mercredi 21 novembre 2018
  • MARCHE PLAISIRS GOURMANDS MACON 20183 - 1.jpg
  • encart-maconinfos-270x410.jpg
  • BURN OUT PARENTS CD.jpg

DSDEN 71 (2).JPG

Le directeur académique de l’Education Nationale dans le département Fabien Ben a présenté dans une conférence de presse la structure de classes et de personnel pour les maternelles et les écoles élémentaires en Saône-et-Loire pour la rentrée.

Ce schéma, qui n’est pas définitif, a été approuvé par le Conseil Départemental de l’Education Nationale (CDEN), structure consultative qui regroupe des représentants des collectivités locales, des personnels des établissements d'enseignement et de formation et des usagers (parents d'élèves, associations) : 8 votes pour et 7 abstentions.

 

Des révisions sont encore possibles même après la clôture des inscriptions pour les enfants (pour la Ville de Mâcon, elles sont possibles jusqu’au 30 juin). Même après la rentrée, des ajustements seront possibles pour quelques écoles, une fois les chiffres d’enfants et d’enseignants connus avec certitude. Ainsi, à Mâcon, une classe supplémentaire pourrait voir le jour pour la maternelle Grand Four, et une autre pour l’école Georges Brassens, mais une suppression d'une classe est également possible à la maternelle Camille Claudel.

 

Les mesures envisagées en ce moment par l’Inspection Académique tiennent compte d'une augmentation d'élèves sans précédent ces dernières années : pour l’année scolaire en cours, 408 nouveaux enfants ont été scolarisés dans les écoles élémentaires de Saône-et-Loire (100 de plus à Mâcon, 20 de plus à Chalon, 15 de plus à Gueugnon).. Parmi les causes de cette augmentation d’effectifs avancées par le directeur académique de l’Education Nationale, on trouve l’arrivée de familles de migrants et la reprise de l’emploi industriel dans le département. La répartition n’est pas uniforme sur tout le département ce qui fait que la moyenne est de moins d’un nouvel élève par école.

 

Un effet direct de cette augmentation d’effectifs d’enfants est le maintien de 27 postes d’enseignants prévus initialement à la suppression et, en contrepartie, l’abandon de la création de 10 postes de remplaçants sur tout le département.

 

Dans la perspective de l’obligation de scolarisation à partir de 3 ans pour la rentrée 2019, des classes de maternelles spécifiques seront créées dès le septembre prochain à Azé/St Gengoux-de-Scissé, à Saint Point et à Perrecy-les-Forges. A Montceau-les-Mines, une classe sera transformée pour accueillir des enfants à partir de 3 ans de différents quartiers.

 

Quant à la carte de l’éducation prioritaire, « elle sera revue en 2019 et nous allons commencer à réfléchir à partir de la rentrée 2018. A ce jour, nous ne savons pas si les critères établis en 2015 pour la création des contours de la carte seront maintenus. Par exemple, le principe qui disait qu’on ne pouvait avoir une école en zone d’éducation prioritaire si elle n’était pas rattachée à un collège en ZEP. Nous avons à présent 7 collèges en ZEP mais nous ne savons pas si tous y resteront », a déclaré Fabien Ben, le directeur académique de l’Education Nationale qui rappelle que le taux d’encadrement en Saône-et-Loire reste plus favorable qu’au niveau national : 21, 5 élèves par classe élémentaire (23 au niveau national) et 23,5 en maternelle (26 au niveau national).

 

Cristian Todea

 

 

DSDEN 71 (10).JPG

GILETS JAUNES : 10 personnes interpellées depuis le 17 novembre en Saône-et-Loire

Le préfet revient sur la journée de mardi dans un communiqué

MÂCON : La gaufrette, une institution en terre mâconnaise

Gaufrettes_maconnaises_201118 (27).jpg
Lundi matin, les habitués étaient au rendez-vous du marché des plaisirs gourmands pour le traditionnel concours de gaufrettes mâconnaises.

LYCÉE LAMARTINE : Journée de rencontres entre professionnels et élèves de terminales

LAM (1).JPG
Dans le cadre de la semaine école-entreprise, portée par l'académie de Dijon, Madame Buirey, coordinatrice du niveau STMG au lycée Lamartine a reçu ce mardi matin, l'association BGE, et Severine Geoffroy, Coach professionnel.

BOURGOGNE : Découvrez le palmarès 2018 du Label Villes et villages fleuris

Palmares_villes_fleuries.jpeg
La cité lamartinienne conserve ses quatre fleurs.

CHARNAY : Un dimanche pour faire des bonnes affaires

Collage vide grenier CBBS.jpg
En ce week-end de mi-novembre, le club des supporters du CBBS (Charnay Basket Bourgogne Sud) organisait son traditionnel vide-grenier automnal, au boulodrome de la Bâtie.

GILETS JAUNES : De nombreuses infractions commises depuis le 17 novembre indique le préfet de Saône-et-Loire

Dans un communiqué, il dresse un bilan des trois jours de mobilisations

CLIN D’ŒIL : Les yamakasis sautent sur Mâcon !

Yamakasi_Mâcon_1711208_0005.jpg
Rencontre avec Max et Hugo, deux lycéens de 15 ans adeptes du yamakasi, ou l’art du déplacement.

FORMATION : Les apprentis du CFA Auto de Mâcon félicités pour leurs résultats

Collage CFA.jpg
Le Centre de formation automobile de la Chambre de commerce et d'industrie de Mâcon a réuni vendredi après-midi les apprentis méritants pour les récompenser et mettre en valeur leur parcours.

PHOTOS ET VIDEO : Les Gilets jaunes, ça continue à Mâcon

GILETS JAUNES MACON 18NOV2018.jpg
Ils sont partis ce dimanche matin du restaurant Flunch à Mâcon-Nord pour une opération escargot.

SNCF : La tour de contrôle ferroviaire en déploiement ce week end à Mâcon

SNCF MACON MODERNISATION22.jpg
Ce week-end du 17 et 18 novembre, la tour de contrôle ferroviaire de Dijon, appelée Commande centralisée du Réseau, connaît une nouvelle phase de déploiement sur le secteur de Mâcon.

MÂCON - Logement : Aux Séquanes, on mise sur le lien social

Collage residence senior.jpg
La nouvelle résidence de MÂCONhabitat, située rue de Paris, ouvrait ses portes vendredi, 5 mois après l'inauguration.

GILETS JAUNES : Encore 5 points de blocage à 22h en Saône-et-Loire

Le préfet inquiet de la tournure des événements

SYMPHONIES D'AUTOMNE : La voix suave de Loïs Le Van a enchanté le Crescent

Le Van.jpg
Chanteur-compositeur de jazz, Loïs le Van, Lyonnais d'origine, était en concert, vendredi soir au Crescent, devant une salle comble.

MÂCON - Conférence : PMA… Allons-nous franchir la ligne rouge ?

Conference_PMA_151118 (3).JPG
L’association familiale catholique a reçu en conférence–débat, Aude Mirkovic, porte-parole de « Juriste pour l’Enfance » dans une des salles municipales « Le Pavillon ».