lundi 25 mai 2020
  • TREMA MACON NOUVELLES REGLES (2).jpg
  • VOTRE ANNONCE ICI.jpg
  • CREMANTS VIGNERONS IGE MAIJUIN20202 - 1.jpg

Communiqué de presse

Le 1er Mai, les membres des groupes d’action de la France Insoumise du Mâconnais Val de Saône vous appellent à rejoindre le rassemblement festif de la CGT place de l’esplanade à Mâcon, pour une riposte sociale !

Les attaques contre le peuple se multiplient à un rythme effréné. Depuis le 5 mai 2017 tous les secteurs d’activité ont subi « la foudre jupitérienne » et la casse du service public : la SNCF, l’hôpital public, les fermetures de classes programmées en milieu rural, les EHPAD etc. Par ailleurs dans le privé, Macron et son gouvernement durcissent les conditions de travail, laissent faire les parachutes dorés au détriment de l’emploi (exemple : Peugeot).

 

Le renforcement du contrôle des chômeurs et chômeuses sous couvert de fraude sociale (276 millions) est sans commune mesure en comparaison avec la fraude et l’optimisation fiscale (140 Milliards). En parallèle des cadeaux (7 milliards) faits « aux cent premiers de cordée » (ISF, Flat tax - c’est-à-dire « taxe forfaitaire » ou « impôt à taux unique » -, etc…), Macron a fait le choix de l’augmentation de la CSG pour les retraité-e-s, la baisse des APL pour les classes populaires, le gel des revenus pour bon nombre de personnes handicapées, la suppression des contrats aidés etc.

 

La nouvelle loi Asile-immigration met en péril l’effectivité du droit d’asile et prévoit des dispositions qui complexifient les démarches pour les demandeur-e-s d’asile et fait honte au pays des droits de l’Homme.

 

Les militant-e-s qui luttent contre ces réformes continuent de faire l’objet d’une répression féroce de la part de la police et des institutions judiciaires. Cela démontre la dérive de plus en plus autoritaire de l’État.

 

Unissons-nous, citoyen-ne-s, syndiqué-e-s, salarié-e-s, retraité-e-s, étudiant-e-s, chômeurs et chômeuses, précaires, bref… LE PEUPLE.

 

Ce 1er mai, aux côtés de la CGT, sur l’esplanade Lamartine, manifestons notre riposte à cet État jupitérien aux ordres du Medef qui détruit les services publics, l’environnement, le droit du travail …

Et ripostons, également, le 5 mai en faisant la « fête à Macron » place Saint-Pierre à Mâcon : apéritif citoyen, chamboule-tout, animations, venez témoigner de votre vécu. Organisons la solidarité pour toutes et tous dans nos lieux de vie et de lutte, au travail et dans la rue !

« Tout seul on va plus vite, ensemble, on va plus loin ».

 

https://www.facebook.com/insoumisdumaconnaisclunisois/?ref=aymt_homepage_panel

adresse courriel : france.insoumise.macon@laposte.net

POLITIQUE : Jérôme Durain pose au Gouvernement la question de la responsabilité des élus locaux

Le Sénateur de Saône-et-Loire estime que « L'Etat qui décide de tout ne peut pas reporter sa responsabilité sur les élus locaux »

EXPRESSION POLITIQUE : « Les masques, où est la vérité ? » demande instamment Marie Mercier

La sénatrice de Saône-et-Loire fait part de la consternation, voire du dégoût des professions médicales et para-médicales...

Covid-19 : Les nouveaux élus de gauche au Conseil municipal de Mâcon veulent être impliqués

Dans une lettre adressée au maire, ils formulent quelques propositions et demande un effot de transparence.

Le sénateur Jérôme Durain demande au gouvernement des consignes claires concernant la gestion des masques

Lors de la séance de questions au gouvernement ce mercredi, le sénateur PS de Saône-et-Loire et conseiller régional de Bourgogne-Franche-Comté a évoqué la réquisition par l'Etat des masques commandés par la Région.

EXPRESSION POLITIQUE : L’URDC demande plus d'«ambition» pour sauvegarder les entreprises

Présidant le groupe d'opposition URDC au Conseil régional de Bourgogne-Franche-Comté, François Sauvadet salue les mesures d’urgence prises par la majorité face à la crise sanitaire, tout en proposant d'ajouter des aides directes pour sauvegarder les entreprises et les emplois.

EXPRESSION POLITIQUE : Julien Odoul regrette « un rendez-vous en catimini »...

et appelle à l'union régionale autour des soignants et de la Bourgogne Franche-Comté. Le président du groupe Rassemblement national au conseil régional s'exprime dans un long communiqué avant l'assemblée de ce vendredi.

Toni Spinazze (CAPEB 71) : "La vie d’un artisan ou d’un ouvrier du BTP vaudrait-elle moins que celle de n’importe quel autre citoyen ?"

Il n'y pas que les médecins et le personnel soignant qui soient scandalisés par les manquements du Gouvernement... Après celle de Pierre Bost, patron de Alpes Bourgogne Constructions, la charge du président de la CAPEB 71 contre Muriel Pénicaud dans une lettre ouverte.