dimanche 17 février 2019

TRIBUNALMACON3.jpg

 

Il s’appelle Dimitri B., il est né en Russie, en juin 1995. De son histoire nous ne saurons rien de plus, ce qui n’est pas habituel en audience correctionnelle. Peut-être, c’est une hypothèse, est-ce parce que depuis ses 18 ans, Dimitri est incarcéré...

Son passé de jeune majeur, c’est le centre pénitentiaire, son présent, c’est le centre pénitentiaire aussi, et toutes les questions dites de personnalité relatives à sa famille, à son domicile, à sa scolarité, à ses formations, à ses projets, à ses amours, passent à la trappe, car son futur, c’est le centre pénitentiaire.

 

L’escorte entoure le jeune homme au corps musculeux, qui prend appui dès qu’il le peut sur le dossier de sa chaise, les épaules enroulées vers l’avant, les bras croisés, en s’enroulant encore sur lui-même. Il est grand. Il aura 20 ans le mois prochain, et il purge une peine à la maison d’arrêt depuis 20 mois.

 

Les faits reprochés : avoir, dans la nuit du 20 au 21 juin 2013, volé de l’argent et un véhicule dans une maison de la rue de la Grange Saint-Pierre, à Charnay-les-Mâcon, en état de récidive, avec deux facteurs aggravants : avoir détruit un bien (une voiture) et avoir pénétré par effraction dans l’habitation.

Vers 3 heures du matin cette nuit là, les policiers s’arrêtent vers un véhicule incendié dans Charnay. Ils retrouvent l’identité du propriétaire et lui téléphonent. Celui-ci dormait, à l’étage. Il se lève, descend au rez-de-chaussée et découvre l’effraction. Le rez-de-chaussée et le sous-sol ont été visités. Les clés du véhicule se trouvaient dans l’entrée : le cambrioleur les a prises, et, pour des raisons qui resteront obscures, a sorti la Volvo du garage, roulé quelques centaines de mètres et l’a laissée en feu. Il a également dérobé de l’argent.

 

Les preuves : les enquêteurs relèvent des traces papillaires exploitables, rien moins que l’empreinte de paumes de mains correspondant à celles de Dimitri.

Dimitri assure n’avoir rien à voir dans cette histoire, il soutient avoir toqué à la porte, puis aux deux fenêtres pour demander qu’on lui prête une pompe à vélo. Il avait bu, mais pas excessivement non plus.

La Procureur remarque qu’on ne « toque » pas à une porte ou à une fenêtre avec le plat de la main. Les mains à plat sont utilisées pour exercer une poussée. Elle requiert 15 mois de prison ferme.

 

Dimitri n’a pas d’avocat et pas de soutien dans la salle. Il a grandi dans une autre juridiction puisque toutes les peines prononcées par le Tribunal pour Enfants le furent par le TGI de Bourg en Bresse : violences, sur agent du service public, puis sur ascendant, extorsion avec violences, usage de stupéfiants. Il devient majeur et vit rue Carnot, à Mâcon. Le TGI d’ici le condamne plusieurs fois pour vols en 2014, la dernière peine est lourde : 5 ans de prison dont 2 ans avec sursis mise à l’épreuve. Sa fin de peine est fixée au 25 mars 2017.

Verdict : 15 mois de prison ferme. La fin de peine est reportée d’autant.

F. Saint-Arroman

MÂCON-LOCHÉ : Suicide sur les voies du TGV

L'accident est survenu ce début d'après-midi sur les voies de la ligne TGV, allant de Mâcon à Lyon.

TRIBUNAL DE MÂCON : Contrôlé deux fois en une semaine au volant alors qu’il n’avait pas le permis

TGI_MACON.jpg
A 64 ans, Patrick est bien connu des services de police : 24 mentions au casier judiciaire !

TRIBUNAL DE MÂCON : Fou de jalousie, il frappe, insulte et crache sur tout ce qui passe

PALAIS DE JUSTICE MACON - 1.jpg
Kevin C., 31 ans, comparaissait ce lundi devant le tribunal correctionnel pour des faits de violences commis le 10 décembre à Mâcon.

PONT-DE-VEYLE : Une maison en feu dans la grande rue

Feu_habitation_Pdv_161218 (5).jpg
ACTUALISÉ LUNDI 14H : Un appel urgent à une aide vestimentaire est lancé.

MÂCON : Une blessée grave dans une collision avec délit de fuite

ACCIDENT MACON RUE BIGONNET 0912 - 5.jpg
ACTUALISÉ : Un appel à témoins est lancé.

SAÔNE-ET-LOIRE : 3 morts dans un crash d'avion près de Charolles

Crash avion.jpg
Après des recherches par hélicoptère, l'avion a été localisé vers 14h dans le bois de Beaubery. Les trois occupants, pilote et passagers, sont morts carbonisés. ACTUALISÉ : Le procureur Eric Jaillet, qui s'est rendu place, a donné les 1eres informations en milieu d'après-midi.

TRIBUNAL DE MÂCON – Violences conjugales : jusqu'à la plaie et l'hématome au visage

VIOLENCE CONJUGALE MACON.jpg
Elle était là, assise en face de la juge, le visage marqué par les blessures. Son homme était à quelques mètres, dans le box des accusés, escortés par les gendarmes. Le couple s'est battu dans la nuit de mercredi à jeudi...

CHARNAY : Ivre au volant, il provoque un accident et fait 2 blessés

ALCOOL AUVOLANT A CHARNAY.jpg
ACTUALISÉ : Le verdict du tribunal de Mâcon

MÂCON : Embardées sur la route, sous l'emprise de la drogue et de l'alcool, et plus encore...

C'est au volant, peu après 21h, et pourtant interdit de séjour en Saône-et-Loire (sauf pour travailler) que Frédéric, 47 ans, commet cet acte délictueux ce dimanche soir place Gardon. ACTUALISÉ : La juge a décidé de son incarcération.

TRIBUNAL DE MÂCON : Ivre au volant, il avait percuté la voiture des gendarmes

TGI_MACON.jpg
Les faits se sont déroulés samedi à 00h40 à Tournus.