vendredi 17 août 2018
  • WINE TOUR OFFICE TOURISME MACON JUILL2018222.jpg
  • CROQUEZ LA SAONEETLOIRE2 - 1.jpg
  • APPLI_VOIE_VERTE71_CD2.jpg
  • ETE FRAPPE 2018 MACON PGM.jpg
  • UN ETE SPORT ET LOISIRS PISCINE MBA.jpg
  • MARCHE_ETE_CLUNY_2018__-_1.jpg

nouvel accueil jour Mâcon (10).JPG

Pour mieux accompagner les personnes sans domicile fixe (SDF) qui seront accueillies, à partir du mois de mai prochain, dans le nouvel accueil de jour de Mâcon, un appel à bénévoles est lancé par l’association Le Pont.

L’accueil, désormais situé rue Bigonnet, sera ouvert du lundi au vendredi de 9h à 14h. Il pourra accueillir une cinquantaine de SDF, exclusivement des adultes. Ces personnes pourront prendre sur place le petit déjeuner et le repas de midi. Elles auront accès à des lave-linges et douches.

Les après-midis seront réservées à des rendez-vous individuels ou pour des temps de travail collectifs autour de thématiques de prévention santé, hygiène, culture, addictologie etc. « L’objectif de ces ateliers est de créer une dynamique autour de chaque personne, l’aider à identifier son propre parcours individuel et de ne pas nous limiter à un accueil basique » a déclaré Arnaud Audet, chef de service de l’accueil de jour. « Nous voulons leur apprendre comment se diriger vers les services qui existent sur Mâcon, vers le tissu associatif, social et médico-social de la ville. Il faut qu’ils soient le plus autonomes possibles, peu importe leur manière de vivre » explique Anne Armanet, éducatrice spécialisée de l’accueil de jour.

Des maraudes seront mises en place (type SAMU Social), par des équipes mixtes, pour aller en ville à la rencontre des personnes sans-abris qui ne fréquentent pas l’accueil de jour.

Les trois travailleurs sociaux permanents (une éducatrice et deux animateurs) seront régulièrement épaulés par des spécialistes en assistance médicale, d’autres en orientation et évaluation des personnes en situation d’urgence. Un infirmier en psychiatrie mobile interviendra notamment auprès des SDF ainsi qu’un psychologue de l’hôpital de Mâcon (vu la récurrence des cas psychiatriques et des déprimes parmi les SDF).

Des associations locales, telles que «  Les Restos du Cœur », « Le Secours Catholique » et « Le Secours Populaire », resteront des partenaires importants de l’association « Le Pont » en ce qui concerne l’accueil de jour, tout comme les établissements d’insertion professionnelle et d’hébergement, la CCAS, l’hôpital, l’accueil de nuit, la Police,...

« Malgré tous les partenaires et les intervenants, les bénévoles resteront indispensables au bon fonctionnement de l’accueil » souligne Gilles Vullin, directeur de l’association « Le Pont ». Ils devront signer une charte du bénévolat qui encadrera leurs activités auprès des SDF.

« Eco-cook », une entreprise type « chantier-insertion » fonctionnera dans la proximité de l’accueil pour préparer la nourriture pour les SDF et, surtout, pour produire des conserves alimentaires à partir de fruits, légumes etc. reçues en don ou récupérées auprès des grandes surfaces. Ces conserves seront ensuite vendues sur place, à des entreprises ou établissements publics locaux. Quatre travailleurs en insertion vont travailler à la conserverie.

Les SDF qui frappent à la porte de l’accueil ont des âges différents (la catégorie 35-45 ans étant la plus nombreuse) et sont, avec prépondérance, des hommes. Certains préfèrent vivre au gré des saisons et ne cherchent pas se poser, voyageant d’un département ou d’une région à une autre. Ils reviennent néanmoins régulièrement dans les accueils. Souvent ils vivent en groupes, avec leurs animaux, ce qui rend encore plus difficile une éventuelle réinsertion sociale. L’autre partie du public de l’accueil sont des locaux très désocialisés, en difficulté, qui fréquentent occasionnellement l’accueil pour boire un café, rencontrer des personnes et les assistants sociaux pour des renseignements. La perte du travail ou du logement, le divorce sont parmi les causes les plus fréquentes de leur situation précaire. Les jeunes ex-institutionnalisés qui, au moment de leur majorité ont eu du mal à trouver leur voie, sont également une autre catégorie.

Par rapport aux deux dernières années, les migrants primo-arrivés n’auront plus vocation à s’adresser à l’accueil de jour (sans leur refuser l’accès pour l’hygiène) et seront dirigés prioritairement vers les hébergements d’urgence qui sont d’ailleurs saturés à Mâcon en ce moment. Des familles des Balkans (Albanie et l’espace ex-yougoslave) continuent de venir à Mâcon, confirment les responsables de l’association « Le Pont ».

Le nouvel accueil de jour a été construit exclusivement avec de l’argent de l’Etat, 1 300 000 euros en total. L’ancien, situé au parking Monnier était très vétuste et n’avait plus sa place dans le contexte de rénovation immobilière de la zone.

 

Cristian Todea

En dessous de la galerie "photos", l'appel à bénévoles de l'association "Le Pont".

 

 

 

nouvel accueil jour Mâcon (7).JPG

De gauche à droite: Anne Armanet, Arnaud Audet et Gilles Vullin

nouvel accueil jour Mâcon (6).JPG

nouvel accueil jour Mâcon (11).JPG

nouvel accueil jour Mâcon (14).JPG

migrants_Monnier_24.JPG

L'acien accueil de jour de Mâcon, maintenant en cours de démolition

 

Appel à bénévoles :

Pour assurer un accueil vrai et chaleureux respectant l'autonomie et la dignité des personnes accueillies, l'association a besoin de bénévoles compétents et motivés. Nous recherchons ainsi des personnes impliquées dans des démarches d'accompagnement et d'écoute.

Par ailleurs, suite à une volonté de mettre en place des ateliers nous recherchons des bénévoles ayant des compétences, des savoirs faire à transmettre.

Quelques missions au sein de la structure :

Mission Accueil :

Accueillir du public lors de son arrivée dans la structure et remplir les fiches de passage

Informer du fonctionnement du service

Orienter la personne physiquement au sein môme de l'accueil de jour

Permettre un lien et un autre regard avec les salariés

Espace café :

Mise en place du petit déjeuner et des boissons chaudes en matinée

Etre à l'écoute et créer du lien en étant présent aux côtés des personnes accueillies : jeux de société, lecture du journal

Espace logistique :

Gestion des effets personnels des accueillis

Remise des sacs

Chargement des portables

Disponibilités :

A définir avec la personne et le chef de service

Prises de poste du lundi au vendredi en matinée

Profil recherché :

Goût du contact

Aisance dans les rapports sociaux

A l'écoute

Ouverture d'esprit

Capacité à faire respecter un règlement

 

CHARNAY : 158 200€ de travaux d'aménagement à l'aire d'accueil des gens du voyage des Belouses

AIRE ACCUEIL GENS VOYAGE BELOUSES1.jpg
L'aire d'accueil a fermé ses portes pour quelques semaines, le temps de réaliser des travaux d'aménagement d'envergure.

PHOTOS : Pleins feux sur le travail des artificiers à Reyssouze

feu-d-artifice-reyssouze-2018- - 28.jpg
Ce mardi soir, la commune a tiré son feu d'artifice.

FUISSÉ : Véritable bibliothèque du vin, l'œnothèque Georges Burrier permet de découvrir le vin au fil des millésimes

oenotheque-fuisse - 4.jpg
Depuis 14 ans, l'œnothèque Georges Burrier à Fuissé fait découvrir les grands vins de Bourgogne du Sud, du Mâconnais et du Beaujolais issus des domaines viticoles (43 ha) de la famille Burrier.

SANCÉ : Un éblouissant spectacle son et lumière au château Lapalus a émerveillé le public

SANCE SON ET LUMIERE LAPALUS2018.jpg
Soirée très conviviale et ambiance chaleureuse au château Lapalus en ce mardi 14 août pour célébrer la traditionnelle fête du château, qui perdure depuis bientôt six ans comme l'explique Roger Moreau, maire de Sancé et membre fondateur des Amis du château...

SAÔNE-ET-LOIRE : La sécheresse se renforce

Un nouvel arrêté préfectoral pour limiter la consommation d'eau vient d'être pris.

TELE : "Bienvenue à Marly-Gomont" en tête des audiences

"Bienvenue à Marly-Gomont" est l'histoire d'un médecin noir s'installant dans une village français dans les années 70. Le film parle de ses difficultés à se faire accepter et être reconnu en tant que médecin.

BOURGOGNE - Don du sang : Une semaine idéale pour la mobilisation citoyenne

Don_sang_mobilisation_150818.jpg
Des collectes mobiles sont notamment organisées en Bourgogne-Franche-Comté durant la semaine du 15 août pour maintenir les stocks.

SAONE-ET-LOIRE : Téléchargez Voie Verte 71 et laissez-vous guider

VOIE_VERTE_MACON_CHALON_JUIN_UNE.jpg
Publi-information - Amateurs de vélo, sillonnez les Voies Vertes de Saône-et-Loire en toute liberté et laissez-vous surprendre par ses paysages, ses villages au petit patrimoine typique, ses châteaux, ses artisans d’art… et bien plus encore !

VITICULTURE - Dephy tour 2018 : Des engrais vraiment verts, c'est possible

ENGRAIS BIO 71.jpg
En essai sur un ha, le domaine expérimental à Rully a réussi -70 % de phytosanitaires malgré la pression maladie de l’année. En parallèle, Bio Bourgogne a présenté un OAD pour réduire les doses de cuivre.

VINZELLES-LOCHÉ : Les vignerons font de la pédagogie

VINZELLES LOCHE VIGNERONS.jpg
A l'invitation du maire Yves Andreux, une centaine d'habitats est venue en juillet échanger sur les pratiques viticoles, en présenc de Jacques Tourny, maire délégué de Loché et conseiller départemental de Saône-et-Loire, et Jérôme Chevalier, président de l'UPVM.