INTEGRATION NOUVEAUX SPV JUIN 18 (3).JPG

Le Colonel Piéri, Directeur du SDIS 71, a accueilli 49 nouveaux volontaires (dont sept personnels de santé) ce samedi matin au centre départemental de formation d’Hurigny.

Le Service Départemental d’Incendie et de Secours de Saône-et-Loire (SDIS 71) compte 2 500 personnes actives : 340 pompiers professionnels, 100 personnels administratifs et techniques, 200 professionnels de la santé (médecins, infirmiers, psychologues,…) et près de 2 000 sapeurs-pompiers volontaires. Le SDIS 71 réalise plus de 46 000 sorties de secours par an.

Chaque année, parmi les volontaires, « il y a un turn-over d’environ 150 personnes sur le département. Les départs (NDLR : retraite et raisons professionnelles principalement) sont compensées par des arrivées en nombre équivalent » explique Frédéric Roche, chargé au SDIS 71 du développement du volontariat.

Hier matin à Hurigny, le Colonel Piéri a accueilli 49 nouveaux volontaires (dont sept personnels de santé) qui représentent 18 casernes du corps départemental. Ces nouveaux sapeurs-pompiers volontaires (SPV) ont été recrutés au 1er juin. « Ils ont déjà réalisé des stages d’immersion de deux à quatre mois dans leur centre de rattachement. Cette première approche permet de confirmer leur souhait d’engagement. Cette demi-journée sert à compléter leur formation et à assurer la cohésion, une valeur indispensable au SDIS » nous a confié son Directeur.

La matinée s’est achevée par une cérémonie de remise de l’insigne de l’écusson du corps départemental sous le commandement du Colonel Piéri.

Quelques témoignages

Parmi ces 49 nouveaux volontaires, macon-infos a échangé avec trois d’entre eux issus du grand bassin de vie mâconnais.

Esther Perquin (Mâcon) est issue des Jeunes Sapeurs-Pompiers (JSP). Arrivée au terme de ces quatre années de formation, elle poursuit son engagement au sein du corps départemental. « C’est ma mère qui m’a fait connaître les JSP. Je m’y suis engagée et, comme cette activité me plaît, je continue ! »

Sandrine Legras (Laizé) et Pierre André (La Vineuse) rejoignent le centre d’intervention d’Azé. Ces deux personnes bénéficient maintenant d’une double affectation en intégrant le corps départemental. Au rang des motivations, Sandrine insiste sur « le sentiment d’être utile, la rigueur, les possibilités de formation continue ainsi que la recherche d’excellence. » Son collègue Pierre ajoute « que les sapeurs-pompiers sont une grande famille et qu’il est primordial de conserver un service public de proximité ».

Toute personne intéressée pour devenir sapeur-pompier volontaire peut prendre attache avec sa caserne de secteur.

Éric Bernet

 


 

 

Les trois interviewés

INTEGRATION NOUVEAUX SPV JUIN 18 (2).JPG