jeudi 4 juin 2020
  • TREMA MACON NOUVELLES REGLES (2).jpg
  • MUSEE URSULINES MACON REOUVERTURE.jpg
  • CREMANTS VIGNERONS IGE MAIJUIN20202 - 1.jpg

 

LETTRE OUVERTE A M.HULOT

MASSACRE DES OISEAUX :

Mr le Ministre, ne soyez pas le ministre du ridicule, refusez votre signature !

 

L’ouverture d’une consultation publique en vue de la fixation de quotas de capture et de destruction au moyen de pièges (filets, glu..) de centaines de milliers d’oiseaux migrateurs (alouettes, grives, merles, vanneaux...) suscite l’indignation et la colère des associations de protection de la nature. Les consultations estivales n’ayant aucune valeur démocratique, nous préférons nous adresser publiquement à votre responsabilité politique.

Comment pouvez-vous sérieusement envisager des destructions d’une telle ampleur après avoir promulgué début juillet un plan consacré à la biodiversité et interpellé la représentation nationale sur l’urgence d’agir pour sa préservation, appelant à un « sursaut d’indignation » ?

Comment pouvez-vous ignorer les rapports du CNRS, du Muséum national d’histoire naturelle et de l’IPBS*, rendus publics au printemps et qui tous alarment sur l’effondrement des populations d’oiseaux, notamment ceux liées aux espaces agricoles ? L’Alouette des champs, par exemple, dont vous vous préparez à autoriser le piégeage de 370 000 individus, est l’une des espèces menacée : ses effectifs ont diminué d’un tiers en moins de 20 ans !

La destruction massive à des fins de « loisir » des oiseaux migrateurs, sous le prétexte hypocrite de « pratique culturelle », constitue un acte politique d’irresponsabilité écologique. Vous le savez. Ces chasses, alimentaires au 19e siècle, n’ont aujourd’hui plus aucune justification. Leur caractère dérogatoire au droit commun de l’environnement, déjà particulièrement mis à mal, les rend encore plus révoltantes.

La fixation de quotas nécessite des arrêtés que vous êtes seul à devoir signer : refusez cette signature !

 

La CAPEN 71

André Accary : "Confions aux Départements la gestion unique et entière des Ehpad, et supprimons les ARS"

ACCARY ANDRE ARS.jpg
Le Président du conseil départemental de Saône-et-Loire s'exprime dans une tribune à l'occasion du Ségur de la Santé.

POLITIQUE : Jérôme Durain pose au Gouvernement la question de la responsabilité des élus locaux

Le Sénateur de Saône-et-Loire estime que « L'Etat qui décide de tout ne peut pas reporter sa responsabilité sur les élus locaux »

EXPRESSION POLITIQUE : « Les masques, où est la vérité ? » demande instamment Marie Mercier

La sénatrice de Saône-et-Loire fait part de la consternation, voire du dégoût des professions médicales et para-médicales...

Covid-19 : Les nouveaux élus de gauche au Conseil municipal de Mâcon veulent être impliqués

Dans une lettre adressée au maire, ils formulent quelques propositions et demande un effot de transparence.

Le sénateur Jérôme Durain demande au gouvernement des consignes claires concernant la gestion des masques

Lors de la séance de questions au gouvernement ce mercredi, le sénateur PS de Saône-et-Loire et conseiller régional de Bourgogne-Franche-Comté a évoqué la réquisition par l'Etat des masques commandés par la Région.

EXPRESSION POLITIQUE : L’URDC demande plus d'«ambition» pour sauvegarder les entreprises

Présidant le groupe d'opposition URDC au Conseil régional de Bourgogne-Franche-Comté, François Sauvadet salue les mesures d’urgence prises par la majorité face à la crise sanitaire, tout en proposant d'ajouter des aides directes pour sauvegarder les entreprises et les emplois.

EXPRESSION POLITIQUE : Julien Odoul regrette « un rendez-vous en catimini »...

et appelle à l'union régionale autour des soignants et de la Bourgogne Franche-Comté. Le président du groupe Rassemblement national au conseil régional s'exprime dans un long communiqué avant l'assemblée de ce vendredi.

Toni Spinazze (CAPEB 71) : "La vie d’un artisan ou d’un ouvrier du BTP vaudrait-elle moins que celle de n’importe quel autre citoyen ?"

Il n'y pas que les médecins et le personnel soignant qui soient scandalisés par les manquements du Gouvernement... Après celle de Pierre Bost, patron de Alpes Bourgogne Constructions, la charge du président de la CAPEB 71 contre Muriel Pénicaud dans une lettre ouverte.