jeudi 24 janvier 2019

Communiqué

Alors que les négociations sur le reste-à-charge zéro en santé touchent à leur fin, l’UFC-Que Choisir dévoile aujourd’hui son étude sur un volet crucial et pourtant trop discret de la réforme : les complémentaires santé. Forts de plus de 40 milliards d’euros de cotisations, les organismes complémentaires d’assurance maladie (OCAM) vont voir leur rôle encore se renforcer avec les évolutions envisagées. Or, notre étude montre, à partir de l’analyse des documents commerciaux de 29 organismes et de 207 avis d’échéance, les nombreuses défaillances du secteur. C’est pourquoi l’UFC-Que Choisir appelle les pouvoirs publics à une action résolue pour s’assurer qu’une concurrence raffermie remette au service des consommateurs le secteur de l’assurance santé. Une hausse des cotisations trois fois supérieure à l’inflation depuis 2006 La cotisation moyenne à une complémentaire santé s’élève en 2017 à 688 € par an, soit 47 % de plus qu’en 2006.

 

Les cotisations complémentaires ont ainsi progressé trois fois plus vite que l’inflation sur la dernière décennie. Si des hausses de fiscalité sur les contrats sont intervenues, elles ne justifient que moins du tiers de la progression des cotisations. L’explication est donc également à chercher du côté des frais de gestion.

 

 

L’inquiétante dérive des frais de gestion et de communication

 

Les organismes complémentaires ont en effet dépensé 7,2 milliards d’euros en 2016 pour leurs frais de gestion, soit 20 % des cotisations hors taxes. Sur ce total, plus de 2,8 milliards d’euros ont été consacrés aux frais d’acquisition, notamment en publicité et communication. Sur certains contrats, c’est même plus.

 

Aidée par les consommateurs qui ont répondu à son appel, l’UFC-Que Choisir a décortiqué plus de 200 avis d’échéance d’assurance santé. Il en ressort une très grande variabilité des frais de gestion des contrats santé individuels, qui s’étalent de 9 % à 42 % des cotisations. Et ces dépenses semblent hors de contrôle : depuis 2010, les frais ont augmenté deux fois plus vite que les remboursements accordés aux assurés ! Les économies d’échelle promises par les OCAM, dont le nombre diminue à grande vitesse depuis quinze ans, ne sont pas au rendez-vous.

 

 

Un taux de redistribution de moins des deux-tiers en assurance individuelle

 

Si l’on y ajoute les taxes et la marge des organismes assureurs, les consommateurs sont donc loin de s’y retrouver. En moyenne, seulement 70 % des cotisations reviennent à la communauté des assurés sous forme de prestations, et même 66 % pour les contrats individuels. Pour les contrats avec le plus de frais, le taux de redistribution des cotisations descend même sous les 50 % : moins d’un euro cotisé sur deux revient alors aux assurés.

 

 

Lisibilité des garanties : les promesses de Gascons des OCAM

 

Ces dérives ont prospéré, protégées par l’illisibilité de bon nombre de garanties santé, ce qui en empêche largement la comparaison et donc atténue la concurrence. Ainsi, après avoir passé au crible les documents commerciaux de 29 des principaux OCAM de la place, notre étude montre que les engagements pris en 2010 par la profession ne sont pas tenus. 80 % des OCAM n’utilisent pas le vocabulaire commun défini, 38 % jouent de la confusion entre les remboursements de l’assurance maladie et les leurs, et 62 % continuent à utiliser des pourcentages de remboursement au-delà de 100 % (jusqu’à 300 %, 400 % voire 500 %) pour les soins dentaires. Comment s’étonner alors qu’un sondage exclusif1 nous apprenne que 37 % des consommateurs estiment difficiles à comprendre leurs garanties santé, et que 48 % ne soient pas en mesure de connaître à l’avance leur remboursement pour des soins importants non récurrents ?

Alors qu’en l’état, la réforme du reste-à-charge zéro va pousser à la hausse les cotisations de complémentaires santé, l’UFC-Que Choisir rappelle au gouvernement ses engagements en faveur d’une intensité concurrentielle renforcée sur ce marché pour contrer cet effet néfaste, et demande :

 

  • l’encadrement par la réglementation de la lisibilité et la comparabilité des offres d’assurance complémentaire santé ;

  • la publication de l’arrêté prévu par la loi Hamon (2014), pour que soit publiée dans les brochures d’assurance santé une liste standardisée de remboursements, exprimés en euros ;

  • une meilleure transparence sur les frais de gestion, avec en particulier une information sur le taux de redistribution disponible avant la souscription.

 

1 Sondage IFOP pour UFC-Que Choisir. Les informations ont été recueillies auprès d’un échantillon national représentatif de 1002 individus âgés de 18 ans et plus, dont 948 équipés d’une complémentaire santé. L’échantillon a été structuré selon la méthode des quotas (sexe, âge, profession de l’interviewé et du chef de ménage, région et catégorie d’agglomération). L’étude quantitative a été réalisée en ligne et auto-administrée dans le cadre de l’OMCAWI, du mercredi 30 Mai au vendredi 1er Juin 2018.

SAÔNE-ET-LOIRE - Agriculture : Le marché des protéines végétales en pleine expansion

DSC_0081 _ extrusel.JPG
Dans le cadre des élections à la chambre consulaire, les producteurs de céréales du département, travaillant avec Bourgogne du Sud, se sont retrouvés dans les locaux de la coopérative à Chalon-sur-Saône le vendredi 18 janvier. L’occasion de présenter les projets de diversification, avec notamment le développement du marché des protéines végétales en alimentation humaine.

SAÔNE-ET-LOIRE : La RN 79 (RCEA) coupée dans les deux sens suite à un accident de poids-louds

"L’épisode neigeux entraîne des difficultés sensibles de circulation sur le réseau routier du département" déclare ce matin le préfet de Saône-et-Loire. ACTUALISÉ : Les poids-lourds bloqués sur 1,5 km de chaque côté de l'accident. Une oépration de levage et de dépannage est en cours.

REGION DE MÂCON : Des vœux pleins d’optimisme pour le tourisme dans le Mâconnais-Beaujolais en 2019

voeux 2019 office tourisme.jpg
Les membres du conseil d’administration de l’Office de Tourisme du Mâconnais Beaujolais, ainsi que des nombreux collaborateurs, étaient réunis à l’espace d’accueil de Mâcon ce mardi pour échanger voeux et partager la galette.

SAÔNE-ET-LOIRE : L’État mobilisé sur les réponses à apporter aux personnes vulnérables

Le préfet rappelle dans un communiqué que 44 personnes qui stationnaient place de la Barre à Mâcon ont été mises à l'abri, et que 106 personnes bénéficient d'un logement en maison-relais sur le département.

MÂCON : Les services com & RH de la mairie ont accueilli les terminales STMG du Lam

MairieLAM (2).JPG
Les terminales STMG en section Ressources Humaines et Communication du lycée Lamartine ont été reçus dans le grand salon de l'Hôtel de ville, ce mardi en fin d'après-midi.

LYCÉE LAMARTINE : Coup d'envoi des actions sur la cyber-citoyenneté !

CyberCitoyen (1).JPG
Madame Hanifi, proviseure adjointe, a mis en place ce mardi des interventions sur la cyber – citoyenneté avec le réseau Canopé pour toutes les classes de seconde du lycée.

HURIGNY : Happy birthday les A.HUR.I !!

Sample-0023AHURIS.jpg
Les A.HUR.I. (Les Amateurs Hurigny de l'Improvisation) fêteront en 2019 leurs noces de cristal avec le théâtre d’improvisation. Oui, déjà 15 ans d'amour entre les deux tourtereaux.

SANCÉ : Une nuit de la lecture toute en gaieté et en partage à la médiathèque

IMG_5228 _ nuit de la lecture.jpg
50 personnes sont venues participer à la Nuit de la lecture à la médiathèque de Sancé, samedi 19 janvier.

SAÔNE-ET-LOIRE : Bientôt une marque de lait départementale ?

DSC_0043_redim _ juste vendéen.jpg
Dans le cadre des élections de la chambre d’agriculture, la section lait de la FDSEA a tenu une réunion mardi 15 janvier dernier, au lycée de Fontaines. Au programme notamment, la réflexion autour de la création d’une marque départementale de producteurs.

MÂCON : Cinq médecins entrent en exercice cette semaine au centre départemental de santé

CENTRE DEPARTEMENTAL SANTE MACON - 7.jpg
Dès ce mardi, les premiers rendez-vous sont possibles pour les patients.

PIERRECLOS : Les médecins tant attendus sont arrivés !

CDS PIERRECLOS 2019.jpg
Il y a 3 ans, le S.O.S. lancé par la commune de Pierreclos faisait la Une des médias pour illustrer la désertification médicale en milieu rural...

MÂCON : Une visite thématique et inédite au musée des Ursulines...

visite thématique Musée Ursulines.jpg
C’est dans l’après-midi de dimanche que Marion Neumond, guide conférencière, a accueilli un groupe de 25 personnes au Musée des Ursulines pour les amener à la découverte de l’histoire de la construction du couvent des Ursulines et les transformations successives de l’édifice jusqu’au XXe siècle.

LYCÉE DUMAINE : Vernissage du projet artistique de la classe inclusive de CAP

VenissageDumaine (15).JPG
Ce lundi, en fin de matinée, le lycée Dumaine a inauguré le vernissage du projet artistique de la classe inclusive de CAP en présence de Stéphane Guiguet, Vice-président du Conseil régional.

JUSTICE : La rentrée du TGI de Mâcon en quelques mots bien choisis...

Rentrée_solennelle_2019_TGI_Mâcon_0007.jpg
C’est devant l’ensemble des autorités judiciaires, civiles, militaires, policières et les élus de Saône-et-Loire que Mahrez Abassi, Président du Tribunal de Grande Instance de Mâcon a déclaré, jeudi matin, l’audience solennelle de rentrée était ouverte. A lire aussi, la présentation du nouveau pôle social.

MÂCON : La Médiathèque a ouvert ses portes en nocturne pour sa première nuit de la lecture

NuitMédiathèque.jpg
La Médiathèque a proposé samedi soir une ouverture exceptionnelle en nocturne dans le cadre de la manifestation nationale de la Nuit de la lecture.

MÂCON : Inédit, l'Association Polysémie Contemporaine a lancé sa nuit de la lecture !

NuitLecEpinoches.jpg
Nicoletta Kara-Mitcho de l' Association Polysémie Contemporaine a présenté samedi soir, pour la première fois, la nuit de la lecture.

GILETS JAUNES - Acte X : Quand ceux de Mâcon rejoignent ceux de Crêches...

GJ rond point1 _ acte X.jpg
Dans la foulée de la marche, démarrée en début d'après-midi, ce samedi, dans les rues de Mâcon, c'est une trentaine de Gilets jaunes qui a poursuivi sa route pour parvenir jusqu'au rond-point de Crêches-sur-Saône en fin de journée.

ENSEIGNEMENT : Le mouvement des "stylos rouges" fait des adeptes à Mâcon

stylos rouges Mâcon.jpg
Plusieurs professeurs d’écoles, collèges et lycées de Mâcon et des alentours étaient sur l’esplanade Lamartine ce samedi, pour distribuer des stylos rouges dans des enveloppes à expédier au Président Emmanuel Macron.

MÂCON : C'était Portes ouvertes à L'ESMP & Ma Prépa Concours !

POASMP (7).JPG
L'École Supérieure des Métiers et de la Professionnalisation et Ma Prépa Concours ont organisé leurs portes ouvertes ce samedi matin.