samedi 20 avril 2019

C’est devant le 74 de la rue de Lyon (le commissariat est au 36) qu’un individu de 26 ans s’est rebellé et a outragé les policiers avant de les bousculer et de frapper l’un d’entre eux d’un coup de poing.

Que c’était il donc passé ce 5 mai au soir pour en arriver là ? Notre homme passait par là lorsque des gendarmes étaient simplement en train d’intervenir sur un conflit conjugal dérivant vers de la violence. « C’est mon copain » a-t-il dit lancé aux forces de l’ordre, « foutez-lui la paix. »

Les gendarmes demandent alors un renfort de police pour qu’elle prenne en charge cet élément perturbateur. L’individu ne voudra pas entendre raison. Il se met à insulter les trois policiers venus lui demander de se mêler de ses affaires. La rébellion tourne quasiment à la bagarre puisqu’il les bouscule et frappe un policier. La blessure sera plutôt lègère, soit. Mais peu importe, on ne s’en prend pas impunément aux forces de l’ordre, personnes dépositaires de l’autorité publique.

L’homme est alcoolisé (0,90g dans le sang) et les policiers trouve 2g de résine de cannabis sur lui. Il n’en fallait pas moins… Interpelé et placé en garde à vue, il sera incarcéré dès le 6 mai sur décision du procureur dans l’attente de son jugement. Jugement qui viendra très vite puisqu’il passe devant le juge dans le cadre d'une comparution immédiate le 7 mai (il est récidiviste).

Résultat de ses « égarements » : 6 mois de prison ferme. Il retournait en prison le soir même. Voilà à quoi et où peut mener la fume…

 

   

THOISSEY : Collision frontale au niveau du port

COLLISION FRONTALE PORT THOISSEY - 1.jpg
Un des blessés, gravement touché, a été héliporté.

MÂCON : Un quadragénaire profère des menaces de mort de chez lui vers l'extérieur

1541352411_police-afp.jpg
Les faits se sont produits hier soir rue de Bourgogne à Mâcon. Il était à peu près 20h30 quand un homme de 45 ans, alcoolisé, a proféré des menaces de mort vers l'extérieur, envers les pompiers notamment. Il était chez lui dans son appartement.

MÂCON-LOCHÉ : Suicide sur les voies du TGV

L'accident est survenu ce début d'après-midi sur les voies de la ligne TGV, allant de Mâcon à Lyon.

TRIBUNAL DE MÂCON : Contrôlé deux fois en une semaine au volant alors qu’il n’avait pas le permis

TGI_MACON.jpg
A 64 ans, Patrick est bien connu des services de police : 24 mentions au casier judiciaire !

TRIBUNAL DE MÂCON : Fou de jalousie, il frappe, insulte et crache sur tout ce qui passe

PALAIS DE JUSTICE MACON - 1.jpg
Kevin C., 31 ans, comparaissait ce lundi devant le tribunal correctionnel pour des faits de violences commis le 10 décembre à Mâcon.