mercredi 24 avril 2019

Les points inscrits à l'ordre du jour du conseil municipal de ce lundi 28 mai n'ont pas suscité de longues discussions, dont la clôture du budget annexe espace d'activités des Berthilliers, la demande de subvention au titre des amendes de police qui servira à la réalisation du carrefour giratoire rue des petits champs, la convention de mise à disposition des services techniques de la ville à la MBA pour la crèche Anita Tachot et l'exercice du droit de préemption urbain sur la parcelle AM86 pour l'aménagement du carrefour entre la rue Ambroise Paré et la rue des petits champs.

 

La liste "Bien vivre à Charnay" a voté contre la clôture du budget annexe des Berthilliers et une décision modificative au budget principal.

 

En questions diverses, le maire Jean-Louis Andres a annoncé :

 

  • Une hausse de 3% des tarifs de l'école de musique

 

  • La souscription à tarif préférentiel pour les habitants de Charnay pour la BD La grande guerre. Celle-ci est en cours d'impression. Les éditions Bamboo imprimeront 10 000 exemplaires qui seront vendus dans toute la France. 3000 exemplaires sont destinés à la ville. 600 seront donnés aux écoles, bibliothèques et archives, 2400 sont destinés à la vente. Une souscription au tarif préférentiel de 12€, au lieu de 14,50€, sera proposée aux Charnaysiens du 15 juin au 15 septembre. Les exemplaires seront disponibles le 6 octobre.

 

  • Anne-Marie Isabellon a félicité le maire pour l'immeuble Genetier et a demandé les horaires d'ouverture des salles et signalé l'absence de rampe et d'anti-dérapant sur les marches. Jean-Louis Andres souhaite que les horaires d'ouverture soient limitées pour éviter les dégradations. Les travaux mentionnés seront réalisés dans les jours qui viennent.

 

 

Puis Adrien Beaudet est intervenu en qualité de porte-parole des propriétaires de la Nouvelle Coupée :

 

« Monsieur le Maire, récemment j’ai rencontré des copropriétaires de la nouvelle coupée, qui m’ont interrogé suite à deux rencontres qu’ils ont eues avec vous et votre adjoint à l’urbanisme. Un programme initial de 477 logements dont 98 logements sociaux, 227 privés, et 152 en accession à la propriété PSLA (Prêt Social Location Accession).

 

Or, la SEMCODA transforme les logements accessibles à la propriété en logements locatifs sociaux. La commercialisation a été délaissée au détriment des autres tranches.

 

C’est pourquoi, les copropriétaires ainsi que les Charnaysiens sont inquiets du devenir de ce programme. N’avez-vous pas peur des incivilités, dégradations, et d’être exposé à certains problèmes d’insécurité ?

Qu’elle est votre position et votre projection sur l’évolution de ce programme ? »

 

Réponse de Jean-Louis Andres :

C'était pour moi une opération qui me posait beaucoup de soucis. Certains logements sont en location, pas tous en location sociale. La SEMCODA voudrait transférer ce qu'elle a réalisé dans le domaine public. Elle va continuer avec l'aménagement de la place de l'Europe en 2020/2021. Les propriétaires ont acheté en ayant un espace aménagé végétal et ceci ne correspond plus. J'ai reçu les propriétaires et les commerçants, le projet est mal pensé, il n'y a pas assez de places de parking, les commerçants sont dépités. J'ai écrit au préfet et à la SEMCODA.

 

C'est la propriété de la SEMCODA, je ne veux pas que la commune paie les places de parking sur ses deniers. C'est à la SEMCODA de répondre aux questions des propriétaires et des commerçants. Nous les appuierons mais c'est la SEMCODA qui doit intervenir.  C'est une question de droit privé. Je veux que ce quartier vive, je ne le laisserai pas abandonné. C'est une opération de trop grande importance pour la ville de Charnay mais ce ne doit pas être un obstacle à son développement. La SEMCODA a demandé de passer 96 logements en logements sociaux, seulement 11 ont été acceptés par l’État sur le reliquat de financement qui répond au PLH. Qu'on nous oblige à construire des logements sociaux c'est la loi, mais ici on voit construire 477 logements dans une ville d'un peu plus de 6000 habitants dont la population n'augmente que de 0,4%. C'est un programme de logements qui n'est pour l'instant pas terminé.

 

Concernant le droit de regard sur le choix des locataires, le maire a rappelé que la mairie participe uniquement à la commission d'attribution.

 

Danièle Vadot

SANCÉ : Claire Roux, une néo-paysanne à la conquête de jardin maraîcher en permaculture

permaculture.jpg
Après avoir passé dix-sept ans dans l'armée de l'air, Claire Roux cherchait avec son mari, militaire réserviste, le meilleur pour leurs deux enfants. Passionnés tout deux par la nature et les jardins, chemin faisant en jardinant, en se documentant, ils ont découvert la permaculture.

MÂCON - Opération Cœur de ville : C'est parti pour le lifting de la place Genevès

renovation Place Gnevès Mâcon.jpg
Le maire Jean-Patrick Courtois et ses adjoints, Claude Cannet et Gérard Colon, ont présenté le projet d’aménagement de la zone située autour de la Chambre de Commerce et d'Industrie (CCI) ont présenté le projet d'aménagement ce mardi.

LA CHAPELLE-DE-GUINCHAY : L'Arti'Show, une nouvelle formule pour remplacer la foire

LA CHAPELLE artishow 1.jpg
Cette manifestation aura lieu le week-end prochain. Elle vise à redonner de l’attractivité aux exposants en mettant en avant leurs savoir-faire.

SANCÉ : Objectif programmation de robots à la médiathèque !

RobotSancé (2).JPG
La médiathèque de Sancé a concocté, durant deux jours, un atelier de programmation de robots, destiné aux enfants.

NATATION : Mâcon Natation apprend à des jeunes le "plaisir de savoir nager"

SAVOIR NAGER _ MACON NATATION1.jpg
A l’initiative de la Ville de Mâcon, Mâcon Natation organise, en collaboration avec l’Education Nationale, le Commissariat à l’Egalité des territoires, la Caisse d’Allocations Familiales et Mâconnais Beaujolais Agglomération, l’apprentissage de la natation pour des groupes de jeunes de CM2 ne sachant pas nager.

SOLUTRÉ - Musée de Préhistoire : Énigmes au Jardin botanique, sur la trace des dinosaures…

MUSEE PREHISTOIRE _ CHASSE AUX OEUFS1.jpg
Tandis qu'une chasse aux oeufs de… dinosaures se déroulait sur les sentiers du jardin botanique, en ce dimanche de Pâques, à l'entrée du musée, le jeune Antoine Köhler présentait et dédicaçait son livre, Antoine sur la trace des dinosaures.

SANCÉ : Vacances aux couleurs tropicales pour les enfants du CLEM

CLEM SANCE _ VACANCES TROPICALES3.jpg
Vingt-huit enfants ont embarqué direction les Tropiques pour ces vacances de printemps au centre de loisirs, organisées par la mairie et le CLEM de Sancé.

MACON : Les policiers rendent hommage à leurs collègues suicidés

rassemblement policiers Mâcon (8).JPG
De nombreux policiers du commissariat de Mâcon ont interrompu leur travail ce vendredi, avant midi, pour témoigner de leur solidarité à l'égard des familles en détresse.

MÂCON : La formation baby-sitting continue d’attirer les jeunes

formation baby-sitting.jpg
Mise en place chaque année par le Point Information Jeunesse de la mairie de Mâcon, la formation baby-sitting accueille cette semaine une dizaine de jeunes.

FEU VERT MÂCON - Roulez gagnant ! Jusqu'à 100€ offerts pour l'achat de pneus de grandes marques

100€ OFFERTS PNEU FEUVERT MACON6.jpg
Publi-information - A VOIR AUSSI, LE PACK BONNE ROUTE ET LE STUDIO FEU VERT...

MÂCON : La messe chrismale au lendemain de l'incendie de Notre-Dame de Paris

MESSE CHRISMALE MACON - 28.jpg
Une messe donnée par Monseigneur Rivière, évêques d'Autun.

GASTRONOMIE : La meilleure terrine mâconnaise est...

concours meilleure terrine Mâcon (37).JPG
La 1ère édition du concours de cuisine dédié à la terrine faite maison par les restaurateurs du centre-ville de Mâcon s'est déroulée ce mardi à l’hôtel de vill,e à l’initiative de l’association des commerçants du centre-ville, « Mâcon tendance ».

LYCEE LAMARTINE - Concours POTEs : Des lycéens engagés pour la transition énergétique

LYCEE LAMARTINE_ CONCOURS POTES9.JPG
Organisé par la Région Bourgogne-Franche-Conté, POTEs (Pionniers Ordinaires de la Transition Energétique) est un concours dans lequel les établissements participants doivent imaginer leur lycée de demain. Un lycée qui aurait réussi sa transition écologique, un lycée autonome... le lycée parfait !

LYCEE LAMARTINE : Des élèves de 1ère élaborent une exposition collective sur le quotidien de la 2de Guerre mondiale

LYCEE LAMARTINE _ EXPO ELEVES PREMIERE _ 02.jpg
La cohésion d’une classe, c’est comme la motivation : il s’agit d’une construction, entre différences et ressemblances. En travaillant autrement certains points particuliers du programme d’histoire de Première, deux classes du lycée Lamartine ont déroulé le fil conducteur qui lui a permis d’élaborer un projet commun.

MACON : Le siège de l'Union des métiers et des industries de l'hôtellerie de Saône-et-Loire a fait peau neuve

inauguration siège UMIH 71.jpg
Le résultat de plusieurs mois de travaux de restructuration des locaux de l’UMIH 71 a été inauguré ce lundi.