dimanche 7 juin 2020
  • TREMA MACON NOUVELLES REGLES (2).jpg
  • MUSEE URSULINES MACON REOUVERTURE.jpg
  • CREMANTS VIGNERONS IGE MAIJUIN20202 - 1.jpg

Communiqué du Groupe Gauche 71

Le Président du Département vient d’annoncer que la collectivité abondera de 10 millions supplémentaires sa participation au programme de mise à 2 x 2 voies de la RCEA qui traverse la Saône et Loire à condition que l’Etat s’engage à accélérer son propre investissement pour que les travaux de sécurisation de cette route soient terminés à l’horizon 2022. Nous aurons l’occasion de nous exprimer à ce sujet lors de la prochaine assemblée départementale.

Mais d’ores et déjà, nous pouvons dire que nous souscrivons à cette démarche. Nous nous sommes toujours battus en faveur d’une voie qui respecte le principe de gratuité, conserve son caractère national et assure la sécurité de nos concitoyens qui empruntent cet axe dangereux. Trop de vies ont déjà été perdues. Dès 2013 nous avons obtenu de haute lutte un plan de relance auprès de l’Etat avec 177 millions de crédits. Et ce, après des années d’atermoiements- sans travaux- pendant lesquelles la solution de la concession autoroutière était envisagée, soutenue par André Accary et l'opposition de l'époque. Dans l’Allier où les élus ont fait ce choix, les travaux n’ont toujours pas commencé.

Aujourd’hui il faut aller plus loin et exiger du gouvernement qu’il prenne toutes ses responsabilités avec un achèvement entier de cette route dans des délais raisonnables.

Au moment où le gouvernement envisage même de priver les départements de leur dernier levier de fiscalité, à savoir la taxe sur le foncier bâti, jusqu’où les collectivités, comme la Saône et Loire, devront-elles s’engager en dehors de leurs compétences pour répondre aux attentes de leurs habitants et pallier au manque d’engagement de l’Etat dans des domaines comme celui des routes nationales (RCEA) ou de la santé ?

Pour les 26 élu(e)s du Groupe gauche 71,

Evelyne Couillerot, Présidente.

 

 

André Accary : "Confions aux Départements la gestion unique et entière des Ehpad, et supprimons les ARS"

ACCARY ANDRE ARS.jpg
Le Président du conseil départemental de Saône-et-Loire s'exprime dans une tribune à l'occasion du Ségur de la Santé.

POLITIQUE : Jérôme Durain pose au Gouvernement la question de la responsabilité des élus locaux

Le Sénateur de Saône-et-Loire estime que « L'Etat qui décide de tout ne peut pas reporter sa responsabilité sur les élus locaux »

EXPRESSION POLITIQUE : « Les masques, où est la vérité ? » demande instamment Marie Mercier

La sénatrice de Saône-et-Loire fait part de la consternation, voire du dégoût des professions médicales et para-médicales...

Covid-19 : Les nouveaux élus de gauche au Conseil municipal de Mâcon veulent être impliqués

Dans une lettre adressée au maire, ils formulent quelques propositions et demande un effot de transparence.

Le sénateur Jérôme Durain demande au gouvernement des consignes claires concernant la gestion des masques

Lors de la séance de questions au gouvernement ce mercredi, le sénateur PS de Saône-et-Loire et conseiller régional de Bourgogne-Franche-Comté a évoqué la réquisition par l'Etat des masques commandés par la Région.

EXPRESSION POLITIQUE : L’URDC demande plus d'«ambition» pour sauvegarder les entreprises

Présidant le groupe d'opposition URDC au Conseil régional de Bourgogne-Franche-Comté, François Sauvadet salue les mesures d’urgence prises par la majorité face à la crise sanitaire, tout en proposant d'ajouter des aides directes pour sauvegarder les entreprises et les emplois.

EXPRESSION POLITIQUE : Julien Odoul regrette « un rendez-vous en catimini »...

et appelle à l'union régionale autour des soignants et de la Bourgogne Franche-Comté. Le président du groupe Rassemblement national au conseil régional s'exprime dans un long communiqué avant l'assemblée de ce vendredi.

Toni Spinazze (CAPEB 71) : "La vie d’un artisan ou d’un ouvrier du BTP vaudrait-elle moins que celle de n’importe quel autre citoyen ?"

Il n'y pas que les médecins et le personnel soignant qui soient scandalisés par les manquements du Gouvernement... Après celle de Pierre Bost, patron de Alpes Bourgogne Constructions, la charge du président de la CAPEB 71 contre Muriel Pénicaud dans une lettre ouverte.