lundi 28 mai 2018
  • CUO_MACON_AFFICHE_2018.jpg
  • DROLE_DE_DAMES_THEATRE_MACON3.jpg
  • 30 MIN STATIONNEMENT GRATUITES
  • SENIORS SEQUANE MACON HABITAT

L’UFC-Que Choisir prend acte de la décision de ce jour du tribunal de Grande Instance de Nanterre déclarant irrecevable son action de groupe contre FONCIA au motif que la pratique, relevant de la loi de 1989 sur les rapports locatifs, n’entrerait pas dans le champ d’application de l’action de groupe.

 

L’UFC-Que Choisir ne peut manquer de regretter une interprétation restrictive de la loi sur l’action de groupe. Il faut rappeler que durant les débats parlementaires autour de l’action de groupe, Benoît HAMON avait souligné que « Le locataire est un consommateur qui peut parfaitement faire valoir ses droits par une action de groupe et obtenir réparation du préjudice subi du fait du manquement d’un bailleur professionnel ou d’un syndic à leurs obligations légales ou contractuelles. J’espère que les éléments de notre débat aideront les juges dans l’appréciation de la recevabilité de ce type de procédure ».

Forte des débats parlementaires, et constant que le Tribunal a reconnu que la pratique était généralisée, l’association réfléchit à l’opportunité d’interjeter appel de la décision rendue ce jour. Dans cette éventuelle perspective, elle appelle l’ensemble des consommateurs s’étant vu facturer le « service d’envoi de quittance » ou « d’avis d’échéance » entre 2009 et 2014 à conserver leurs justificatifs.

En tout état de cause, alors que la décision de ce jour fait suite à un arrêt de la Cour d’appel de Paris ayant une interprétation similaire, l’UFC-Que Choisir appelle les parlementaires à corriger au plus vite la loi sur l’action de groupe, en précisant que celle-ci s’applique bien à l’ensemble des obligations légales et contractuelles des professionnels vis-à-vis des consommateurs, notamment dans le cadre des rapports locatifs.

 

 

 

BOURGOGNE FRANCHE-COMTÉ : Le troisième appel à projets « Agir, Innover et bien vivre ensemble en BFC » est lancé

Le club entreprises & mécénat en Bourgogne-Franche-Comté est une association loi 1901 qui a pour but d’informer, de sensibiliser et de développer la pratique du mécénat auprès des entreprises de son territoire.

DIJON : Un militaire de la Gendarmerie met fin à ses jours

Le tragique événement a eu lieu ce week-end à la caserne Deflandre.

BOURGOGNE FRANCHE-COMTÉ : La Région recherche des citoyens volontaires

Inscription jusqu’au 1er juin 2018 pour participer aux journées citoyennes des 5 et 6 juillet 2018 sur la thématique de l’Union européenne.

BOURGOGNE FRANCHE-COMTÉ : Bientôt un outil stratégique d’aménagement du territoire

LANCEMENT SRADET (3).jpg
La Région Bourgogne-Franche-Comté, encore très récente, doit se doter d’un outil pour mettre en œuvre une stratégie d’aménagement du territoire : le schéma régional d’aménagement, de développement durable et d’égalité des territoires (SRADDET).

BOURGOGNE-FRANCHE-COMTÉ - Marie-Guite Dufay : «Il manque 240 médecins généralistes, 880 infirmiers, et 1000 médecins spécialistes»

MARIE-GUITE-DUFAY-BFC-SANTE.jpg
Le débat sur le projet régional de santé, a vu Marie-Guite Dufay dresser un constat sévère de la santé de la Bourgogne - Franche-Comté. Avec surtout de fortes disparités entre les territoires.

Une Maison de l'Europe en Bourgogne-Franche-Comté

EUROPE BFC.jpg
La Bourgogne-Franche-Comté est la seule région française, à ce jour, à se doter d’une structure d’envergure régionale d’information et de communication sur l’Europe.