mardi 23 octobre 2018

Communiqué de Femmes Solidaires Mâcon

Femmes Solidaires est une association féministe, laïque et d’éducation populaire. Depuis sa création en 1945, d’abord sous le nom d’Union des Femmes Françaises, elle lutte pour le droit des femmes et contre les violences que celles-ci subissent, violences physiques et morales, au travail, à la maison et dans la rue.

Le 25 novembre 2017, lors de la Journée internationale de lutte pour l’élimination de la violence à l’égard des femmes, Emmanuel Macron n’avait-il pas déclaré : « La France ne doit plus être un pays où les femmes ont peur » ?


Les adhérentes du comité Femmes Solidaires de Mâcon (FSM) ont donc attendu avec impatience le projet de loi Schiappa contre les violences sexuelles et sexistes.

Certes, Mesdames et Messieurs les Sénateur-e-s, il y a quelques avancées dans ce projet, en particulier l’allongement du délai de prescription de 20 à 30 ans pour les viols sur mineurs, la reconnaissance de l’outrage sexiste (dans la rue) et la condamnation du cyber-harcèlement.

Mais l’article 2 de ce projet de loi, - qui disqualifie tout le projet de loi -, déqualifie le viol, autrefois considéré comme un crime, en simple délit ! Comme vous le savez, Mesdames et Messieurs les Sénateur-e-s, un délit est simplement « une infraction punie de peines correctionnelles »… FSM dénonce donc avec force cette déqualification et cette correctionnalisation du viol sur mineurs.

Malheureusement, le projet de loi Schiappa a été approuvé le 17 mai dernier par l’Assemblée Nationale. Et c’est à vous, Mesdames et Messieurs les Sénateur-e-s, qu’il revient aujourd’hui de débattre sur ce projet.


Pour continuer à protéger les femmes des violences sexuelles, dans la logique de la lutte de notre association depuis des décennies, nous vous demandons, Mesdames et Messieurs les Sénateur-e-s, de voter avec vos pair-e-s pour le retrait de cet article 2 de ce projet de loi rétrograde.

Femmes Solidaires Mâcon

 

 

POLITIQUE : Huit Français sur 10 prêts à se battre pour l'Europe... Les Marcheurs avec eux

En_Marche_Europe.jpg
Les citoyens désirant faire acte de candidature pour les élections européennes ont jusqu'au 15 novembre.

POLITIQUE : Une rentrée avec une ministre pour les Marcheurs de Saône-et-Loire, pour booster la foi

DIRX VIDAL LAREM71.jpg
Invitée à Tournus par LaREM à l’occasion de la rentrée départementale du parti, Frédérique Vidal, ministre de l’Enseignement supérieur, de la Recherche et de l’Innovation, est venue transmettre son enthousiasme.

RENTREE POLITIQUE DE LaREM 71 - Francois Patriat : « France is back !… et on fait ce qu’on a dit ! »

LAREM71 PATRIAT5 - 1.jpg
L’ex-président de la Région Bourgogne, aujourd’hui président du groupe LaREM au Sénat et des députés LaREM de Saône-et-Loire, a conclu la matinée de travail et d’échanges avec les Marcheurs de Saône-et-Loire réunis à Tournus. Extraits de son intervention.

DEMISSION DE NICOLAS HULOT – Benjamin Dirx : « Il se trompe sur son bilan »

BENJAMIN DIRX HULOT.jpg
Le député de la 1ere circonscription a réagit pour macon-infos à la suite de la démission du ministre de la Transition écologique.

DÉMISSION DE NICOLAS HULOT : "Nous ne voulons plus nous mentir" réagissent les écologistes d'EELV BFC

A lire aussi, les réactions de la CAPEN 71 et des Jeunes Avec Macron.