AG-Embobiné-1.jpg

L'assemblée générale de l'Embobiné s'est tenue ce mardi soir dans une des salles du Cinémarivaux.

La présidente Hélène Truc a rappelé tout d'abord le but de l'association : promouvoir le cinéma original et de qualité, des films programmés sur 10 mois avec l'objectif de mettre en avant les jeunes réalisateurs ou certains pays. Les membres du comité se réunissent tous les deux mois pour discuter des films à programmer.

 

L'association compte 364 adhérents, une adhésion légèrement en baisse par rapport à l'année dernière (383 adhérents). Côté cinéma, on compte 32 spectateurs en moyenne par séance, la séance la moins fréquentée a été celle du jeudi soir à 21h, le coût de la séance est de 6 euros pour les adhérents. Hélène Truc a rappelé que les jeunes peuvent bénéficier de contremarques à 2 euros auprès du point jeunes à la mairie. Côté communication, certaines bandes annonces sont projetées lors de séances du circuit commercial et sur les écrans du hall d'entrée.

 

La présidente a aussi rappelé que l'activité de l'association était en hausse et que ceci ne pouvait se maintenir qu'avec une sécurité financière, sécurité pour laquelle elle craint aujourd 'hui : la subvention CNC diminue car de nombreuses salles peuvent y prétendre maintenant, elle représente plus que 8000 euros cette année.

 

Le trésorier Christophe Daucé a présenté les comptes de l'association. Bilan et compte de résultat positif mais c'est justement le niveau des résultats et des réserves bancaires qui ont provoqué des questions de la part des adhérents. Utiliser les réserves pour éclairer le public, multiplier les intervenants, améliorer la communication en faveur des jeunes, profiter des séances avec une forte affluence pour parler de la programmation : le développement de l'association est l'objectif principal des adhérents.

 

Guillaume Daucé a présenté un rapport d'activité très complet détaillant le nombre de spectateurs par genre de films. Sur la période du 7 septembre 2017 au 12 juin 2018, 98 films ont été présentés sur 253 séances.

 

Sur la complexité des tarifs proposés : 36% des places sont payées au tarif Embobiné, 7% au tarif normal, 22% au tarif réduit, 4% au tarif jeunes, 8% au tarif tickets CE, et 22% avec des cartes d'abonnement.

 

Le ciné-concert de la rentrée a réuni 110 spectateurs. Le decalogue de Kieslowski, les séances hors les murs, la soirée égyptienne, les films à revoir, la séance western, les 2 semaines documentaires - la programmation est très variée et l'analyse des nombres de spectateurs un élément permettant au comité de prendre les décisions pour les programmations suivantes.

 

Tous les membres du comité ont insisté sur l'importance des partenariats : le festival Effervescence,le Festival des solidarités, le Zonta club, la médiathèque, le Crescent, la Cave à musique, l'Unafam 71 et l'AMI 71 pour le printemps du handicap.

 

Hervé Reynaud, chargé de la culture à la mairie de Mâcon, était présent à cette assemblée, représentant la ville de Mâcon et le Conseil départemental. Il a félicité les adhérents pour le débat intéressant, a assuré le maintien des subventions et a suggéré à l'Embobiné de s'ouvrir en direction des jeunes qui seraient « passionnés par les courts métrages, les mises en scène et les scénarios ».

 

Peu d'annonces sur les projets pour l'année à venir, à part un partenariat avec la médiathèque et un film présenté pendant les Symphonies d'automne. Ils seront annoncés lors des prochains comités.

 

Danièle Vadot

 

Photo  d'accueil : Christophe Daucé, Hélène Truc et Guillaume Vernet

 

 

AG-Embobiné-2.jpg