jeudi 19 septembre 2019
  • TRANSDEV TREMA JTP2019.jpg
  • SALON ESSENTIEL CHARNAY 2019.jpg
  • EMAP_2019_270x410.jpg

Communiqué du Groupe Gauche 71

Le Président du Département vient d’annoncer que la collectivité abondera de 10 millions supplémentaires sa participation au programme de mise à 2 x 2 voies de la RCEA qui traverse la Saône et Loire à condition que l’Etat s’engage à accélérer son propre investissement pour que les travaux de sécurisation de cette route soient terminés à l’horizon 2022. Nous aurons l’occasion de nous exprimer à ce sujet lors de la prochaine assemblée départementale.

Mais d’ores et déjà, nous pouvons dire que nous souscrivons à cette démarche. Nous nous sommes toujours battus en faveur d’une voie qui respecte le principe de gratuité, conserve son caractère national et assure la sécurité de nos concitoyens qui empruntent cet axe dangereux. Trop de vies ont déjà été perdues. Dès 2013 nous avons obtenu de haute lutte un plan de relance auprès de l’Etat avec 177 millions de crédits. Et ce, après des années d’atermoiements- sans travaux- pendant lesquelles la solution de la concession autoroutière était envisagée, soutenue par André Accary et l'opposition de l'époque. Dans l’Allier où les élus ont fait ce choix, les travaux n’ont toujours pas commencé.

Aujourd’hui il faut aller plus loin et exiger du gouvernement qu’il prenne toutes ses responsabilités avec un achèvement entier de cette route dans des délais raisonnables.

Au moment où le gouvernement envisage même de priver les départements de leur dernier levier de fiscalité, à savoir la taxe sur le foncier bâti, jusqu’où les collectivités, comme la Saône et Loire, devront-elles s’engager en dehors de leurs compétences pour répondre aux attentes de leurs habitants et pallier au manque d’engagement de l’Etat dans des domaines comme celui des routes nationales (RCEA) ou de la santé ?

Pour les 26 élu(e)s du Groupe gauche 71,

Evelyne Couillerot, Présidente.

 

 

EXPRESSION CITOYENNE : Un Mâconnais demande le retour de "l'ordre et du calme", rue de la Barre

Par une lettre au préfet de Saône-et-Loire qui nous est parvenue via un riverain qui partage le point de vue de l’auteur (celui-ci souhaitant rester anonyme).

DÉCÈS DU MAIRE DE SIGNES : La commission des lois du Sénat lance une grande consultation des maires

La séntarice Marie Mercier, secrétaire de la commission des lois, s'exprime sur le sujet dans un communiqué. Les maires ont jusqu'au 15 septembre pour répondre en ligne à un questionnaire.

CONSEIL MUNICIPAL DE MÂCON : Ça s’échauffe sévèrement sur le centre-ville

CONSEIL MUNICIPAL MACON JUILLET2019 - 1.jpg
On n’avait pas vu le conseil municipal atteindre un tel niveau électrique dans les échanges entre majorité et opposition depuis bien longtemps…

POLITIQUE : Elisabeth Roblot rejoint Agir, la droite constructive

ROBLOT.jpg
La Vice-présidente du conseil départemental de Saône-et-Loire rappelle ainsi son engagement à défendre une droite libérale, humaniste et pro-européenne

MUNICIPALES 2020 : La liste Mâcon citoyens 2020 mise sur la démocratie citoyenne

apéro Mâcon citoyens 2020.jpg
Mercredi, les représentants du mouvement politique Mâcon citoyens 2020 sont partis à la rencontre des Mâconnais autour d’un apéro citoyen en centre-ville.

EXPRESSION POLITIQUE - Jérôme Durain : "C’est un quart des effectifs de GE que la direction souhaite rayer d’un trait de plume"

Dans un communiqué, le sénateur socialiste de Saône-et-Loire rappelle la "doctrine Montebourg" pour GE.