dimanche 7 juin 2020
  • TREMA MACON NOUVELLES REGLES (2).jpg
  • MUSEE URSULINES MACON REOUVERTURE.jpg
  • CREMANTS VIGNERONS IGE MAIJUIN20202 - 1.jpg

P1110474.JPG

Pourquoi les cyclistes ne pourraient-ils pas avoir droit à des itinéraires directs, continus, aux aménagements adaptés ? Pour traverser Mâcon, emprunter la N6 à vélo n’est pas du tout sécurisant : 4 voies sur une bonne partie à 70 km/h, alors que cette route est une artère majeure d’accès au centre-ville pour tous les usagers venant du Nord ou du Sud de Mâcon et d’accès aux zones d’activités (commerces, entreprises) périphériques à partir du centre.

Le cycliste arrivant du nord au rond point de Sancé se voit proposer un itinéraire cyclable démarrant devant le crématorium sur une piste caillouteuse chaotique. Il rejoint ainsi les rives de la Saône sur des pistes ou bandes cyclages relativement agréables.

Puis en se rapprochant du centre-ville cela devient moins praticable. Aucun marquage au sol ne permet une bonne cohabitation entre piétons et vélos.

Plus loin le cycliste se perd - sans indication, ni trace au sol - sur l’esplanade Lamartine et ne peut d’ailleurs pas passer lorsque des marchés, concerts et autres évènements sont organisés sur la place. Le cycliste qui continue au-delà est redirigé dans la zone industrielle vers la N6 et arrive sur une contre-allée qu’il ne peut prendre en contre-sens. Il est donc obligé de continuer sur le trottoir sans marquage au sol ni panneau le guidant. Arrivé dans la zone commerciale une piste cyclable se perd sur les trottoirs, vite impraticables, et aux franchissements d’intersections inadaptés (absence de marquage, de bateaux...).

Si l’on vient du sud, ce n’est qu’au niveau du centre de tri postal qu’une piste cyclable est indiquée, mais elle finit pas se perdre sur une contre-allée menant au rond-point de l’Europe sans aucun guidage, piste ou voie cyclable.

Une idée : prendre 3 mètres de bande herbeuse, trottoir, voire de chaussée

Le baromètre des villes cyclables a montré que la première préoccupation des cyclistes de l’agglomération mâconnaise était la sécurité des grands axes qui, à Mâcon, traversent pour certains le cœur de ville (pour 55 % des répondants) et des intersections, en particulier des ronds-points (pour 64 % des répondants).

Pour créer une piste cyclable bidirectionnelle de Sancé à Crêche sur Saône le long de la N6, continue, en site propre !

Un aménagement peu coûteux qui pourrait également bénéficier aux piétons, qui ont bien souvent du mal à longer la N6 sur certaines portions. Les touristes qui empruntent chaque été la voie bleue seraient aussi gagnants car la traversée de Mâcon pour eux aussi est un vrai casse-tête, et il est dommage que ce bel itinéraire de randonnée continue à partir de Mâcon sur la rive gauche (côté Ain) du fait justement de l’absence d’aménagement en rive droite.

 

Mâcon Vélo en Ville Association

 

André Accary : "Confions aux Départements la gestion unique et entière des Ehpad, et supprimons les ARS"

ACCARY ANDRE ARS.jpg
Le Président du conseil départemental de Saône-et-Loire s'exprime dans une tribune à l'occasion du Ségur de la Santé.

POLITIQUE : Jérôme Durain pose au Gouvernement la question de la responsabilité des élus locaux

Le Sénateur de Saône-et-Loire estime que « L'Etat qui décide de tout ne peut pas reporter sa responsabilité sur les élus locaux »

EXPRESSION POLITIQUE : « Les masques, où est la vérité ? » demande instamment Marie Mercier

La sénatrice de Saône-et-Loire fait part de la consternation, voire du dégoût des professions médicales et para-médicales...

Covid-19 : Les nouveaux élus de gauche au Conseil municipal de Mâcon veulent être impliqués

Dans une lettre adressée au maire, ils formulent quelques propositions et demande un effot de transparence.

Le sénateur Jérôme Durain demande au gouvernement des consignes claires concernant la gestion des masques

Lors de la séance de questions au gouvernement ce mercredi, le sénateur PS de Saône-et-Loire et conseiller régional de Bourgogne-Franche-Comté a évoqué la réquisition par l'Etat des masques commandés par la Région.

EXPRESSION POLITIQUE : L’URDC demande plus d'«ambition» pour sauvegarder les entreprises

Présidant le groupe d'opposition URDC au Conseil régional de Bourgogne-Franche-Comté, François Sauvadet salue les mesures d’urgence prises par la majorité face à la crise sanitaire, tout en proposant d'ajouter des aides directes pour sauvegarder les entreprises et les emplois.

EXPRESSION POLITIQUE : Julien Odoul regrette « un rendez-vous en catimini »...

et appelle à l'union régionale autour des soignants et de la Bourgogne Franche-Comté. Le président du groupe Rassemblement national au conseil régional s'exprime dans un long communiqué avant l'assemblée de ce vendredi.

Toni Spinazze (CAPEB 71) : "La vie d’un artisan ou d’un ouvrier du BTP vaudrait-elle moins que celle de n’importe quel autre citoyen ?"

Il n'y pas que les médecins et le personnel soignant qui soient scandalisés par les manquements du Gouvernement... Après celle de Pierre Bost, patron de Alpes Bourgogne Constructions, la charge du président de la CAPEB 71 contre Muriel Pénicaud dans une lettre ouverte.