AAF2018_BFC2-Zest-Mâcon.jpg

Ce mardi, Delphine Noelke et Vincent Chartier, créateurs de bijoux contemporains installés sous le nom de "Zest" à Saint-Jean-le-Priche, ont été désignés lauréats régionaux du Concours Ateliers d’Art de France.

Pour la 7e année consécutive, ce concours vise à révéler la diversité des métiers d’art sur le territoire français en distinguant deux lauréats dans les catégories « Création » et « Patrimoine » par région.

 

En Bourgogne-Franche-Comté, dix candidats ont concouru avec une œuvre de création, aucun artisan d'art ayant participé dans la catégorie « Patrimoine ». Ils s'ont installé leurs pièces mardi matin à la galerie L'Art et la Matière à Saint-Amand-en-Puisaye dans la Nièvre qui accueille cette année l'exposition du concours afin de donner une visibilité aux nombreux savoir-faire de la région.

 

Céramiste, mosaïste d’art, verriers, sculpteurs sur métal, enlumineur, peintre laqueur, doreur ou encore créateurs de bijou contemporain, le panel des savoir-faire présentés en dit long sur l’incomparable richesse des métiers d’art en Bourgogne-Franche-Comté. Le jury, composé de représentants des différentes chambres de métiers départementales, de la directrice de la galerie ainsi que de la déléguée régionale des Ateliers d'art de France a déécidé de récompenser les deux créateurs de bijoux contemporains mâconnais qui ont concouru avec leur collier « Wanderlust » (anglais pour « Envie de voyage », ndlr) qu'ils ont créé à l'occasion de l'exposition « Bijoux inspirés » qui s'est tenue l'année dernière au musée de l'art de d'archéologie de Roanne.

 

« Ce bijou-objet est inspiré d'une amphore de l'époque gallo-romaine qui fait partie de la collection permanente du musée. Associée au voyage en raison de la place importante que l'amphore prenait dans le transport du vin, nous avons souhaité créer un collier qui est en même temps une gourde, compagnon fidèle des voyageurs et nomades. Souvent porté sur le corps, la gourde n'avait pourtant jusqu'à présent rien d'un bijou. Avec ce collier, la beauté de l'objet prime bien qu'il remplit, au-delà de son aspect ornemental, une réelle fonction : son porteur peut le remplir à sa guise avec un liquide de son choix et le refermer avec un bouchon de liège » a présenté Delphine Noelke (qui est également collaboratrice de ce journal, ndlr) lors du vernissage de l'exposition qui s'est tenu mardi soir en présence de Joël Guémin, maire de Saint-Amand-en-Puisaye et Jean-Philippe Saunier-Arrighi, président de la Communauté de Communes de Puisaye-Forterre.

 

« Le choix n'a pas été facile » a souligné Bénédicte Dietz, déléguée régionale des Ateliers d'Art de France, « mais notre choix a finalement porté sur cette pièce en raison de la maîtrise technique qu'elle représente ».

 

Le prix est doté de 1000 Euros. Les deux créateurs vont maintenant représenter la région au concours national qui désignera le lauréat final lors du salon Maison&Objet qui se tient en septembre à Paris.

 

L'exposition des dix pièces sélectionnées pour la région Bourgogne Franche-Comté se tient jusqu'au 1er juillet à la galerie L’art et la Matière à Saint-Amand-en-Puisaye.

AAF2018_BFCZest-Mâcon.jpg

Delphine Noelke devant la galerie