lundi 24 juin 2019

Communiqué

 

Près d’un consommateur sur quatre dépasse tous les mois son autorisation de découvert1. Les frais d’incident ainsi facturés génèrent 6,5 milliards d’euros de chiffre d’affaires pour les banques et aggravent les difficultés des consommateurs, y compris des plus vulnérables. Des propositions d’encadrement des frais d’incidents sont actuellement portées par le Gouverneur de la Banque de France et le Comité consultatif du secteur financier (CCSF). Jugeant ces pistes insuffisamment ambitieuses, nous, associations de consommateurs, familiales et organisation syndicale de salariés de banque, appelons Bruno Le Maire, Ministre de l’économie et des finances, à présenter des actions réellement en mesure de mettre fin à ces dérives.

 

 

CCSF et Gouverneur de la Banque de France : des pistes minimalistes

 

Face au constat d’échec des mécanismes d’encadrement des frais d’incidents bancaires (plafonnement des commissions d’intervention), de nouvelles propositions ont récemment été présentées. Si elles vont dans le bon sens, elles sont notoirement insuffisantes pour mettre un terme aux excès d’un modèle bancaire déséquilibré. Tout d’abord, le rapport du Comité consultatif du secteur financier (CCSF), examiné aujourd’hui, propose : digitalisation, meilleure information, suivi des tarifs des frais d’incidents et remboursement des frais de rejet de prélèvement indus. Notre analyse : ces dispositions, dont certaines ont déjà été promises mais jamais mises en œuvre, ne suffiront pas, même combinées, à changer réellement la donne.

 

Par ailleurs, le Gouverneur de la Banque de France a suggéré de renforcer l’offre spécifique « clients fragiles » en instaurant un plafond global des frais d’incidents. Notre analyse : par définition, cette offre est proposée une fois que les frais d’incidents se sont accumulés et que la relation bancaire s’est dégradée. Peu distribuée par les établissements bancaires en raison de sa trop faible rentabilité, elle est également jugée stigmatisante par son public potentiel. Dans ces conditions, comment s’étonner que cette offre ne soit souscrite que par moins de 10 % des 3,6 millions de consommateurs ciblés par l’Observatoire de l’Inclusion bancaire (OIB) ?

 

 

Ce que nous demandons collectivement

 

Pour enfin mettre un terme à ces pratiques maintes fois dénoncées, nos organisations demandent un programme d’actions plus ambitieux.

  1. Un plafonnement global de l’ensemble des frais d’incidents bancaires pour que cessent les situations insupportables de cascades de facturation dont les conséquences pèsent aussi bien sur les consommateurs (privation matérielle, angoisse, sentiment de déchéance...), que sur les conseillers bancaires (augmentation des incivilités, souffrance au travail). Ce plafonnement, dont la pertinence est enfin reconnue par le Gouverneur de la Banque de France doit s’appliquer à l’ensemble des consommateurs pour que le soutien aux plus vulnérables soit réalisé par des dispositifs universels et de droit commun. A l’heure d’une concurrence européenne et bientôt mondiale, ce mécanisme serait un premier pas vers le nécessaire rééquilibrage du modèle économique des banques françaises, recommandé depuis le rapport Pauget-Constans dès 2010.

  2. Une vraie politique pour prévenir les incidents bancaires. Tous les acteurs doivent être mobilisés dans la chaine de prévention des difficultés financières, à condition qu’ils disposent des moyens nécessaires. Les conseillers bancaires pourraient alors jouer pleinement leur rôle dans la détection, voire la résolution de ces incidents. Les Points Conseils Budget pourraient proposer à un large public, partout sur le territoire, un accompagnement budgétaire global. L’éducation financière interviendrait plus en amont notamment auprès des jeunes. Enfin, les créanciers et les caisses de sécurité sociale devraient être associés à la détection des situations d’impayés et d’accidents de la vie.

  1. Une observation plus efficace, plus suivie et plus fine des frais d’incidents bancaires. L’Observatoire de l’inclusion bancaire (OIB) doit renforcer ses outils de mesure du risque d’exclusion bancaire auquel sont exposés l’ensemble des consommateurs et pas seulement les publics les plus vulnérables. A ce titre, il doit réaliser un suivi précis des montants de frais d’incidents facturés, dont les libellés et le séquencement seraient normalisés, et avancer vers une harmonisation des critères de détection des consommateurs vulnérables.

  1. Faire la transparence sur les pratiques de chaque banque pour les inciter à mieux servir les clients en situation d’exclusion bancaire. En rendant publiques et nominatives les données collectées par l’OIB, le gouvernement pourrait, à moindre coût, jouer sur l’effet de réputation et inciter les banques à mieux servir l’ensemble des consommateurs. Dans le même esprit, une partie de ces données devrait être systématiquement publiée dans le rapport d’activité de chaque établissement bancaire.

 

Alors que la loi PACTE sera prochainement débattue au Parlement, nous attendons de Bruno Le Maire, Ministre de l’économie et des finances, qu’il prenne des mesures ambitieuses, permettant de mieux protéger les personnes en situation de fragilité financière, et de défendre le pouvoir d’achat de l’ensemble des consommateurs, en particulier des classes moyennes et modestes.

 

 

Verbatims des 4 corédacteurs :

 

« Depuis la publication de l’étude UNAF/INC sur les frais bancaires abusifs les lignes bougent ! Aujourd’hui, au côté de syndicats, d’associations familiales et de consommateurs, l’UNAF est plus que jamais mobilisée pour défendre les intérêts de l’ensemble des familles. » Marie-Andrée Blanc, Présidente de l’UNAF

 

« L’UFC-Que Choisir s’est engagée de longue date dans le combat contre la tarification-sanction des frais d’incidents bancaires qui pénalise l’ensemble des consommateurs et aggrave les difficultés des clients les plus vulnérables. La loi Pacte doit être l’occasion d’une nouvelle impulsion pour parvenir à cet objectif » Alain Bazot, président de l’UFC-Que Choisir

 

« Les frais d’incidents bancaires constituent un véritable fléau qui aggrave la situation de ménages souffrant de « mal endettement », et augmente le risque de les faire basculer dans le surendettement. Familles Rurales soutient depuis de nombreuses années l’importance de mieux détecter ces familles connaissant des difficultés financières afin de leur apporter une réponse et un accompagnement adaptés. Mieux encadrer ces frais est, en ce sens, une priorité. » Dominique Marmier, président Familles Rurales

 

« Les frais d'incidents bancaires, qui ne se justifient pas en terme de contreparties et qui aggravent les difficultés des clientèles, donnent une image lamentable de notre profession. Les conseillers, dommages collatéraux de ce système, sont en première ligne, dans un contexte marqué par la perte de sens au travail dans les réseaux et la forte progression des incivilités. Il est urgent de mettre un terme à ce modèle de facturation dévastateur ! » Valérie Lefebvre-Haussmann, secrétaire générale de la CGT Banques Assurances

 

1 23 % d’après l’étude Panorabanque, Les Français et le découvert bancaire, juin 2017.

 Ça vient d'arriver !

MACON : Les halles St Pierre vont fermer jusqu’en décembre 2020

fermeture halles st pierre (11).JPG
La Ville de Mâcon, en accord avec les commerçants qui occupent les halles, a décidé de fermer temporairement le site à cause du chantier en proximité, qui présente des risques en matière de sécurité.

RUGBY (Fédérale 1) : L'AS Mâcon remporte le trophée Yves du Manoir !

ASMACON CHAMPIONNE FRANCE 91.jpg
Ils l'ont fait dimanche après-midi, près de Montluçon, dans l'Allier. Chapeau bas ! Rendez-vous à 19h ce soir place St-Pierre pour célébrer le titre. ACTUALISÉ : encore plus de photos avec macon-infos. A VOIR AUSSI : le résumé de la rencontre en vidéo.

CHAINTRÉ : Zumba et fitness, ça bouge avec Gym&Coach !

CRECHES gym and coach 39.jpg
Des séances de fitness en plein air un dimanche après-midi ? C’est le défi que s’est lancée la salle de sport Gym & Coach, située dans la zone des Bouchardes ! Pari réussi avec plus d’une centaine de sportifs !

MÂCON - Safari silure : Quelques belles prises mais rien de très gros

safari Silure Mâcon 2019 (49).JPG
La 27ème édition du concours de pêche au gros a réuni une cinquantaine de participants chevronnés venus de toute la France. Hélas, la chaleur n'a pas facilité les grosses prises…

ULM : un nouvel appareil pour l'association TOUS en VOL

ULM D MARTIN 1.jpg
La famille s'agrandit au club ULM de Charnay-lès-Mâcon avec l'arrivée d'un nouvel appareil venant compléter une flottille composée de 2 autres aéronefs.

HAUT DÉBIT : Le déploiement de la fibre optique avance à Mâcon

fibre optique Orange Mâcon (9).JPG
Les représentants d’Orange et de la municipalité se sont rencontrés en fin de semaine dernière pour présenter l'évolution du déploiement de la fibre optique à Mâcon.

GYMNASTIQUE : Pleins feux sur le gala de Mâcon Gym

MACON gala gym 46.jpg
Samedi, tout au long de la journée, le Palais des sports de Mâcon a accueilli le traditionnel gala de Mâcon Gym. Les 292 enfants licenciés ont présenté deux spectacles sur le thème : Instant Pub.

CHARNAY : La 3ème édition du marché du livre bat son plein !

iMlivre3.jpg
Une quarantaine d'exposants a investi la Place Momessin, ce dimanche matin, pour la troisième édition du marché du livre.

FOOTBALL : Le tournoi du RC Flacé Mâcon a réuni 250 jeunes

MACON tournoi flace 29.jpg
Le RC Flacé Mâcon organisait ce samedi après-midi son traditionnel tournoi de jeunes. Retour en images sur cette belle fête du football organisée au complexe Antoine Griezmann.

PHOTOS : La fête du conservatoire Edgar Varèse bat son plein

fête conservatoire Varèse 2019.jpg
Les élèves et les professeurs du conservatoire de Mâcon ont donné rendez-vous ce samedi aux amoureux de musique et de danse pour des démonstrations, concerts et spectacles gratuits qui continuent même en ce moment.

ST MAURICE DE SATONNAY : Une exploitation agrandie pour les chèvres de Thierry Chevenet

Chevenet.jpg
Le plus grand producteur de fromage de chèvre d'Europe a aménagé son exploitation du Nord mâconnais pour répondre au mieux au bien-être de ses bêtes.

MÂCON - Lycée Lamartine : De très bons résultats en informatique

Charles Kayssieh.png
Cette année de nombreux élèves de seconde, première et terminale du lycée ont participé au concours CASTOR-INFORMATIQUE puis au concours ALGOREA.

SORTIR EN MÂCONNAIS-BEAUJOLAIS-CLUNISOIS : Que faire ce week end ? L'embarras du choix...

SORTIR_MACONNAIS_BEAUJOLAIS.jpg
Fête de la musique, quartiers en fête, feux de la St-Jean, autocross, expos, Lamartine tour, galas, fête du tennis, fête du basket, brocantes, pêche au silure etc. Actualisé : Hommage à la Grande dame ce soir à Solutré.

MÂCON - Fête de la musique : Broussaï remplit l'esplanade Lamartine

FETE MUSIQUE MACON 2019 - 25.jpg
Belle ambiance aussi dans la rue de la préfecture.

MACON : Découvrez la collection exceptionnelle 100ème anniversaire des Voyages Girardot dans votre agence Selectour Voyages Girardot

GIRARDOT MACON JUIN2019.jpg
Publi-information - Rendez-vous dans votre agence Selectour Voyages Girardot et levez le voile sur la collection 100ème anniversaire des Voyages Girardot, avec des voyages originaux et riches en découvertes au départ de Mâcon.

REGION DE MÂCON : ESPACE renouvelle son conseil d'administration et augmente ses dons à la culture

ESPACE MACONNAIS VALDESAONE 20192.jpg
Après deux mandats et six ans de bons et loyaux services, Jean-Philippe Guyot quitte la présidence de cette association mécénique qui oeuvre au rayonnement culturel et sportif de Mâcon et sa région.

MÂCON - Journée mondiale des réfugiés : Le CCFD Terre solidaire remet des barbelés d'or !

Cette animation inédite s'est déroulée hier dans le hall de l’église Notre Dame de la Paix.

MACON : Un bus en feu provoque l’évacuation d’une école

incendie bus trema.jpg
Un incendie provoqué par un problème technique a consumé la moitié d’un bus à l'arrêt et sans passagers ce vendredi matin près du magasin Auchan.

SAONE-ET-LOIRE : Recrutement de 10 nouveaux médecins pour le Centre départemental de santé

ANDRE ACCARY - CENTRES SANTE.jpg
C'est l'annonce qui a été faite, ce vendredi matin, par le président du Conseil départemental, André Accary.

CLUNY : Les acteurs majeurs du tourisme clunisois réunis pour l’ouverture du PIC au Prado

CLUNY PIC - 1.jpg
Le jeudi 20 juin, le nouveau point d’accueil des touristes a officiellement ouvert ses portes sur le parking du Prado, en présence des toutes les institutions parties prenantes du PIC (Point Information Cluny).

MÂCON - Collège St-Exupéry : de jeunes joueurs de football anglais accueillis au collège

joueurs anglais collège Saint Exupery.jpg
Dans le cadre du challenge Griezmann, une équipe de 8 joueurs anglais U9 du Football Club de Crewe était à Mâcon le week-end dernier.

BASKET (NM2) : L’ESPM présente ses recrues

BASKET esmp nouveaux 1.jpg
Le futur visage de l’ESPM se dessine… Après l’arrivée de son nouveau coach Frédéric Brouillaud, le club vient d’annoncer le recrutement de trois nouveaux joueurs.