mardi 14 août 2018
  • WINE TOUR OFFICE TOURISME MACON JUILL2018222.jpg
  • CROQUEZ LA SAONEETLOIRE2 - 1.jpg
  • APPLI_VOIE_VERTE71_CD2.jpg
  • ETE FRAPPE 2018 MACON PGM.jpg
  • UN ETE SPORT ET LOISIRS PISCINE MBA.jpg
  • MARCHE_ETE_CLUNY_2018__-_1.jpg

 

Pyrale du buis en Saône-et-Loire

 

La pyrale du buis est un lépidoptère invasif originaire d’Asie du sud-est. Son introduction en France, qui remonte à 2008, est liée à l’importation de plants de buis ornementaux en provenance de Chine. Présente depuis 2011 dans la région Bourgogne-Franche-Comté, la pyrale du buis a d’abord occasionné des dommages dans les parcs et jardins avant de passer en milieu forestier en 2016.

Depuis juin 2017, on assiste à un développement particulièrement dynamique de l’insecte dans toute la France, dont le département de Saône-et-Loire. La pyrale n’occasionne pas de dommages significatifs sur d’autres essences que les buis. Les chenilles ne sont pas urticantes, toutefois leur présence abondante dans les buis constitue une gêne à la fréquentation des massifs.

 

La Direction Régionale de l'Alimentation, de l'Agriculture et de la Forêt de Bourgogne-Franche-Comté et plus précisément le Département de la Santé des Forêts, assure une surveillance grâce à :

- un suivi des zones défoliées par la pyrale, réalisé en continu par son réseau de correspondants observateurs

- un suivi de la réaction des buis à la défoliation totale, réalisé au moyen d’un réseau de placettes (sites comprenant 20 tiges mesurées annuellement) installé à compter de cet hiver 2017-2018 pour 5 ans, sur les zones défoliées.

 

Si une lutte par traitement sur les zones forestières n’est pas envisageable tant sur le plan technique, économique, qu’environnemental, des réponses appropriées peuvent être mises en place afin de limiter les nuisances causées par les vols de pyrale.

- Face aux nuisances occasionnées pour les riverains, pour certains commerces de restauration et dans les parcs et jardins, l’utilisation de bassines d’eau savonnée accompagnées d’une lampe ou encore l’utilisation du bacillus Thuringiensis (lutte biologique- marque commerciale Forey 48B, homologuée en forêt) permet de lutter contre la prolifération des pyrales.

- Pour les exploitations agricoles, si cet épisode a pu donner lieu à des inquiétudes, les experts confirment que l’insecte ne présente pas de danger pour la filière. La pyrale du buis s’alimente en effet du feuillage des buis et n’occasionne pas de dégâts sur les récoltes agricoles ni de dommages significatifs sur d’autres essences que les buis.

- Pour les collectivités locales, des solutions de lutte et de prévention contre cet insecte existent :

 

>Prévention : La Direction Régionale de l'Alimentation, de l'Agriculture et de la Forêt de Bourgogne-Franche-Comté assure une surveillance adaptée par le suivi des zones défoliées par la pyrale et par un suivi de la réaction des buis à la défoliation totale.

(4 bis rue Hoche BP 87865 21078 DIJON

Standard téléphonique :03.80.39.30.00

http://draaf.bourgogne-franche-comte.agriculture.gouv.fr/

 

> Lutte : L’installation de pièges à phéromones pour suivre les pics de reproduction permet de lutter contre la pyrale. De plus, différents organismes de recherche (INRA/universités) travaillent, à la demande de l’État, pour mettre au point des méthodes de lutte biologique massive (recherche de prédateurs à la pyrale), seule solution viable, notamment dans les massifs forestiers. Ceci pourra être de nature à prévenir la survenance d’un nouvel épisode l’année prochaine.

BOURGOGNE - Don du sang : Une semaine idéale pour la mobilisation citoyenne

Don_sang_mobilisation_150818.jpg
Des collectes mobiles sont notamment organisées en Bourgogne-Franche-Comté durant la semaine du 15 août pour maintenir les stocks.

SAONE-ET-LOIRE : Téléchargez Voie Verte 71 et laissez-vous guider

VOIE_VERTE_MACON_CHALON_JUIN_UNE.jpg
Publi-information - Amateurs de vélo, sillonnez les Voies Vertes de Saône-et-Loire en toute liberté et laissez-vous surprendre par ses paysages, ses villages au petit patrimoine typique, ses châteaux, ses artisans d’art… et bien plus encore !

VITICULTURE - Dephy tour 2018 : Des engrais vraiment verts, c'est possible

ENGRAIS BIO 71.jpg
En essai sur un ha, le domaine expérimental à Rully a réussi -70 % de phytosanitaires malgré la pression maladie de l’année. En parallèle, Bio Bourgogne a présenté un OAD pour réduire les doses de cuivre.

VINZELLES-LOCHÉ : Les vignerons font de la pédagogie

VINZELLES LOCHE VIGNERONS.jpg
A l'invitation du maire Yves Andreux, une centaine d'habitats est venue en juillet échanger sur les pratiques viticoles, en présenc de Jacques Tourny, maire délégué de Loché et conseiller départemental de Saône-et-Loire, et Jérôme Chevalier, président de l'UPVM.

SAÔNE-ET-LOIRE : Le département en double alerte orange météorologique

Double_vigilance_meteo_070818.png
Le département de Saône et Loire est placé en vigilance orange orage, situation qui s’ajoute à la vigilance orange canicule restant en cours.

MÂCONNAIS-BEAUJOLAIS AGGLOMERATION : L’Office de Tourisme à la rencontre des touristes et des habitants

Office_Tourisme_Maconnais_communication_060818 (2).JPG
L’idée est de diffuser l’information touristique en dehors des bureaux situés Place St Pierre.

NUIT DES ETOILES : Saturne en vedette hier soir à Cenves

SATURNE CENVES ASTROSAONE.jpg
L’association AstroSaône a connu un beau succès avec des téléscopes placés sur un plateau sur les hauteurs.