samedi 20 octobre 2018

TRIUNAL MACON DIRX COURTOIS - 1.jpg

Ce fut un jour exceptionnel pour les juges du siège et du parquet que ce vendredi : ils passaient la journée en compagnie du maire de Mâcon Jean-Patrick Courtois et du député Benjamin Dirx. Inédit !

Raison de cette présence ? La volonté d’ouverture du tribunal aux élus pour leur faire découvrir la justice telle qu’elle est au quotidien, évoquer les préoccupations des professionnels de justice que sont les juges, les greffiers, les fonctionnaires de justice, et resserrer les liens. « Des liens qui sont, ici, à Mâcon, déjà forts. Je salue l’intérêt de ses messieurs pour notre mission, qui a toujours été important, concrétisé par un engagement total. Je remercie M. Le maire pour son aide et son soutien pour la maison de Justice et du droit notamment, située au parc de l’Abîme.

Je le dis aussi, pas une seule problématique qui n’ait été abordée et résolue, avec une rare intelligence. » Les mots dithyrambiques du président Mahrez Abassi ont clos cette journée d’accueil et de découverte. « La relation élus/magistrats, ici, ça marche ! » concluait le président lors d'une conférence de presse.

 

Il n’empêche, le message que les juges souhaitaient faire passer ce vendredi était celui de la détresse, couchée sur un Livre noir du ministère public (les parquetiers) en juin 2017. C’est en avançant ce livre que Karine Malara, procureure de la République, a évoqué le constat d’une souffrance : « Les juges du parquet n’y arrivent plus. 12 000 dossiers par an pour 4 procureurs, 1 procureur honoraire en vacation, et 3 assistants de justice 2 jours par semaine… Heureusement, à Mâcon, la relation avec les enquêteurs est très bonne, ce qui évidemment facilite notre travail, qui consiste d’abord à trier. L’enquête vient ensuite, elle est notre coeur de métier. A l’arrivée, c'est un millier de jugements qui sont rendus en correctionnelle, et un millier de décisions alternatives dans l'année. »

 

La démarche ne se limite pas au constat mais formule des propositions qui concentrent la priorité sur le statut des juges du parquet, aspirant finalement à être... des juges comme les autres, grâce à une réforme constitutionnelle qu'ils appellent de leurs voeux. « Il faut couper le cordon ombilical qui nous lie avec le ministère. Nous aspirons en effet à plus d’indépendance. »

Les juges du parquet de Mâcon ont demandé une inspection des services au ministère au mois de février pour « objectiver cette souffrance », selon l’expression de Karine Malara. Cette inspection sera réalisée au mois de septembre.

 

1 dossier toutes les 20 minutes

Les élus ont pu suivre dans la matinée des audiences à juge unique. 18 dossiers à traiter en 6h, soit 20 minutes par dossier. « Ce rythme est régulier. Nous avons en moyenne une vingtaine de dossier à traiter en 4 à 6h, ce qui réduit même parfois le temps de la décision à 15 minutes » précisait le président du tribunal. « Dans ces conditions, le doute, la fatigue et le burn out peuvent facilement survenir quand on a la misère humaine entre les mains. Le juge est un peu le médecin du droit. Mais il n’est pas à l’abris lui-même de tomber. »

 

Jean-Patrick Courtois et Benjamin Dirx attentifs et impliqués

Le caractère inédit de cette visite aura eu pour vertu (recherchée) de montrer la justice dans son fonctionnement quotidien. Pour le maire comme pour le parlementaire, l’expérience a été enrichissante. « Le palais de justice est une maison que l’on voit mais que l’on ne connaît pas » indiquait le maire de Mâcon. 

« Le nombre de dossiers traités est très impressionnant en effet. La Justice pour la Ville de Mâcon, ce sont des retombées économiques et politiques importantes, que je prends bien sûr en considération. Nous allons faire la cité judiciaire. Pour le reste, je laisse le loin au législateur de répondre. » Législateur qui a promis de travailler sur le bien-être au travail, le développement des TIC, et la création du lien au service de l'efficacité de la justice.    

 

Les juges compréhensifs du mouvement des avocats

En grève dans la semaine contre la réforme en préparation, les avocats ont trouvé la compréhension des juges : « Il n’était pas question pour nous d’aller à l’encontre d’un mouvement de protestation qu’on peut comprendre. Le principe a été simple : nous n’avons pas exprimé d’opposition aux demandes de renvois des avocats qui les exprimaient en les justifiant par la grève, sauf cas exceptionnels qui auraient porté préjudice aux victimes. »

 

Rodolphe Bretin

 

TIR À L'ARC : Les Mâconnais remportent le challenge Lilou

Challenge_Lilou_Tiralarc_111018 (2).jpg
Le Groupement de la Retraite Sportive (GRS) du Mâconnais organise annuellement cette rencontre de tir à l’arc.

TENNIS DE TABLE : Des résultats contrastés pour les équipes du CTTC Mâcon

collage tennis table.jpg
La deuxième journée de championnat s’est déroulée à domicile pour les équipes du club mâconnais basé au centre sportif des Saugeraies.

MOTONAUTISME : Pleins feux sur le championnat du monde F4 à Mâcon

MOTONAUTISME MACON F4 MONDE.jpg
ACTUALISÉ : Les podiums en F4 (manche du championnat du monde) et S2000 (manche du championnat de France), ainsi que les temps et vitesses aux meilleurs tours.

ESCALADE : La falaise de la Grisière s'est illuminée

escalade Grisière Mâcon (43).jpg
Ce Samedi, il y avait l'embarras du choix dans les évènements en Mâconnais ! L'un d'eux était la Nocturne de la Grisière, organisée par le Climbing Crew, autour de l'escalade. Notre reportage photos.

MOTONAUTISME : Il revient sur la Saône, à Mâcon

motonautisme Mâcon 2018.jpg
Le « Yacht motor club » de Mâcon et la municipalité proposent une édition exceptionnellement riche pour le Grand prix de motonautisme de Mâcon les 22 et 23 septembre.

COUNTRY : C'est bientôt la reprise au Country old dance de Charnay

DANCE COUNTRY CHARNAY 2018.jpg
Le club ouvre ses portes les 6, 10 et 13 septembre

CHAMPIONNAT DE FRANCE DE CROSS TRIATHLON : Les Mâconnais sont au rendez-vous… mais malchanceux !

TRIATHLON MACON CHAMPION DE FRANCE.jpg
Superbe journée pour une superbe épreuve, malheureusement gâchée pour nos Mâconnais à la suite de la disqualification d’Anthony Maltete...

TENNIS : Le tennis fauteuil à Charnay a montré toutes ses dimensions

Demonstration_tennis_fauteuil_Charnay (1).jpg
Monsieur le maire Jean Louis Andrès et le député Benjamin Dirx se sont prêtés au jeu de l'échange de balles en fauteuil roulant.

TRIATHLON : Le Triathlon Mâcon Club champion régional par équipe !

triathlon Mâcon Club.jpg
Les Mâconnais ont remporté le titre de champions de Bourgogne Franche-Comté de Triathlon sur longue distance ce week-end à Vouglans.

MÂCON ET SA RÉGION : La Zumba, une pratique en plein essor !

Zumba_Anthony_010818 (41).JPG
Nous sommes allés à la rencontre de l’instructeur Anthony Gaudiau lors d’une séance estivale pour mieux comprendre cette discipline.

ULM : L’aérodrome de Mâcon-Charnay, capitale éphémère de la discipline !

Tour_de_France_Ulm_charnay (8).JPG
Le club « Tous en vol » a accueilli cette année le départ et l’arrivée du Tour Ulm. Une occasion pour présenter ce club et cet événement d’envergure nationale.

ART MARTIAL : Alain Robert, maître du jôdô à Mâcon

Alain_Robert_jodo (1).JPG
Ce jeudi après-midi, les élèves du stage européen de jôdô ont fait une démonstration de leur art sur le parcours PAPA.

ART MARTIAL : Un stage européen de jôdô cette semaine à Mâcon

jôdô 1.JPG
Vous pourrez découvrir cet art martial ce jeudi à 17h sur le parcours PAPA (derrière l'hôtel Mercure). Démonstration gratuite et ouverte à tous.

TENNIS FAUTEUIL : Les résultats de la première journée

Tennis_fauteuil_200718 (6).JPG
Gros matchs, grosses oppositions, les matchs ont tenu leurs promesses pour cette première journée.

TENNIS FAUTEUIL : Les joueurs sont arrivés, tout est prêt pour le tournoi !

tennis fauteuil 19 juillet 3.JPG
Ils ont été accueillis par Thierry Pothier, directeur du tournoi, Pascal Busseret, juge arbitre du tournoi, et Jean-Pierre Mathieu, conseiller municipal en charge du handicap.

TENNIS FAUTEUIL : Le premier tournoi national de la Ville de Mâcon se disputera ce week-end

Toutes les informations pour venir assister aux matchs où l'entrée est gratuite.