lundi 22 juillet 2019
  • ROUTE71 CD71 2019 - 1.jpg
  • ETE FRAPPE MACON 2019 16JUILLE - 1.jpg
  • WINE TOUR MACON 2019 UNE.jpg
  • locaux commerciaux MACON HABITAT.jpg

Communiqué

 

Madame la Députée, Monsieur le Député,

 

Vous allez ce jour vous prononcer sur la proposition de loi relative à la mise en œuvre du transfert des compétences eaux et assainissement aux communautés de communes.

Ce texte a fait l’objet de nombreux débats, auditions, déclarations. Tout a été dit ou presque, que ce soit lors du débat parlementaire ou sur le terrain. Aussi, il est inutile de développer à nouveau l’argumentaire technique sur le sujet.

 

Malgré le fait que ce débat technique ait mis en lumière les difficultés qu’occasionnerait l’obligation de transfert, il semble que le Gouvernement et sa majorité parlementaire soient sourds à ces remarques de bon sens. Et l’on voit bien dès lors, la dimension politique du vote que vous vous préparez à faire.

 

Cette dimension politique s’exprime très clairement dans le choix qui vous est offert aujourd’hui :

 

• Soit : vous confirmez et assumez cette impasse issue de la loi NOTRe qui non seulement nie la diversité des situations géographiques, l’histoire des coopérations intercommunales, le cheminement démocratique et stratégique des collectivités territoriales, mais aussi aggrave la remise en cause de la décentralisation et la liberté d’action des communes,

 

• Soit : vous faites confiance aux élus et à leur capacité à administrer au mieux et en responsabilité leurs compétences. Ajoutons qu’en faisant ce choix, vous éviterez la détérioration du climat de confiance dont notre pays a besoin, entre ses élus locaux et ses élus nationaux.

 

 

Pouvez-vous faire abstraction du fait que toutes les associations de maires et le Sénat dans sa diversité, soient favorables au libre-choix du transfert de la compétence à l’intercommunalité ? Pouvez-vous ne pas admettre que rien n’empêche aujourd’hui et demain les communes et intercommunalités de transférer la compétence s’ils en voient l’intérêt pour leurs habitants ? Pouvez-vous croire sérieusement que les « aménagements » du texte (minorité de blocage et report de l’échéance) soient de nature à changer le fond du texte ?

 

Nous le redisons : les maires ruraux ne sont pas hostiles par principe au transfert de la compétence, mais ils en dénoncent vigoureusement le caractère obligatoire. Ils font de ce point une question de principe car il en va de la gouvernance des Communes et donc de leur existence, et de la promesse présidentielle de changer le comportement politique.

 

Les maires ruraux compte sur votre capacité à prioriser la diversité des configurations territoriales que vous connaissez et dont vous êtes issus ainsi qu’à protéger la libre administration des communes.

 

Les maires ruraux comptent sur votre capacité à résister à une vision technocratique et dogmatique sans nuance qui caractérise de nombreuses lois et depuis trop longtemps.

 

Recevez, Madame la Députée, Monsieur le Député, l’assurance de notre attention et de notre confiance.

 

 

Jean-François Farenc,

président de l’UMCR71

CONSEIL MUNICIPAL DE MÂCON : Ça s’échauffe sévèrement sur le centre-ville

CONSEIL MUNICIPAL MACON JUILLET2019 - 1.jpg
On n’avait pas vu le conseil municipal atteindre un tel niveau électrique dans les échanges entre majorité et opposition depuis bien longtemps…

POLITIQUE : Elisabeth Roblot rejoint Agir, la droite constructive

ROBLOT.jpg
La Vice-présidente du conseil départemental de Saône-et-Loire rappelle ainsi son engagement à défendre une droite libérale, humaniste et pro-européenne

MUNICIPALES 2020 : La liste Mâcon citoyens 2020 mise sur la démocratie citoyenne

apéro Mâcon citoyens 2020.jpg
Mercredi, les représentants du mouvement politique Mâcon citoyens 2020 sont partis à la rencontre des Mâconnais autour d’un apéro citoyen en centre-ville.

EXPRESSION POLITIQUE - Jérôme Durain : "C’est un quart des effectifs de GE que la direction souhaite rayer d’un trait de plume"

Dans un communiqué, le sénateur socialiste de Saône-et-Loire rappelle la "doctrine Montebourg" pour GE.

ELECTIONS EUROPÉENNES : La candidate Sylvie Guillaume est venue à la rencontre des socialistes mâconnais

Sylvie_Guillaume_PSMâcon_040520190002.jpg
Les socialistes mâconnais accueillaient Sylvie Guillaume hier, députée européenne et n°2 de la liste « Envie d’Europe » (PS, Nouvelle Donne, Place Publique et PRG) aux prochaines élections européennes. Pour l’occasion, un café-débat à la rencontre des associations de soutien aux migrants était organisé.

BENJAMIN DIRX : « Il faut bien prendre en compte la réalité économique et la réalité écologique »

Benjamin-DIRX.jpg
Suite à l’allocution présidentielle de jeudi dernier et concernant les mesures annoncées, alors que le mouvement des Gilets jaunes se poursuit, le député LaRem a bien voulu répondre à nos questions.