mardi 23 octobre 2018

fête collectif monnier (57).JPG

Les membres du « collectif Monnier », créé pour aider les migrants des Balkans arrivés à Mâcon, ont organisé une fête ce vendredi pour marquer un an de mobilisation autour de cette cause humanitaire.

A l’espace Pavillon, ils ont convié des familles des migrants qui avaient "campé" sur le parking Monnier il y a un an, mais aussi des artistes et des personnes sensibles à la problématique des demandeurs d’asile. « L’idée de départ était de convier des artistes, car nous avons fait des ateliers en amont de cette manif’festive : peinture, ateliers de parole, cirque, chansons etc. Autour de cela, se sont agrégées plein de choses. Par la suite, les membres du collectif ont eu envie de faire une fête » a expliqué Elsa Le Boudec, artisane poète de « Mine de rien et compagnie », qui a préparé un numéro de slam avec certains migrants spécialement pour cette fête.

Parmi les artisans de la "manif'estive", on compte la Fanfarrosoir de Chalon sur Saône, Chamoun du groupe Massiwa, Bernard Rambaud (musicien), Nadine Virly, (artiste plasticienne) et Fabrice Renaud, (artiste circassien de la compagnie Reldec), le photographe Michel Pelletier, l’association « Allez on joue », la caravane « NiNa » contre les Centers Parcs, les Restos du Cœur, Aurore Schatzman, LDH Mâcon, les femmes de l’atelier cuisine du collectif Monnier qui ont préparé des pâtisseries etc.

A l’occasion de ce moment festif, les représentants du Collectif Monnier ont rappelé les gestes de solidarité faits envers les migrants par les services de l’hôpital de Mâcon, la polyclinique du Val-de-Saône, les sapeurs-pompiers de Mâcon, des médecins, infirmières et dentistes, par les équipes éducatives des écoles, collèges et lycées qui ont acceuilli les enfants migrants, l’inspection Académique, l’avocate Catherine N’Diaye, les SDF qui ont partagé les services et l’espace de l’accueil de jour avec les mêmes migrants.

Arrivés il y a un an

Arrivés en deux vagues successives depuis le printemps 2017, les migrants, originaires pour la plupart du Kosovo, de Serbie, de République de Macédoine et d'Albanie, ont créé un camp de fortune près de l’ancien accueil de jour de Mâcon, sur le parking Monnier. Dans un premier temps, la préfecture de Saône-et-Loire a réquisitionné un hôtel pour héberger les familles avec enfants, mais d’autres migrants continuaient d’arriver.

Les services de l'Etat ont tenté pendant des mois de les faire quitter les lieux de pleur propre gré, en fermant à plusieurs reprises l’accueil de jour et l’accès à l’eau et aux toilettes. Finalement, face à l’apparition d’une vraie crise sanitaire dans le camp de migrants, la Ligue des Droits de l’Homme a entamé une action en justice contraignante pour le préfet de Saône-et-Loire, action qui a porté ses fruits : les familles de migrants ont été logées dans des hôtels et les procédures de demande d’asile ont été accélérées.

Les migrants des Balkans (et, récemment, de l’ex-République soviétique de Géorgie) continuent d’arriver à Mâcon. Mais, désormais, la préfecture essaie de les héberger dans tout le département pour éviter la création de campements. Les dizaines de jeunes migrants isolés qui faisaient partie des anciens camps restent le grand problème, sans vraie solution. Sans l’appui familial, souvent réfractaires à l’aide des humanitaires et des autorités, ils arrivent à être racolés par des réseaux criminels pour des activités illicites comme le trafic de drogues.

Selon les estimations des membres du collectif, qui offrent assistance juridique aux migrants, il y a environ actuellement 150 personnes hébergées dans des structures publiques ou privées en proximité de Mâcon. Le collectif n’a pas accès aux 85 migrants logés à l’ancien hôtel Formule 1, maintenant transformé en centre d’accueil des demandeurs d’asile. Ils peuvent, en échange, rencontrer et accompagner les autres migrants logés dans deux hôtels au nord de Mâcon.

Le collectif Monnier, qui compte plus de 120 personnes, continue de faire des démarches pour la scolarisation de tous les enfants des migrants, l'accès à un logement digne. Ils offrent assistance juridique pour les demandes d’asile refusées, les accompagnent pour les démarches administratives d’accès aux soins médicaux, organisent des animations auprès des enfants, assurent l'aide matérielle d’urgence à l’arrivée des familles non-logées.

Cristian Todea

fête collectif monnier (6).JPG

fête collectif monnier (28).JPG

fête collectif monnier (34).JPG

fête collectif monnier (30).JPG

fête collectif monnier (9).JPG

fête collectif monnier (39).JPG

fête collectif monnier (42).JPG

fête collectif monnier (17).JPG

fête collectif monnier (23).JPG

fête collectif monnier (25).JPG

fête collectif monnier (46).JPG

fête collectif monnier (48).JPG

fête collectif monnier (49).JPG

fête collectif monnier (64).JPG

fête collectif monnier (66).JPG

fête collectif monnier (71).JPG

fête collectif monnier (75).JPG

fête collectif monnier (85).JPG

fête collectif monnier (91).JPG

fête collectif monnier (89).JPG

fête collectif monnier (93).JPG

fête collectif monnier (76).JPG

MACON : C'est signé pour « Cœur de ville, coeur de vie »

signature convention action coeur de ville Mâcon (92).JPG
Jean-Patrick Courtois, maire, et Jérôme Gutton, préfet, les financeurs et tous les partenaires institutionnels et privés qui participeront aux différents projets en centre-ville les cinq prochaines années, ont signé ce lundi la convention qui donne le coup d'envoi des opérations.

Clin d’œil : Beau succès pour la 2ème Soirée Blind Test au Phenix

blind test Phenix (14).JPG
Ce vendredi 19 octobre 2018, près d’une quarantaine de personnes étaient présentes pour une soirée spéciale Blind Test à la brasserie-bar le Phénix, place de la Barre à Mâcon.

LYCÉE RENÉ CASSIN : Une nouvelle équipe pour le CVL Cassin

CVL LYCEE CASSIN.jpg
Le Lycée René Cassin de Mâcon dispose depuis quelques jours d’une nouvelle équipe d’élus au conseil de la vie lycéenne.

XAVIER EMMANUELLI À MÂCON : "Nous vivons dans un monde en manque de consolation"

Collage portes ouvertes Le Pont.jpg
Visite des locaux de l'association Le Pont et rencontre avec les travailleurs sociaux et les résidents pour le fondateur du SAMU social.

MIGRANTS À MÂCON : Le préfet suit avec attention la situation

migrants albanais 2018 (1).JPG
Il s'exprime ce jour dans une longue déclaration transmise à la presse.

MÂCONNAIS-BEAUJOLAIS AGGLOMÉRATION : « Mâcon Sud Bourgogne », une marque touristique et une nouvelle stratégie

MBA tourisme (50).JPG
Les grandes lignes de la stratégie touristique de la communauté d'agglomération Mâconnais-Beaujolais, adoptée en juin 2018, ont été présentées en conférence de presse ce jeudi.

SAONE-ET-LOIRE - Tourisme : Bienvenue sur la... « Route 71 » !

route 71 (27).JPG
Le logo et la signalétique de la future application gratuite à destination des touristes en Saône-et-Loire ont été dévoilés à la presse ce jeudi par le président André Accary et Elisabeth Roblot, vice-présidente chargée du tourisme.

MACON : Les syndicats des retraités ne lâchent pas l'affaire

manifestation retraités Mâcon octobre 2018 (71).JPG
Une nouvelle manifestation s'est déroulée ce jeudi à l'appel de l'intersyndicale des retraités à Mâcon, avec quelques dizaine de manifestants.

MÂCON : L’opération "Mon Sang pour les Autres" revient vendredi 26 octobre

sang rotary .jpg
En plein milieu des vacances de la Toussaint, une nouvelle collecte événementielle est organisée au centre-ville de Mâcon offrant aux mâconnais l’opportunité de donner leur sang facilement.

PHOTOS : Pleins feux sur la 2ème journée du cross au collège Pasteur

Collage cross pasteur Mâcon.jpg
Mercredi matin au vallon des rigolettes, les 250 élèves des classes de 4ème et de 3ème du collège Pasteur ont couru en vue de la qualification pour le cross du district de Mâcon.

SAÔNE-ET-LOIRE – Visite d’élus au Vatican : « Pas en notre nom » selon l’Observatoire départemental de la Laïcité

Le Bureau de l'association « Agir pour la Laïcité et les valeurs Républicaines, Observatoire départemental de la laïcité » réagit à la visite de trente élus du département au Vatican.

MÂCON - Conseil municipal : Une séance extraordinaire pour la signature de la convention "Action Cœur de Ville".

Le maire Jean-Patrick Courtois a annoncé l'objet de ce conseil extraordinaire et la satisfaction qu'il a du travail qui a été accompli depuis des années pour arriver à la concrétisation de ce plan.

MÂCON : Ils ont marché pour dire "non" à la misère

ADTQM.jpg
ATD (agir tous pour la dignité) - Quart-Monde et ses troupes ont proposé mercredi après-midi, une marche festive pour marquer la journée mondiale du refus de la misère. L'association fait partie du Forum de la solidarité qui regroupe une quinzaine d'associations de toute tendance travaillant sur l'humanitaire ou sur les droits de l'homme. Patrick Hubert, membre d'ATD-Quart-Monde et organisateur…

SAÔNE-ET-LOIRE : L’épuisement parental évoqué en réunion-débat en novembre

Collage épuisement parental.jpg
Une série de réunions publiques est proposée au mois de novembre aux parents du département pour mieux comprendre et éviter l'épuisement qui frappe de plus en plus de familles.

MÂCON : Myriam Akkari, commissaire de police, se présente à Femme Avenir

Collage FEMME AVENIR.jpg
Myriam Akkari, Commissaire divisionnaire à Mâcon, était l'invitée d'honneur de "Femme Avenir" ce mardi à l'Hôtel Escatel, pour la réunion mensuelle des adhérents-tes.

MÂCON - Jean-Patrick Courtois : « Plus de 20 millions d'investissements en 2019 »

MACON 2019 JEANPATRICK COURTOIS - 1.jpg
« Mâcon est une ville en chantier » a soutenu Jean-Patrick Courtois lors de sa conférence de presse de rentrée.

MÂCON : Le cross du collège Pasteur en images (2)

Collage cross pasteur 2.jpg
Plus de 400 élèves des classes de 6ème et 5ème du collège Pasteur, ainsi que des classes de CM2 des écoles Henri Matisses, Les Perrières, Grand Four et Brassens étaient présents ce matin au vallon des Rigolettes.

MÂCON : Le cross du collège Pasteur en images (1)

Collage cross pasteur 1.jpg
Plus de 400 élèves des classes de 6ème et 5ème du collège Pasteur, ainsi que des classes de CM2 des écoles Henri Matisses, Les Perrières, Grand Four et Brassens étaient présents ce matin au vallon des Rigolettes.

MÂCON : Les travaux du grand projet de l’ilot des Minimes vont démarrer

Collage chantier ilot minimes.jpg
Le maire de Mâcon et les représentants de l’investisseur privé en charge de la réalisation du projet ont annoncé le calendrier des travaux lors d’une conférence de presse.