L'Echappée Bleue - Moselle-Saône à vélo (8).JPG

Une délégation de cyclistes venue de Moselle en direction de Lyon est passée par Mâcon ce vendredi pour promouvoir la véloroute appelée « L'Echappée Bleue - Moselle-Saône".

Cet itinéraire de 750 km s’appelle « la véloroute 50 » dans le schéma national des véloroutes et voies vertes. Elle part de la frontière française avec le Luxembourg et l’Allemagne à Schengen, remonte la vallée de la Moselle, rejoint la vallée de la Saône par le canal des Vosges, pour descendre jusqu’à Lyon. L’itinéraire traverse, sur 75 km, la Saône-et-Loire.

Un comité d’itinéraire a été créé en mars 2017, qui regroupe les collectivités (3 régions, 7 départements, 18 intercommunalités), les structures de tourisme, les Voies Navigables de France et les associations d’usagers. Parmi ces partenaires, il y a également le Conseil départemental et l'Agence départementale du Tourisme de Saône-et-Loire.

« Le but de cette randonnée est de rencontrer tous les partenaires du projet, de faire parler de cette véloroute "L'Echappée Bleue - Moselle-Saône à vélo" et de faire le diagnostic du parcours avec notre vision d’usagers » a précisé Nicolas Poulouin, représentant de l’association française pour le développement des véloroutes et voies vertes pour la région Grand Est.

La délégation de cyclistes a été accueillie à l'office de tourisme de Mâcon par Marie-Paule Cervos, élue en charge du tourisme à la mairie de Mâcon, et Arnaud Durix, président de de l'agence départementale du Tourisme de Saône-et-Loire.

« C’est un très bon projet, auquel nous avons contribué cette année à hauteur de 10 000 euros, car une de nos priorités en matière de tourisme est le vélo-tourisme. La route traverse notre département le long de la Saône avec une portion qui n’est pas encore aménagée entre Ouroux et Tournus, mais qui le sera dans les années à venir. Par contre, avec l’application touristique pour les smartphones Voie verte 71, on couvrira l’année prochaine L'Echappée Bleue - Moselle-Saône dans notre département sur le trajet Chalon-Tournus-Mâcon » a annoncé Arnaud Durix.

La majorité des utilisateurs de cette véloroute sont des locaux. Les itinérants représentent 10 à 20% de la fréquentation. Le potentiel estimé est de 10 000 itinérants par an. Ce sont eux qui génèrent le plus des retombées économiques pour les hébergeurs et les restaurants le long du trajet.

Cristian Todea

 

 

 

L'Echappée Bleue - Moselle-Saône à vélo (1).JPG

L'Echappée Bleue - Moselle-Saône à vélo (11).JPG

Nicolas Poulouin, représentant de l’association française

pour le développement des véloroutes et voies vertes pour la région Grand Est

L'Echappée Bleue - Moselle-Saône à vélo (14).JPG

Le pot d'accueil offert par l'office de tourisme à l'aide de la juicyclette

(vélo qui fait des jus de fruits grâce au pédalage).

L'Echappée Bleue - Moselle-Saône à vélo (20).JPG

Arnaud Durix, président de l'agence départementale touristique de Saône-et-Loire

L'Echappée Bleue - Moselle-Saône à vélo (23).JPG