jeudi 24 janvier 2019

Communiqué de presse de Sud Education Bourgogne

Comme à chaque fin d'année scolaire, le temps des incertitudes revient pour les AESH (accompagnant d'élève en situation de handicap), les enfants concernés et leurs parents. Alors que le gouvernement se targue sur toutes les ondes d'avoir entrepris un « vaste chantier de rénovation de l'accompagnement des élèves en situation de handicap », l'incertitude et la précarité demeurent la norme pour tous. Tous les AESH sont dans l'attente d'une réponse quant au renouvellement ou non de leur contrat. Pour les parents, le tout est de savoir si la décision d'accompagnement de leur enfant pourra bien être effective à la rentrée suivante. Quant aux enfants, ils ont aussi besoin d’être préparés s’ils doivent changer d’AESH.

Concrètement, les collègues AESH souhaitent savoir le plus tôt possible si leur contrat va être reconduit, quel.s élève.s ils/elles accompagneront et par conséquent, dans quel établissement ils/elles seront affecté-es. Mais obtenir ces simples informations relève du parcours du combattant, et bien souvent les collègues se heurtent au mutisme de l'administration. Du silence au mépris, il n'y a qu'un pas. Pas largement franchi par l’administration qui avait pourtant promis aux intéressé.es depuis le mois de mai de répondre à leurs légitimes attentes. Mais celles et ceux qui osent insister se voient ignoré-es quand ils/elles ne sont pas purement et simplement vertement rabroué-es pour leur « impatience ».

En ce début juillet, de nombreux AESH sont laissés dans une situation de grande incertitude voire de détresse, situation qui reflète le peu de considération que leur témoigne l’administration. Le manque d’effectif au rectorat est une donnée du problème, l’autre étant le développement de méthodes de management qui font peu de cas de l’humain et de sa situation personnelle. Derrière les missions à pourvoir, il y a des hommes et des femmes qui demandent un minimum de respect et d’informations quant à leur futur, d’autant plus qu’ils et elles sont placé.es par l’institution scolaire dans une précarité subie. Bien loin du ministère de l’Education nationale où M. Blanquer parlait en grande pompe de créer un emploi pérenne à 35 heures avec professionnalisation du métier pour les AESH, la réalité est toute autre pour les collègues concernés. Dans « l’école de la bienveillance » si chère au ministre, le minimum serait qu’elle s’applique aussi envers les personnels qui la font vivre.



Sud Education Bourgogne

contact@sudeducbourgogne.org / 07 80 03 28 70 / https://www.sudeducbourgogne.org/

ÉLECTIONS EUROPÉENNES : La France Insoumise du Mâconnais lance sa campagne vendredi soir

Une réunion publique en présence de la candidate bourguignonne Isabelle Michaud

EXPRESSION CITOYENNE : Réflexions et propositions d'une Azéenne pour le grand débat national

macon-infos donne la parole à toutes celles et ceux qui souhaitent s'exprimer à l'occasion du grand débat national. Yolande Paon, citoyenne d'Azé, nous a adressée ses réflexions, que nous publions intégralement. Vous pouvez vous aussi envoyer votre contribution à maconinfosrb@gmail.com.

EXPRESSION CITOYENNE : "La Pologne pleure… Une démocratie en danger !"

POLOGNE CHARNAY - 2.jpg
Un Charnaysien, également Polonais, réagit après l'assassinat de Pawel Adamowicz.

EXPRESSION CITOYENNE - Gare de Mâcon-Ville : "Non, à Mâcon, nous ne sommes pas en train !"

Le comité pour la mise en accessibilité de la gare de Mâcon Ville réagit aux annonces de SNCF Réseau.

EXPRESSION CITOYENNE : "Non, monsieur le Président des grandes fortunes, vous n'avez pas compris"...

Capture d’écran 2018-12-28 à 16.59.24.png
Les gilets jaunes de Crêches-sur-Saône s'adressent à Emmanuel Macron. Ils ont bien voulu en donner la primeure à macon-infos. La lettre des "premiers de corvée" au "premier de cordée" en intégralité.

CONSEIL REGIONAL : L'opposition demande l'annulation de la hausse des tarifs du TER et la baisse du prix des cartes grises

CR OPPOSITION.jpg
Le président du groupe de la droite et du centre, François Sauvadet, n'y est pas allé de main morte ce mardi en conférence de presse d'avant session...

GILETS JAUNES - Intervention du chef de l'Etat : Pour les Socialistes de Saône-et-Loire, le compte n’y est pas !

Les socialistes de Saône-et-Loire, réunis ce lundi 10 décembre en Conseil fédéral à Chalon-sur-Saône, ont adopté à l’unanimité la résolution suivante...

EXPRESSION POLITIQUE : Quelles réponses donner aux gilets jaunes ? Et si l’on prenait exemple sur les élus ruraux...

Communiqué de presse de l’Union des Maires des Communes Rurales de Saône-et-Loire

POLITIQUE - Marie-Noëlle Liennemann à Mâcon : Ils veulent recomposer la gauche !

Conf_Causes_communes_061218 (2) (Copier).JPG
Marie-Noëlle Lienneman, Sénatrice ex Parti Socialiste (PS), et Bastien Faudot, Porte-parole du Mouvement Républicain et Citoyen (MRC), étaient à Mâcon ce mercredi soir pour présenter leur projet de parti politique qui fédérerait l’actuel MRC et le mouvement « Après ».

EXPRESSION CITOYENNE : Les Foulards rouge demandent "le rétablissement de l'ordre public et des libertés individuelles"

Le mouvement des foulards rouge est né en réaction au mouvement des Gilets jaunes. Ils s'expriment par communiqué transmis à macon-infos.

POLITIQUE : Marie-Noëlle Lienemann à Mâcon ce mercredi soir

MNLienneman_CausesCommunes.jpg
ACTUALISÉ : Le congrès fondateur est annoncé en Saône-et-Loire

CONSO - Garantie légale: "L’effectivité du droit français est en danger" selon un collectif d'associations

Les ministres des 28 Etats membres se prononceront ce jeudi 6 décembre sur le sort qui sera réservé à la garantie légale de conformité.