mardi 18 juin 2019
  • MA REGION EST LA BOURGOGNE SPORT.jpg
  • PRESENTATION SAISON 2019 THEATRE MACON (1).jpg
  • SEQUANES JUIN2019.jpg

L'histoire commence vendredi soir 18 mai quand L.M., femme de 37 ans, SDF de la rue de la Barre, une fille de deux ans placée dans une famille d'accueil, a une altercation en soirée avec un riverain. Elle tient des propos racistes et une rixe éclate.

ACTUALISÉ : Le verdict du 11 juin

La police intervient. L'équipage est insulté par cette femme, qui se rebelle et crache sur les policiers. Elle profère des menaces de mort et, comble, porte un couteau.

Interpellée, placée en garde à vue, elle sera conduite à la maison d'arrêt de Varennes-le-Grand dès le samedi.

Présentée d'abord au parquet, le procureur décidait une comparution immédiate. Elle se présentait donc sous escorte ce mardi au tribunal correctionnel de Mâcon. L'on apprenait que cette enfant de la DDASS, sans emploi (700€ d'allocation par mois pour seuls revenus), dans la rue depuis deux ans, avait provoqué 42 dépôts de main courante au commissariat en à peine plus d'un an. 90 % de ces mains courantes concernaient des faits commis rue de la Barre. 

Demandant un délai pour préparer sa défense, elle sera jugée le 11 juin. Dans l'intervalle, le juge a décidé son maintien en détention compte tenu du risque de renouvellement de faits délictueux et de l'absence de garanties de logement, et donc de risque d'absence à l'audience du 11 juin. 

R.B.

 

Le verdict du 11 juin :

L.M. a été condamnée à six mois d’emprisonnement assorti de sursis, avec obligation d’accomplir des travaux d’intérêts généraux à hauteur de 140 heures dans les 18 prochains mois.

Elle est astreinte à différentes obligations dans le cadre de ce sursis :

- Fixer son domicile,

- Suivre des soins,

- Rechercher un emploi,

- Justifier du paiement des sommes dues au Trésor Public et aux parties civiles (dans la limite de ses ressources).

 

En outre, elle est interdite de paraître rue de la Barre pendant 18 mois.

Jusqu’à alors en détention provisoire, elle a été libérée suite à l’audience.

CHAINTRÉ : Homicide volontaire dans un hôtel des Bouchardes

MEURTRE CRECHES SUR SAONE - 1.jpg
Actualisé à 10h10 : Le meurtrier présumé s'est rendu au commissariat. Actualisé à 12h30 : Il aurait étouffé sa femme. L'hôtel est situé sur la commune de Chaintré et non pas Crêches-sur-Saône.

ROMANECHE-THORINS : Le petit train de Touroparc fermé suite à un accident qui a blessé sept personnes

le-petit-train-du-touroparc-photo-anthony-levrot-flickr-1559409173.jpg
En début d'après-midi ce samedi, le petit train s'est renversé, avec à son bord une trentaine de personnes. Sept personnes ont été blessées, dont trois enfants.

SAÔNE-ET-LOIRE : Incident chimique à l’usine de traitement d’eau potable de Blanzy

La Sorme a été polluée. 80 pompiers de tout le département ont été mobilisés.

MÂCON : 3 blessés, dont 1 grave, dans un accident impliquant une dépanneuse

ACCIDENT MACON 28MAI RUECASSIN - 2.jpg
Actualisé : les jours de la passagère de la Peugeot, placée en urgence absolue par les pompiers, ne sont pas en danger.

FUISSÉ : Un viticulteur blessé dans un accident de tracteur

FUISSE TRACTEUR TONNEAUX - 3.jpg
ACTUALISÉ à 17h55 : C'est une vitesse qui s'est enclenchée et a provoqué l'accident sur un terrain à fort dévers. Le tracteur a fait un tonneau.

MÂCON : bizarre et surprenant... le fait du nettoyeur de la Saône

VELO SAONE MACON 222.jpg
ACTUALISÉ - Le fin mot de l'histoire, une histoire qui met au jour une chose que sans doute peu de gens savent : la Saône est considérée par quelques uns.es comme une poubelle !...

MÂCON : MacDonald's Nord (à Sancé) ravagé par les flammes cette nuit

MACDO MACON SANCE - 5.jpg
ACTUALISÉ : La police scientifique se rend sur place cet après-midi pour tenter de déterminer la cause de cet incendie dévastateur. Le gérant de l'établissement annonce d'ores et déjà la reconstruction du Mac Donald's d'ici 6 à 9 mois maximum.

THOISSEY : Collision frontale au niveau du port

COLLISION FRONTALE PORT THOISSEY - 1.jpg
Un des blessés, gravement touché, a été héliporté.

MÂCON : Un quadragénaire profère des menaces de mort de chez lui vers l'extérieur

1541352411_police-afp.jpg
Les faits se sont produits hier soir rue de Bourgogne à Mâcon. Il était à peu près 20h30 quand un homme de 45 ans, alcoolisé, a proféré des menaces de mort vers l'extérieur, envers les pompiers notamment. Il était chez lui dans son appartement.