samedi 21 septembre 2019

Communiqué de Femmes Solidaires Mâcon

Femmes Solidaires est une association féministe, laïque et d’éducation populaire. Depuis sa création en 1945, d’abord sous le nom d’Union des Femmes Françaises, elle lutte pour le droit des femmes et contre les violences que celles-ci subissent, violences physiques et morales, au travail, à la maison et dans la rue.

Le 25 novembre 2017, lors de la Journée internationale de lutte pour l’élimination de la violence à l’égard des femmes, Emmanuel Macron n’avait-il pas déclaré : « La France ne doit plus être un pays où les femmes ont peur » ?


Les adhérentes du comité Femmes Solidaires de Mâcon (FSM) ont donc attendu avec impatience le projet de loi Schiappa contre les violences sexuelles et sexistes.

Certes, Mesdames et Messieurs les Sénateur-e-s, il y a quelques avancées dans ce projet, en particulier l’allongement du délai de prescription de 20 à 30 ans pour les viols sur mineurs, la reconnaissance de l’outrage sexiste (dans la rue) et la condamnation du cyber-harcèlement.

Mais l’article 2 de ce projet de loi, - qui disqualifie tout le projet de loi -, déqualifie le viol, autrefois considéré comme un crime, en simple délit ! Comme vous le savez, Mesdames et Messieurs les Sénateur-e-s, un délit est simplement « une infraction punie de peines correctionnelles »… FSM dénonce donc avec force cette déqualification et cette correctionnalisation du viol sur mineurs.

Malheureusement, le projet de loi Schiappa a été approuvé le 17 mai dernier par l’Assemblée Nationale. Et c’est à vous, Mesdames et Messieurs les Sénateur-e-s, qu’il revient aujourd’hui de débattre sur ce projet.


Pour continuer à protéger les femmes des violences sexuelles, dans la logique de la lutte de notre association depuis des décennies, nous vous demandons, Mesdames et Messieurs les Sénateur-e-s, de voter avec vos pair-e-s pour le retrait de cet article 2 de ce projet de loi rétrograde.

Femmes Solidaires Mâcon

 

 

MUNICIPALES 2020 : Le collectif « Mâcon citoyens 2020 » construit son programme politique

réunion publique Mâcon citoyens 2020.jpg
Une réunion publique s'est déroulée ce mercredi par les militants de « Mâcon citoyens 2020 » et leurs invités.

EXPRESSION CITOYENNE : Un Mâconnais demande le retour de "l'ordre et du calme", rue de la Barre

Par une lettre au préfet de Saône-et-Loire qui nous est parvenue via un riverain qui partage le point de vue de l’auteur (celui-ci souhaitant rester anonyme).

DÉCÈS DU MAIRE DE SIGNES : La commission des lois du Sénat lance une grande consultation des maires

La séntarice Marie Mercier, secrétaire de la commission des lois, s'exprime sur le sujet dans un communiqué. Les maires ont jusqu'au 15 septembre pour répondre en ligne à un questionnaire.

CONSEIL MUNICIPAL DE MÂCON : Ça s’échauffe sévèrement sur le centre-ville

CONSEIL MUNICIPAL MACON JUILLET2019 - 1.jpg
On n’avait pas vu le conseil municipal atteindre un tel niveau électrique dans les échanges entre majorité et opposition depuis bien longtemps…

POLITIQUE : Elisabeth Roblot rejoint Agir, la droite constructive

ROBLOT.jpg
La Vice-présidente du conseil départemental de Saône-et-Loire rappelle ainsi son engagement à défendre une droite libérale, humaniste et pro-européenne

MUNICIPALES 2020 : La liste Mâcon citoyens 2020 mise sur la démocratie citoyenne

apéro Mâcon citoyens 2020.jpg
Mercredi, les représentants du mouvement politique Mâcon citoyens 2020 sont partis à la rencontre des Mâconnais autour d’un apéro citoyen en centre-ville.

EXPRESSION POLITIQUE - Jérôme Durain : "C’est un quart des effectifs de GE que la direction souhaite rayer d’un trait de plume"

Dans un communiqué, le sénateur socialiste de Saône-et-Loire rappelle la "doctrine Montebourg" pour GE.