lundi 28 mai 2018
  • CUO_MACON_AFFICHE_2018.jpg
  • DROLE_DE_DAMES_THEATRE_MACON3.jpg
  • 30 MIN STATIONNEMENT GRATUITES
  • SENIORS SEQUANE MACON HABITAT

fête collectif monnier (57).JPG

Les membres du « collectif Monnier », créé pour aider les migrants des Balkans arrivés à Mâcon, ont organisé une fête ce vendredi pour marquer un an de mobilisation autour de cette cause humanitaire.

A l’espace Pavillon, ils ont convié des familles des migrants qui avaient "campé" sur le parking Monnier il y a un an, mais aussi des artistes et des personnes sensibles à la problématique des demandeurs d’asile. « L’idée de départ était de convier des artistes, car nous avons fait des ateliers en amont de cette manif’festive : peinture, ateliers de parole, cirque, chansons etc. Autour de cela, se sont agrégées plein de choses. Par la suite, les membres du collectif ont eu envie de faire une fête » a expliqué Elsa Le Boudec, artisane poète de « Mine de rien et compagnie », qui a préparé un numéro de slam avec certains migrants spécialement pour cette fête.

Parmi les artisans de la "manif'estive", on compte la Fanfarrosoir de Chalon sur Saône, Chamoun du groupe Massiwa, Bernard Rambaud (musicien), Nadine Virly, (artiste plasticienne) et Fabrice Renaud, (artiste circassien de la compagnie Reldec), le photographe Michel Pelletier, l’association « Allez on joue », la caravane « NiNa » contre les Centers Parcs, les Restos du Cœur, Aurore Schatzman, LDH Mâcon, les femmes de l’atelier cuisine du collectif Monnier qui ont préparé des pâtisseries etc.

A l’occasion de ce moment festif, les représentants du Collectif Monnier ont rappelé les gestes de solidarité faits envers les migrants par les services de l’hôpital de Mâcon, la polyclinique du Val-de-Saône, les sapeurs-pompiers de Mâcon, des médecins, infirmières et dentistes, par les équipes éducatives des écoles, collèges et lycées qui ont acceuilli les enfants migrants, l’inspection Académique, l’avocate Catherine N’Diaye, les SDF qui ont partagé les services et l’espace de l’accueil de jour avec les mêmes migrants.

Arrivés il y a un an

Arrivés en deux vagues successives depuis le printemps 2017, les migrants, originaires pour la plupart du Kosovo, de Serbie, de République de Macédoine et d'Albanie, ont créé un camp de fortune près de l’ancien accueil de jour de Mâcon, sur le parking Monnier. Dans un premier temps, la préfecture de Saône-et-Loire a réquisitionné un hôtel pour héberger les familles avec enfants, mais d’autres migrants continuaient d’arriver.

Les services de l'Etat ont tenté pendant des mois de les faire quitter les lieux de pleur propre gré, en fermant à plusieurs reprises l’accueil de jour et l’accès à l’eau et aux toilettes. Finalement, face à l’apparition d’une vraie crise sanitaire dans le camp de migrants, la Ligue des Droits de l’Homme a entamé une action en justice contraignante pour le préfet de Saône-et-Loire, action qui a porté ses fruits : les familles de migrants ont été logées dans des hôtels et les procédures de demande d’asile ont été accélérées.

Les migrants des Balkans (et, récemment, de l’ex-République soviétique de Géorgie) continuent d’arriver à Mâcon. Mais, désormais, la préfecture essaie de les héberger dans tout le département pour éviter la création de campements. Les dizaines de jeunes migrants isolés qui faisaient partie des anciens camps restent le grand problème, sans vraie solution. Sans l’appui familial, souvent réfractaires à l’aide des humanitaires et des autorités, ils arrivent à être racolés par des réseaux criminels pour des activités illicites comme le trafic de drogues.

Selon les estimations des membres du collectif, qui offrent assistance juridique aux migrants, il y a environ actuellement 150 personnes hébergées dans des structures publiques ou privées en proximité de Mâcon. Le collectif n’a pas accès aux 85 migrants logés à l’ancien hôtel Formule 1, maintenant transformé en centre d’accueil des demandeurs d’asile. Ils peuvent, en échange, rencontrer et accompagner les autres migrants logés dans deux hôtels au nord de Mâcon.

Le collectif Monnier, qui compte plus de 120 personnes, continue de faire des démarches pour la scolarisation de tous les enfants des migrants, l'accès à un logement digne. Ils offrent assistance juridique pour les demandes d’asile refusées, les accompagnent pour les démarches administratives d’accès aux soins médicaux, organisent des animations auprès des enfants, assurent l'aide matérielle d’urgence à l’arrivée des familles non-logées.

Cristian Todea

fête collectif monnier (6).JPG

fête collectif monnier (28).JPG

fête collectif monnier (34).JPG

fête collectif monnier (30).JPG

fête collectif monnier (9).JPG

fête collectif monnier (39).JPG

fête collectif monnier (42).JPG

fête collectif monnier (17).JPG

fête collectif monnier (23).JPG

fête collectif monnier (25).JPG

fête collectif monnier (46).JPG

fête collectif monnier (48).JPG

fête collectif monnier (49).JPG

fête collectif monnier (64).JPG

fête collectif monnier (66).JPG

fête collectif monnier (71).JPG

fête collectif monnier (75).JPG

fête collectif monnier (85).JPG

fête collectif monnier (91).JPG

fête collectif monnier (89).JPG

fête collectif monnier (93).JPG

fête collectif monnier (76).JPG

PHOTOS : « Mâcon Wine Note ? », la fête continue

Mâcon wine note 2018 (9).JPG
Retour en images sur la dernière soirée de la manifestation organisée par l’Union des producteurs de vins Mâcon et ses partenaires.

Saône-et-Loire : Un observatoire départemental du dialogue social voit le jour

image1.jpeg
Des représentants des syndicats, organisations patronales et de l’administration de l’Etat (la DIRECCTE) ont participé à la première réunion de l’observatoire d’analyse et d’appui au dialogue social et à la négociation.

Emmanuel Barbe à Mâcon : « Sauver jusqu'à 300 à 400 vies par an sur les routes de France grâce à la nouvelle loi »

EMMANUEL BARBE A MACON SECURITE ROURIERE2.jpg
Le délégué interministériel à la Sécurité routière était présent ce matin à Mâcon, en préfecture, pour porter la parole de l'Etat et faire oeuvre de pédagogie en matière de Sécurité routière. Il va dans tous les départements, 40 entre mars et juin. Un travail de conviction.

Saône-et-Loire : Les fraudes au travail, de plus en plus sophistiquées

inspection travail  (3).JPG
Les inspecteurs du travail constatent que les entreprises qui ne respectent pas la législation changent de stratégie : la dissimulation des heures de travail remplace le travail au noir.

MÂCON : Des enfants sensibilisés aux handicaps

SENSIBILISATION CLSH (3).jpg
Un après-midi à thème était proposé aux 6-10 ans du point enfants des Blanchettes, afin de les sensibiliser au handicap.

MÂCON : L’Association culturelle et touristique du Mâconnais (ACTM) est en plein essor !

AG ATCM 1.JPG
L'assemblée générale de l'ACTM s'est tenue ce jeudi après-midi dans les locaux de l'Académie de Mâcon.

MÂCON : La « marée populaire » promet de déferler dans les rues ce samedi

PREPA MAREE SOCIALE.jpg
Á Mâcon, comme partout en France, les forces sociales, syndicales, associatives et politiques se mobilisent pour construire et réussir ensemble un grand rendez-vous citoyen.

BOURGOGNE FRANCHE-COMTÉ : Le troisième appel à projets « Agir, Innover et bien vivre ensemble en BFC » est lancé

Le club entreprises & mécénat en Bourgogne-Franche-Comté est une association loi 1901 qui a pour but d’informer, de sensibiliser et de développer la pratique du mécénat auprès des entreprises de son territoire.

MÂCON : 10 nouveaux baby-sitters assermentés par le PIJ

REMISE DIPLOME BS PIJ 2018.JPG
Stéphanie Grivot, animatrice du Point Information Jeunesse (PIJ), leur a remis ce mercredi après-midi les attestations de formation ainsi que les diplômes PSC1 (secourisme).

MÂCON : 42 mains courantes déposées contre elle au commissariat en 13 mois !

L'histoire commence vendredi soir 18 mai quand L.M., femme de 37 ans, SDF de la rue de la Barre, une fille de deux ans placée dans une famille d'accueil, a une altercation en soirée avec un riverain. Elle tient des propos racistes et une rixe éclate.

SAONE-ET-LOIRE : Journée de colère à Mâcon pour les fonctionnaires, la CFDT en 1ere ligne

manifestation fonction publique Mâcon mai 2018 (46).JPG
Plusieurs organisations syndicales des agents des services publics étaient dans la rue à Mâcon cet après-midi pour protester contre le projet de réforme de la fonction publique.

NECROLOGIE : Ranya est décédée

AMI RANYA.jpg
L'AMi 71 propose une collecte pour venir en aide à sa petite fille de 6 ans

DIJON : Un militaire de la Gendarmerie met fin à ses jours

Le tragique événement a eu lieu ce week-end à la caserne Deflandre.

LUGNY : Les collégiens de « La Source » récompensés à un concours régional

LUGNY COLLEGE CONCOURS REGIONAL (2).jpg
Le concours régional annuel des mini-entreprises de Bourgogne s’est tenu ce 16 mai à Chalon-sur-Saône. Comme traditionnellement depuis 2013, le collège privé « La Source » de Lugny présentait son équipe de mini-entrepreneurs.

CHARNAY : Une soirée partenaires du Rallye des Vins de Mâcon à la cave coopérative

soiree-partenaires-rallye-des-vins-macon-2018- - 1.jpg
Vendredi soir, la cave coopérative de Charnay-lès-Mâcon a accueilli les organisateurs et partenaires du prochain Rallye des Vins de Mâcon qui se tiendra du 15 au 17 Juin 2018.