vendredi 26 avril 2019

Communiqué

Alors que les négociations sur le reste-à-charge zéro en santé touchent à leur fin, l’UFC-Que Choisir dévoile aujourd’hui son étude sur un volet crucial et pourtant trop discret de la réforme : les complémentaires santé. Forts de plus de 40 milliards d’euros de cotisations, les organismes complémentaires d’assurance maladie (OCAM) vont voir leur rôle encore se renforcer avec les évolutions envisagées. Or, notre étude montre, à partir de l’analyse des documents commerciaux de 29 organismes et de 207 avis d’échéance, les nombreuses défaillances du secteur. C’est pourquoi l’UFC-Que Choisir appelle les pouvoirs publics à une action résolue pour s’assurer qu’une concurrence raffermie remette au service des consommateurs le secteur de l’assurance santé. Une hausse des cotisations trois fois supérieure à l’inflation depuis 2006 La cotisation moyenne à une complémentaire santé s’élève en 2017 à 688 € par an, soit 47 % de plus qu’en 2006.

 

Les cotisations complémentaires ont ainsi progressé trois fois plus vite que l’inflation sur la dernière décennie. Si des hausses de fiscalité sur les contrats sont intervenues, elles ne justifient que moins du tiers de la progression des cotisations. L’explication est donc également à chercher du côté des frais de gestion.

 

 

L’inquiétante dérive des frais de gestion et de communication

 

Les organismes complémentaires ont en effet dépensé 7,2 milliards d’euros en 2016 pour leurs frais de gestion, soit 20 % des cotisations hors taxes. Sur ce total, plus de 2,8 milliards d’euros ont été consacrés aux frais d’acquisition, notamment en publicité et communication. Sur certains contrats, c’est même plus.

 

Aidée par les consommateurs qui ont répondu à son appel, l’UFC-Que Choisir a décortiqué plus de 200 avis d’échéance d’assurance santé. Il en ressort une très grande variabilité des frais de gestion des contrats santé individuels, qui s’étalent de 9 % à 42 % des cotisations. Et ces dépenses semblent hors de contrôle : depuis 2010, les frais ont augmenté deux fois plus vite que les remboursements accordés aux assurés ! Les économies d’échelle promises par les OCAM, dont le nombre diminue à grande vitesse depuis quinze ans, ne sont pas au rendez-vous.

 

 

Un taux de redistribution de moins des deux-tiers en assurance individuelle

 

Si l’on y ajoute les taxes et la marge des organismes assureurs, les consommateurs sont donc loin de s’y retrouver. En moyenne, seulement 70 % des cotisations reviennent à la communauté des assurés sous forme de prestations, et même 66 % pour les contrats individuels. Pour les contrats avec le plus de frais, le taux de redistribution des cotisations descend même sous les 50 % : moins d’un euro cotisé sur deux revient alors aux assurés.

 

 

Lisibilité des garanties : les promesses de Gascons des OCAM

 

Ces dérives ont prospéré, protégées par l’illisibilité de bon nombre de garanties santé, ce qui en empêche largement la comparaison et donc atténue la concurrence. Ainsi, après avoir passé au crible les documents commerciaux de 29 des principaux OCAM de la place, notre étude montre que les engagements pris en 2010 par la profession ne sont pas tenus. 80 % des OCAM n’utilisent pas le vocabulaire commun défini, 38 % jouent de la confusion entre les remboursements de l’assurance maladie et les leurs, et 62 % continuent à utiliser des pourcentages de remboursement au-delà de 100 % (jusqu’à 300 %, 400 % voire 500 %) pour les soins dentaires. Comment s’étonner alors qu’un sondage exclusif1 nous apprenne que 37 % des consommateurs estiment difficiles à comprendre leurs garanties santé, et que 48 % ne soient pas en mesure de connaître à l’avance leur remboursement pour des soins importants non récurrents ?

Alors qu’en l’état, la réforme du reste-à-charge zéro va pousser à la hausse les cotisations de complémentaires santé, l’UFC-Que Choisir rappelle au gouvernement ses engagements en faveur d’une intensité concurrentielle renforcée sur ce marché pour contrer cet effet néfaste, et demande :

 

  • l’encadrement par la réglementation de la lisibilité et la comparabilité des offres d’assurance complémentaire santé ;

  • la publication de l’arrêté prévu par la loi Hamon (2014), pour que soit publiée dans les brochures d’assurance santé une liste standardisée de remboursements, exprimés en euros ;

  • une meilleure transparence sur les frais de gestion, avec en particulier une information sur le taux de redistribution disponible avant la souscription.

 

1 Sondage IFOP pour UFC-Que Choisir. Les informations ont été recueillies auprès d’un échantillon national représentatif de 1002 individus âgés de 18 ans et plus, dont 948 équipés d’une complémentaire santé. L’échantillon a été structuré selon la méthode des quotas (sexe, âge, profession de l’interviewé et du chef de ménage, région et catégorie d’agglomération). L’étude quantitative a été réalisée en ligne et auto-administrée dans le cadre de l’OMCAWI, du mercredi 30 Mai au vendredi 1er Juin 2018.

MÂCON : L'association Mâcon pour tous en très bonne forme

MACON pour tous ag 2.jpg
L’association Mâcon pour tous, présidée par Jacqueline Falconnet, a tenu son assemblée générale mercredi soir devant une centaine de personnes à l'hôtel Mercure Bord de Saône. Le maire Jean-Patrick Courtois était bien sûr présent.

SANCÉ : Claire Roux, une néo-paysanne à la conquête de jardin maraîcher en permaculture

permaculture.jpg
Après avoir passé dix-sept ans dans l'armée de l'air, Claire Roux cherchait avec son mari, militaire réserviste, le meilleur pour leurs deux enfants. Passionnés tout deux par la nature et les jardins, chemin faisant en jardinant, en se documentant, ils ont découvert la permaculture.

MÂCON - Opération Cœur de ville : C'est parti pour le lifting de la place Genevès

renovation Place Gnevès Mâcon.jpg
Le maire Jean-Patrick Courtois et ses adjoints, Claude Cannet et Gérard Colon, ont présenté le projet d’aménagement de la zone située autour de la Chambre de Commerce et d'Industrie (CCI) ont présenté le projet d'aménagement ce mardi.

LA CHAPELLE-DE-GUINCHAY : L'Arti'Show, une nouvelle formule pour remplacer la foire

LA CHAPELLE artishow 1.jpg
Cette manifestation aura lieu le week-end prochain. Elle vise à redonner de l’attractivité aux exposants en mettant en avant leurs savoir-faire.

SANCÉ : Objectif programmation de robots à la médiathèque !

RobotSancé (2).JPG
La médiathèque de Sancé a concocté, durant deux jours, un atelier de programmation de robots, destiné aux enfants.

NATATION : Mâcon Natation apprend à des jeunes le "plaisir de savoir nager"

SAVOIR NAGER _ MACON NATATION1.jpg
A l’initiative de la Ville de Mâcon, Mâcon Natation organise, en collaboration avec l’Education Nationale, le Commissariat à l’Egalité des territoires, la Caisse d’Allocations Familiales et Mâconnais Beaujolais Agglomération, l’apprentissage de la natation pour des groupes de jeunes de CM2 ne sachant pas nager.

SOLUTRÉ - Musée de Préhistoire : Énigmes au Jardin botanique, sur la trace des dinosaures…

MUSEE PREHISTOIRE _ CHASSE AUX OEUFS1.jpg
Tandis qu'une chasse aux oeufs de… dinosaures se déroulait sur les sentiers du jardin botanique, en ce dimanche de Pâques, à l'entrée du musée, le jeune Antoine Köhler présentait et dédicaçait son livre, Antoine sur la trace des dinosaures.

SANCÉ : Vacances aux couleurs tropicales pour les enfants du CLEM

CLEM SANCE _ VACANCES TROPICALES3.jpg
Vingt-huit enfants ont embarqué direction les Tropiques pour ces vacances de printemps au centre de loisirs, organisées par la mairie et le CLEM de Sancé.

MACON : Les policiers rendent hommage à leurs collègues suicidés

rassemblement policiers Mâcon (8).JPG
De nombreux policiers du commissariat de Mâcon ont interrompu leur travail ce vendredi, avant midi, pour témoigner de leur solidarité à l'égard des familles en détresse.

MÂCON : La formation baby-sitting continue d’attirer les jeunes

formation baby-sitting.jpg
Mise en place chaque année par le Point Information Jeunesse de la mairie de Mâcon, la formation baby-sitting accueille cette semaine une dizaine de jeunes.

FEU VERT MÂCON - Roulez gagnant ! Jusqu'à 100€ offerts pour l'achat de pneus de grandes marques

100€ OFFERTS PNEU FEUVERT MACON6.jpg
Publi-information - A VOIR AUSSI, LE PACK BONNE ROUTE ET LE STUDIO FEU VERT...

MÂCON : La messe chrismale au lendemain de l'incendie de Notre-Dame de Paris

MESSE CHRISMALE MACON - 28.jpg
Une messe donnée par Monseigneur Rivière, évêques d'Autun.

GASTRONOMIE : La meilleure terrine mâconnaise est...

concours meilleure terrine Mâcon (37).JPG
La 1ère édition du concours de cuisine dédié à la terrine faite maison par les restaurateurs du centre-ville de Mâcon s'est déroulée ce mardi à l’hôtel de vill,e à l’initiative de l’association des commerçants du centre-ville, « Mâcon tendance ».

LYCEE LAMARTINE - Concours POTEs : Des lycéens engagés pour la transition énergétique

LYCEE LAMARTINE_ CONCOURS POTES9.JPG
Organisé par la Région Bourgogne-Franche-Conté, POTEs (Pionniers Ordinaires de la Transition Energétique) est un concours dans lequel les établissements participants doivent imaginer leur lycée de demain. Un lycée qui aurait réussi sa transition écologique, un lycée autonome... le lycée parfait !

LYCEE LAMARTINE : Des élèves de 1ère élaborent une exposition collective sur le quotidien de la 2de Guerre mondiale

LYCEE LAMARTINE _ EXPO ELEVES PREMIERE _ 02.jpg
La cohésion d’une classe, c’est comme la motivation : il s’agit d’une construction, entre différences et ressemblances. En travaillant autrement certains points particuliers du programme d’histoire de Première, deux classes du lycée Lamartine ont déroulé le fil conducteur qui lui a permis d’élaborer un projet commun.