vendredi 20 juillet 2018
  • WINE TOUR OFFICE TOURISME MACON JUILL2018222.jpg
  • 19EME_MARCHE_DEGUSTATION_VIGNERONS_TERRES_SECRETES.jpg
  • APPLI_VOIE_VERTE71_CD2.jpg
  • ETE FRAPPE 2018 MACON PGM.jpg
  • OFFRES ETE PLANCHAS COLLET FEILLENS MOBILE.jpg
  • MARCHE_ETE_CLUNY_2018__-_1.jpg

IMG_8066.JPG

La Chambre de Commerce et d'Industrie (CCI) de Saône-et-Loire organisait à Mâcon un premier séminaire sur l’entrée en vigueur du nouveau règlement européen portant sur la protection des données le 24 mai prochain.

Une cinquantaine de patrons et responsables de sociétés locales ont assisté à la présentation faite par Robert Guyon, expert auprès de la CCI de la région Bourgogne-Franche Comté.

Le conférencier a attiré l’attention sur les obligations imposées aux entreprises par le nouveau règlement : faire un recensement des fichiers qui contiennent des données personnelles des clients, salariés ou collaborateurs ; désigner un responsable à la protection des données au sein de la société ; sécuriser les données, surtout quand elles sont mises à disposition de sous-traitants et de tiers.

La grande nouveauté du règlement concerne l’obligation des entreprises d’obtenir le consentement explicite du titulaire pour chaque type d’utilisation des données à caractère personnel. Lors d’un vol ou d'une perte de données au caractère personnel, il faudra l'annoncer la Commission nationale de l'informatique et des libertés (CNIL) dans un délai de 72h. Le règlement interdit aussi de transférer les données hors de l’UE sauf sous condition de garanties.

« Les obligations du règlement sont vues par les patrons comme une charge supplémentaire. Il y a quand même une gradation de ces obligations. Pour les PME, ce sera compliqué surtout quand elles gèrent des données dites sensibles. Mais pour la majorité des sociétés, il s’agit de données qui ne sont pas super critiques. Nous espérons en même temps l’assouplissement de ces obligations à travers la Loi informatique et libertés qui existe en France depuis 1978 et qui doit évoluer. Le problème est que dans l’état actuel des choses nous n’avons pas suffisamment de recul sur l’application du règlement », a déclaré Robert Guyon.

Il a rappelé que ce nouveau règlement européen a été adopté au regard du manque d’intérêt, surtout dans les pays anglo-saxons, pour la sécurité informatique des données et le manque de sens de responsabilité des dirigeants d’entreprises dans le domaine, surtout leur incapacité à évaluer, traiter et identifier les données collectées par leurs sociétés.

Le nouveau règlement a été adopté il y a deux ans. Néanmoins, l’autorité française de contrôle, la Commission nationale de l'informatique et des libertés n’est pas encore prête et s’est donnée une année et demi pour embaucher et former les futurs inspecteurs. Ce qui donne, théoriquement encore du temps aux entreprises de se préparer. En effet, les sanctions administratives pourront aller jusqu’à 20 millions d’euros ou 4% de chiffres d’affaires pour le transfert frauduleux des données hors l’UE par exemple. L’absence de notification d’une violation de sécurité, l’absence ou la brèche de protection pour les fichiers de données, dès la conception, engendreront, à leur tour, 10 millions d’euros d’amende ou 2% du chiffre d’affaires mondial de l’année précédente. Des sanctions pénales sont également prévues (jusqu’à 5 ans de prison).

Les patrons des entreprises mâconnaises présents au séminaire de la CCI avouaient découvrir pour la première fois la complexité des obligations prévues dans le règlement européen.

Véronique, gérante d’une entreprise de ventes par correspondance de compléments alimentaires: « Notre relation avec les clients se fait sur Internet, donc il faut les protéger. Mais il est vrai que ce règlement est nouveau pour moi ».

Gilles, gérant d’une société de services à la personne : « Nous avons des clients personnes physiques. Nous devons analyser ce que ce règlement ajoute au cadre contractuel actuel que nous avons avec les clients. J’avoue, nous ne sommes pas préparés en ce moment. L’information est trop complexe. Elle est arrivée assez tardivement quand même. Nous n'avons lu que des articles généralistes. Ce séminaire est le premier à traiter la question d’une manière spécifique ».

David, à la tête d’une société dans le domaine du tourisme : « Ce sont des choses que nous ne gérons pas très bien. Puis, on sent qu’il y a des flottements sur des éléments de base de ce règlement. Les données sur notre clientèle ne sont pas si sensibles que ça. Nous ne sommes donc pas concernés par des mesures de protection trop importantes. Nous avons néanmoins déjà établi un responsable sur ce sujet et restons vigilants ».

Nicole, responsable dans les ressources humaines « Le défi principal pour nous sera de collecter l’autorisation des personnes pour conserver leurs données, ce qui n’était pas la règle jusqu’à présent. Le 25 mai, nous ne serons peut-être pas prêts mais en cours de préparation ».

Cristian Todea

 



IMG_8062.JPG

Robert Guyon, responsable juridique CCI Bourgogne Franche Comté

IMG_8067.JPG

IMG_8072.JPG

IMG_8084.JPG

TOURISME : L'Office de Mâcon se transforme en "direction marketing de la destination"

OFFICE TOURISME MACON SUD BOURGOGNE23 - 1.jpg
Réunis en assemblée générale à Hurigny récemment, les adhérents et la direction de l'office du tourime communautaire ont évoqué cette évolution à travers la présentaiton du schéma de développement touristique par le cabinet MaHoc.

ECONOMIE : C'est signé entre la Ville de Mâcon et les groupes Kalysse, Pashumar et LDC

SIGNATURE LDC MAIRIE MACON.jpg
Une signature qui représente 180 emplois à l'horizon du début de l'année 2019.

VIN MÂCON : Nadine et Marine Ferrand multiplient par cinq la surface de leur caveau

DOMAINE NADINE FERRAND VIN MACON1.jpg
C'est dans un caveau flambant neuf, à Charnay, que ces dames accueillaient leurs invités ce vendredi soir.

ECONOMIE : Le Centre-Val de Loire, 1ère Région à déployer une billettique numérique scolaire sur son territoire avec Ubitransport (Mâcon)

A compter de la rentrée 2018, la Région Centre-Val de Loire va déployer la billettique scolaire 2School d’Ubitransport sur le réseau de transport Rémi.

LA ROCHE-VINEUSE : Avec la micronisation et la granulométrie, Lab-Service se porte bien

LAB SERVICE LAROCHEVINEUSE1.jpg
Le chiffre d'affaires de Lab Service s'élève à 4 780 000 euros.

VITICULTURE : En matière d'épamprage comme de taille, la robotique arrive dans les vignes...

ROBOT VITICULTURE AGRI.FR.jpg
Le robot viticole mâconnais de taillage et d'épamprage vient d’être primé au salon suisse Agrovina. Passage en revue…

VITICULTURE : Première vinification sans sulfite en blanc à la Cave de Lugny

CAVE LUGNY VIGNIFICATION SULFITE.jpg
La Cave de Lugny a choisi la vinification sans sulfite pour son Mâcon-Péronne, lieu-dit "En Chassigny". Une première dans le Mâconnais pour un vin blanc d’une coopérative.

ECONOMIE : Ubitransport (Mâcon) lauréate du Top 100 Europe Red Herring

Leader des systèmes de transport numériques pour le transport public, Ubitransport, basée à la cité de l'entreprise, fait désormais partie des 100 startups les plus attrayantes d’Europe en tant que lauréate de Red Herring Top 100 Europe.

VITICULTURE - Michel Barraud : "Les Vignerons des Terres Secrètes sont nés du mouvement coopératif"

MICHEL_BARRAUD_TERRES_SECRETES.jpg
Á quelques jours du 90ème anniversaire de cette cave, Michel Barraud, président de son Conseil d’administration, nous a accordé un entretien.

JARDINAGE : Botanic, la jardinerie préférée des Français, et pour cause !

BOTANIC MACON DEMARCHE ENVIRONNEMENT1.jpg
Slogan de l'enseigne, cette préférence à des fondements historiques que Rémi Brigand, directeur du magasin de Mâcon, a évoqué pour macon-infos. L'écologie, on la traduit dans les faits depuis longtemps à Botanic, la preuve.

ECONOMIE - Viticulture : L’appellation Mâcon « se porte bien »

AG_2018_UPVM-Macon.jpg
Jeudi 12 avril à Mâcon, l’Union des producteurs des vins Mâcon (UPVM) tenait son assemblée générale. Cet organisme défend et gère (ODG) l’appellation régionale et ses 27 noms de commune.

ECONOMIE SOCIALE ET SOLIDAIRE : Un nouveau président et une directrice "VRP" pour La Relance

LA RELANCE MACON AGMARS20181.jpg
L'association d'insertion professionnelle La Relance a tenu son assemblée générale vendredi matin dans ses locaux de la rue Jean Mermoz à Mâcon.

ÉCONOMIE : Le club d’entreprises du Mâconnais en visite chez Lamberet dans l’Ain

lamberet0.jpg
Ce club d’entrepreneurs a récemment visité l’usine Lamberet, située à St Cyr-sur-Menthon. Une occasion pour macon infos de présenter l’actualité heureuse de cette entreprise.

BOURGOGNE-FRANCHE-COMTÉ : Pour des "entreprises en transition écologique et énergétique"

L’ADEME Bourgogne-Franche-Comté, en partenariat avec la région Bourgogne-Franche-Comté et Bpifrance lance cinq dispositifs régionaux en 2018 à destination? « des entreprises en transition écologique et énergétique ».

PHOTOS ET VIDEO : Opération de remplacement de poteaux électriques dans les vignes par hélicoptère à St-Gengoux-de-Scissé

SMEE LEVAGE HELICOPTERE STGENGOUX - 20.jpg
Enedis (ex-ErDF) a sollicité la Société mâconnaise d'entreprise électrique (SMEE) basée à Mâcon pour réaliser des opérations de maintenance aux lieux-dit Boyé et Bonzon, entre St-Gengoux et Bissy-la-Mâconnaise.

INNOVATION : Le Mâconnais Yannick Hesch invente la planche à découper origamique

PLACHE DECOUPER ORIBOARD HESCH MACON.jpg
ACTUALISÉ : Yannick Hesch vient d'être primé à Lyon.

ECONOMIE : Ubitransport (Mâcon) arrive à La Réunion et équipe la première billettique du réseau Estival

UBITRANSPORT MACON LAREUNION1.jpg
Depuis le 15 janvier 2018, le réseau de transport urbain de l’Est de la Réunion passe au sans contact avec la billettique d’Ubitransport. L’ensemble des titres de transport sont édités sur la nouvelle carte ESTI’PASS.

SAONE-ET-LOIRE : Vitaris annonce le déploiement de sa marque Libr’Alerte sur le département

Pouvoir contribuer à maintenir à domicile des personnes âgées ou handicapées, leur apporter une écoute et une assistance 24 heures sur 24 et 7 jours sur 7 - voilà le pari relevé par Vitaris, entreprise de Saône et Loire depuis 30 ans déjà.

TRIBUNAL DE COMMERCE DE MACON : La souffrance du chef d'entreprise largement évoquée en audience de rentrée

TRIBUNAL COMMERCE MACON 20182.jpg
En terme de santé économique, les chiffres 2017 ont parlé ce matin au cours de l'audience solennelle de rentrée, qui fut marquée par une large évocation de la souffrance du chef d'entreprise en difficulté. Les chiffres de l'activités du tribunal et les extraits de l'intervention de Christine Savarzeix.

Sécurité en milieu professionnel : Groupe Forces ouvre un centre de formation à Mâcon

GROUPE FORCES MACON.jpg
Cette société est spécialisée dans la formation et le conseil en sécurité des personnes en milieu professionnel.

MÂCON ET SA RÉGION : Les acteurs économiques sont eux aussi optimistes !

ITW VOEUX ENTREPRISES (1).jpg
En marge de la cérémonie municipale des vœux aux entreprises, macon-infos a recueilli les prévisions de quatre acteurs économiques tant pour leurs activités que plus globalement.

MÂCON : Une médaille d'or du travail remise chez SIEM

Médaille_travail_SIEM_05_01_2018_0002.jpg
Vendredi soir, un salarié était mis à l'honneur dans l'entreprise SIEM située dans la zone industrielle Mâcon nord.

MÂCON : Une esquisse de bilan en centre-ville pendant la période de Noël

COMMERCANTS CENTRE VILLE BILAN NOEL (3).JPG
macon-infos a rencontré plusieurs commerçants le dimanche 24 au soir pour échanger sur l’ambiance et l’affluence en centre-ville de Mâcon pendant l’avant Noël.

MÂCON : Le Hall A du Parc des expositions entièrement rénové

PARC EXPOS MACON INAUGURATION - 4.jpg
C’est pour répondre à une demande croissante de rencontres professionnelles et de congrès que ce hall à été remodelé.

ECONOMIE : La menuiserie Jaillet à Charnay, une « saga familiale d’entrepreneurs qui n’est pas prête de s’éteindre ! »

JAILLET_MENUISERIE_70ANS (1).jpg
C’est en ces termes que Jean-François Jaillet décrit son entreprise basée à Charnay-les-Mâcon. Il représente la troisième génération à la tête de la société et prépare en douceur la reprise par son fils Maxime.

ECONOMIE : Le groupe SAGS (Charnay) ouvre son centre de formation aux métiers du stationnement

SAGS_Centre_formation_0009.jpg
La dépénalisation du stationnement qui entre en vigueur au 1er janvier 2018 est un nouveau marché pour l’entreprise mâconnaise.

MÂCON : L'entreprise Metso a remis 36 médailles du travail

MEDAILLES METSO 2017 (2).JPG
Jeudi après-midi à la Maison des Vins, Rea Bjorkqvist Martinez, directrice de l'usine de Metso Mâcon a récompensé 36 salariés émérites. Elle les a appelé un à un pour les féliciter de leur fidélité.

MÂCON : Les élus en visite chez Artépy

VISITE ARTEPY PAR ELUS MACON (8).jpg
Le Maire Jean-Patrick Courtois et son équipe ont visité ce mardi soir l’entreprise Artépy – Le sol créatif qui est située au parc d’activités Mâcon TGV. Présentation des éléments clés de cette entreprise.

CRÊCHES-SUR-SAÔNE : Les biscuits bios d'Annette Prieur, à croqueliquer avec délectation

CROQUELICOTS CRECHES - 1.jpg
Après une carrière épanouissante dans le commerce aux quatre coins du monde, Annette Prieur a ressenti un réel besoin de changement. Elle s’est ainsi installée à Crêches avec l’ambition de séduire les papilles avec ses biscuits sablés, sucrés et salés, vendus sous la marque "Croquelicot".