mercredi 18 septembre 2019
  • TRANSDEV TREMA JTP2019.jpg
  • SALON ESSENTIEL CHARNAY 2019.jpg
  • EMAP_2019_270x410.jpg

 

Communiqué

La loi pour l’agriculture et l'alimentation marque la victoire de l'agro-alimentaire et de l'agro- chimie contre la santé, contre les animaux, contre l'environnement, contre l'attente des citoyens. Elle conforte un modèle agricole et agro-industriel dénoncé, notamment par des scientifiques preuves à l’appui : destruction de l’environnement et de la biodiversité, dégradation de la santé du monde paysan, hausse de l’obésité chez nos enfants.

 

Alors que déjà un enfant sur six est en surpoids, des élus de la République ont voté contre l'interdiction de la publicité pour les produits trop gras, trop sucrés ou trop salés visant les moins de 16 ans, voté contre l'obligation de l'étiquetage nutritionnel « NutiScore ». Les mêmes ont voté contre un périmètre de protection autour des habitations en cas d'épandage de pesticide et contre la mise dans la loi de l'interdiction du glyphosate. Ils ont aussi voté pour le broyage des poussins vivants, pour les poules pondeuses en cage, pour le transport d'animaux vivants sur de longues durées, contre l'étourdissement des animaux destinés à l'abattoir, etc.

Mais où étaient nos députés de Saône et Loire lorsqu'il s'agissait de défendre la santé publique ? Les citoyens attendent plus de leurs élus qu'un vote final convenu. Ils attendent du courage et des convictions, des débats qui ouvrent des perspectives, des prises de position qui ne soient pas de simples postures.

 

Quand un porte parole gouvernemental met en cause l'utilité et l'efficacité des lois, quand un ministre s'en remet à la bonne volonté des secteurs concernés, quand des élus votent contre l'intérêt de leurs administrés, quand l'utilité de l'opposition est mise en doute par l'absentéisme de ceux qui la composent, alors oui la démocratie est en danger.

 

Marie-Claude Colin-Cordier

Porte parole EELV 71

EXPRESSION CITOYENNE : Un Mâconnais demande le retour de "l'ordre et du calme", rue de la Barre

Par une lettre au préfet de Saône-et-Loire qui nous est parvenue via un riverain qui partage le point de vue de l’auteur (celui-ci souhaitant rester anonyme).

DÉCÈS DU MAIRE DE SIGNES : La commission des lois du Sénat lance une grande consultation des maires

La séntarice Marie Mercier, secrétaire de la commission des lois, s'exprime sur le sujet dans un communiqué. Les maires ont jusqu'au 15 septembre pour répondre en ligne à un questionnaire.

CONSEIL MUNICIPAL DE MÂCON : Ça s’échauffe sévèrement sur le centre-ville

CONSEIL MUNICIPAL MACON JUILLET2019 - 1.jpg
On n’avait pas vu le conseil municipal atteindre un tel niveau électrique dans les échanges entre majorité et opposition depuis bien longtemps…

POLITIQUE : Elisabeth Roblot rejoint Agir, la droite constructive

ROBLOT.jpg
La Vice-présidente du conseil départemental de Saône-et-Loire rappelle ainsi son engagement à défendre une droite libérale, humaniste et pro-européenne

MUNICIPALES 2020 : La liste Mâcon citoyens 2020 mise sur la démocratie citoyenne

apéro Mâcon citoyens 2020.jpg
Mercredi, les représentants du mouvement politique Mâcon citoyens 2020 sont partis à la rencontre des Mâconnais autour d’un apéro citoyen en centre-ville.

EXPRESSION POLITIQUE - Jérôme Durain : "C’est un quart des effectifs de GE que la direction souhaite rayer d’un trait de plume"

Dans un communiqué, le sénateur socialiste de Saône-et-Loire rappelle la "doctrine Montebourg" pour GE.