jeudi 19 juillet 2018
  • MARCHE_ETE_CLUNY_2018__-_1.jpg
  • CUO_MACON_AFFICHE_2018.jpg
  • SEQUANE_SENIOR_MACON_JUIN.jpg
  • ETE FRAPPE 2018 MACON PGM.jpg

Pointée du doigt il y a quelques années lors du scandale de la Dépakine1, l’entreprise Sanofi fait de nouveau parler d’elle. Cette-fois, ce sont les colonnes de son site chimique de Mourenx, dans le bassin industriel de Lacq, qui posent question : un rapport met en évidence des rejets de matières dangereuses à des taux astronomiques, bien loin des seuils autorisés. La santé des riverains est directement menacée, tout comme l’environnement. France Nature Environnement et la Sepanso 64 demandent l’arrêt immédiat des pollutions, quitte à envisager la fermeture administrative du site.

 

 

Pollution massive de l’air et manquements graves de l’industriel

 

Le bassin industriel de Lacq regroupe des industries chimiques, dont une vingtaine d’installations Seveso qui émettent plus de 140 polluants dans l’air. Sanofi, premier industriel à s’être implanté sur la plateforme de Mourenx dès sa création en 1975, a l’autorisation de rejeter 5 composés organiques volatils (bromopropane, toluène, isopropanol, valéonitrile et propène) dans l’air dans la limite globale de 110 mg/m3.

 

Or, il en émet en réalité 770 000 mg/m3... soit 7 000 fois plus que la norme autorisée. Parmi ces 5 substances, le bromopropane, qui entre dans la fabrication du Valporate de Sodium (Dépakine), se démarque dangereusement. Sa valeur limite d’émission est fixée à 2mg/m3, mais en octobre dernier ce sont 180 000 mg/m3 qui ont été envoyés dans l’air. La situation a empiré en mars, avec un rejet de 380 000 mg/m3. Ces deux contrôles ponctuels ont révélé un dépassement de 90 000 fois et 190 000 fois la norme sur deux colonnes d’abattages (qui traitent les gaz avant de les rejeter dans l’air).

 

Si la situation devient publique aujourd’hui, c’est parce que Sanofi n’a communiqué cette information à la préfecture qu’en mars dernier, lors d’une inspection. Le rapport de celle-ci est accablant : si ces dépassements ont été possibles c’est parce que Sanofi ne contrôlait pas ses 3 colonnes, mais une seule.

Jamais contrôlées, les deux autres ont envoyé ces quantités astronomiques de polluants dans l’air.

 

 

Des effets dévastateurs sur la santé

 

Le bromopropane a des effets toxiques néfastes pour la santé Au-delà des irritations des voies respiratoires, de la peau, et des yeux ; il a aussi un potentiel cancérigène, mutagène et reprotoxique (baissede la fertilité et malformation des fœtus). Femmes enceintes, salariés et riverains sont massivement et continuellement exposés à cette substance en plus de celles qui sont émises par la plateforme industrielle, déjà tristement connue pour son air irrespirable et les nombreux problèmes de santé des populations alentours.

 

 

 

Sanofi a déjà échappé de peu à la fermeture administrative du site

 

Sanofi a informé la préfecture 6 mois après avoir constaté ces dépassements, alors qu’il aurait dû le faire immédiatement. L’entreprise a pris le temps de s’organiser pour présenter des solutions d’abattage de ces polluants et donc éviter la fermeture administrative du site. Pourtant, ces solutions ne permettent pas d’atteindre les limites déjà fixées et le temps qu’elles soient mises en place, les salariés et les riverains continueront de respirer un cocktail toxique. Pour Cathy Soublès de la Sepanso : « Il n’est pas acceptable que Sanofi continue à polluer massivement l’air que nous respirons. C’est la santé des salariés, des habitants et des générations futures qui est en jeu ».

 

Ginette Vastel de France Nature Environnement complète : « La fermeture temporaire de l’usine est nécessaire, le temps que des solutions efficaces soient trouvées. Nous ne savons pas depuis combien de temps de telles quantités de substances toxiques sont rejetées dans l’air. Il faudrait connaître l’historique de cette pollution. Il est temps de mettre en place des mesures d’émission et des mesures environnementales régulières. Enfin, une étude sanitaire indépendante s’impose avec des valeurs qui prennent en compte tous les effets toxiques, cancérigènes, mutagènes et reprotoxiques ».

 

France Nature Environnement est la fédération française des associations de protection de la nature et de l'environnement. C'est la porte-parole d'un mouvement de 3500 associations, regroupées au sein de 71 organisations adhérentes, présentes sur tout le territoire français, en métropole et outre-mer. Retrouvez-la sur fne.asso.fr, Facebook et Twitter (@FNEasso).

 

1 14 000 femmes enceintes épileptiques ont pris de la DEPAKINE entre 2007 et 2014, et des milliers d’enfants sont nés avec des malformations suite à cette exposition.

SECURITÉ SUR CHALON DANS LA RUE : Ça chauffe sévèrement entre Gilles Platret et le préfet de Saône-et-Loire

Capture d’écran 2017-11-24 à 23.30.06.png
En parlant de désengagement de l'Etat au sujet des forces de l'ordre pour Chalon dans la rue, Gilles Platret a allumé un incendie avec le Préfet Jérôme Gutton qui lui répond. La Député Raphaël Gauvain y va aussi de sa déclaration.

MÂCON : Un fantastique voyage dans le temps et l'espace aux Archives départementales !

archives_departementales_viste180718 (5).JPG
Pour sa 8ème saison, les Archives départementales organisent des visites estivales d'une durée d'une heure trente avec pour thème cette année : "Mémoires du travail".

BAC 2018 : Le lycée René Cassin a honoré « ses » mentions Très Bien et une mention au Concours Général de mathématique

BAC 2018 LYCEE CASSIN MENTIONS TB - 1.jpg
C'est avec un peu de retard que nous saluons ces bacheliers. Deux raisons à cela : la folie foot, qui nous a fait manquer le rendez-vous, et le lycée, qui est centre d'examen pour les oraux de rattrapage et n'a donc pu nous fournir les informations plus tôt. Avec nos excuses. Merci au proviseur Claude Roger pour sa toujours très sympathique coopération.

MACON : Grosse ambiance au bal des pompiers

BAL POMPIERS 2018 MACON AMBIANCE05.jpg
Le reprotage photos de macon-infos

PHOTOS : Pleins feux sur la cérémonie du 14 juillet à Mâcon

DEFILE 14 JUILLET MACON 2018.jpg
Comme il est de tradition, c'est le 13 juillet que les corps d'armée, la police nationale et la protection civile défilent au son de la batterie fanfare de Mâcon sur le quai Lamartine, en présence du préfet de Saône-et-Loire Jérôme Gutton.

ÉTÉ FRAPPÉ 2018 : Des animations pour tous les âges au centre Paul Bert

Mâcon quartiers d'été conf presse (31).JPG
La programmation de la première édition de l’opération « Mâcon prend ses quartiers d’été » a été dévoilée ce jeudi lors d’une conférence de presse.

MÂCON : Des travaux de résidentialisation aux Saugeraies menés à terme

résidentialisation saugeraies.jpg
Le bailleur social MÂCONhabitat et la Ville de Mâcon ont marqué par une cérémonie symbolique la fin d’une nouvelle étape d’aménagements de sécurité autour des immeubles du quartier des Saugeraies.

MÂCON : Les plus méritants de l'opération Moto Été Jeunes récompensés

operation-moto-ete-jeunes-macon- - 9.jpg
120 jeunes ont participé à l’opération « Moto Été Jeunes » sur les trois jours dans une bonne ambiance sans aucun incident à déplorer.

MÂCON : Le parcours « Ludo Kids » pour les touts-petits a inauguré sa 7ème saison

parcours-ludo-kids-macon - 3.jpg
Malgré la fraîcheur de ce mercredi matin, les tout-petits et leurs parents ont envahi les abords du kiosque à musique de l'esplanade Lamartine pour participer aux différentes activités proposées par la Ville.

MÂCON : La médiathèque expose huit artistes locaux et appelle les Mâconnais à voter pour leur œuvre préférée

exposez-vous-mediatheque-macon - 3.jpg
Dans le cadre des 10 ans de la médiathèque, les bibliothécaires ont imaginé un concours d'artistes de la région. Huit artistes ont été sélectionnés pour être exposés dans le hall de la médiathèque et soumis au vote du public afin de remporter le concours « Exposez-vous ! ».

MÂCON - Eté frappé : Petits et grands « partent en livre » lors de la fête du livre pour la jeunesse

partir-en-livre-mediatheque-macon---12.jpg
A l'occasion de la 4ème édition de Partir en livre, Elodie et Thomas du secteur jeunesse de la médiathèque de Mâcon sont venus, avec des cartons remplis de livres, à la rencontre des jeunes enfants ce mercredi matin au kiosque à musique de l'esplanade Lamartine.

LYCÉE RENÉ CASSIN : Des étudiants en formation post-BTS reçus à Crewe et Nantwich

eleves-bts-lycee-rene-cassin-macon-en-angleterre - 5.jpg
Du 2 au 12 juillet, une trentaine d'étudiants du lycée René Cassin sont partis à Crewe, ville anglaise jumelée avec Mâcon depuis 1957.

MACON : Le concours des jardins partagés a désigné ses vainqueurs

jardins pédagogiques Mâcon (20).JPG
Les petits et grands jardiniers des parcelles pédagogiques de Marbé, Saugeraies et Chanaye se sont rendu visite, le temps d’une journée, pour apprécier le travail de la saison.

CONSEIL REGIONAL BFC : 99,7 millions d'€ d'aides engagés par la commission permanente

Marie-Guite Dufay, présidente de la Région Bourgogne-Franche-Comté, a réuni la commission permanente vendredi 6 juillet. Les élus régionaux ont examiné 111 rapports. Au cœur des priorités : l’emploi et la formation, la culture et la fraternité, mais aussi l’environnement.

MACON : C’est parti pour 3 jours d’opération « Moto Jeunes »

opération moto jeunes 2018 (43).JPG
Celles et ceux qui cherchent une initiation au pilotage de motos, des séances d’apprentissage à la conduite et des tests sur simulateur, sont attendus sur l’esplanade Lamartine.