sur certaines portions. Les touristes qui empruntent chaque été la voie bleue seraient aussi gagnants car la traversée de Mâcon pour eux aussi est un vrai casse-tête, et il est dommage que ce bel itinéraire de randonnée continue à partir de Mâcon sur la rive gauche (côté Ain) du fait justement de l’absence d’aménagement en rive droite.

 

Mâcon Vélo en Ville Association

 

EXPRESSION CITOYENNE : Un Mâconnais demande le retour de "l'ordre et du calme", rue de la Barre

Par une lettre au préfet de Saône-et-Loire qui nous est parvenue via un riverain qui partage le point de vue de l’auteur (celui-ci souhaitant rester anonyme).

DÉCÈS DU MAIRE DE SIGNES : La commission des lois du Sénat lance une grande consultation des maires

La séntarice Marie Mercier, secrétaire de la commission des lois, s'exprime sur le sujet dans un communiqué. Les maires ont jusqu'au 15 septembre pour répondre en ligne à un questionnaire.

CONSEIL MUNICIPAL DE MÂCON : Ça s’échauffe sévèrement sur le centre-ville

CONSEIL MUNICIPAL MACON JUILLET2019 - 1.jpg
On n’avait pas vu le conseil municipal atteindre un tel niveau électrique dans les échanges entre majorité et opposition depuis bien longtemps…

POLITIQUE : Elisabeth Roblot rejoint Agir, la droite constructive

ROBLOT.jpg
La Vice-présidente du conseil départemental de Saône-et-Loire rappelle ainsi son engagement à défendre une droite libérale, humaniste et pro-européenne

MUNICIPALES 2020 : La liste Mâcon citoyens 2020 mise sur la démocratie citoyenne

apéro Mâcon citoyens 2020.jpg
Mercredi, les représentants du mouvement politique Mâcon citoyens 2020 sont partis à la rencontre des Mâconnais autour d’un apéro citoyen en centre-ville.

EXPRESSION POLITIQUE - Jérôme Durain : "C’est un quart des effectifs de GE que la direction souhaite rayer d’un trait de plume"

Dans un communiqué, le sénateur socialiste de Saône-et-Loire rappelle la "doctrine Montebourg" pour GE.