mardi 17 septembre 2019
  • FANTASTIC 2019 PICNIC CHATEAU GREFFIERE - 1.jpg
  • Pub_CSI_Mâcon_infos_270x410px.jpg
  • EMAP_2019_270x410.jpg
  • GRAND DEBALLAGE MACON 2019-1.jpg

Adrien Beaudet se lâche après la démission de Martine Goyat du conseil municipal de Charnay...

 

 

Communiqué

 

Encore une démission coté majorité ! 

Les rangs s’éclaircissent au point que 5 personnes de la liste ANDRES n’ont pas souhaité jouer les remplaçants. C’est dire l’ambiance qui règne au sein de cette liste. Il ne reste plus que 28 conseillers sur 29. Ce qui veut dire que M. ANDRES ne dispose plus que d’une majorité de 18 conseillers. Suffisante compte tenu de de la diversité d’opinion des opposants. Heureusement pour M. ANDRES que les 4 groupes d’opposants ne s’entendent pas car il serait balayé. C’est mieux ainsi, si l’on veut garder une certaine stabilité de Charnay jusqu’au renouvellement démocratique. Chacun se positionnera.

 

Lorsque je lis les commentaires de la liste « Bien vivre à Charnay 2020 », on espère qu’ils ne seront jamais en charge de notre ville tant le fond est creux. Un chapelet de critiques toutes aussi contestables les unes que les autres, sans jamais rien proposer de concret. Aucune connaissance de la gestion d’une ville et encore moins d’un budget.

Je me souviens d’une réunion publique salle Ballard que la majorité avait organisée à mi-mandat. M. Paluk, chef de file de cette association s’était levé pour égrener sa litanie habituelle « y’a qu’à, faut qu’on », lorsqu’un Charnaysien s’est levé pour lui demander, « mais M. Paluk, que feriez-vous si vous étiez au pouvoir ? ». M. Paluk n’a su que répondre et s’est rassit confus sous une salve de rires.

 

La critique est aisée, mais quand on est aux manettes, c’est une autre affaire. Alors me direz-vous, que voulez-vous Adrien Beaudet puisque vous êtes maintenant dans l’opposition ? Dire la vérité. Je confirme que M. le Maire ne maîtrise pas sa gouvernance. C’est un homme seul, imbu de lui-même. Il ne sait pas déléguer et ne fait pas confiance, d’où les départs nombreux d’agents et de conseillers.

En revanche, soyons justes, son prédécesseur lui a laissé une situation financière épouvantable confirmée par la Chambre régionale des comptes et l’audit financier. Ce sont des faits ! Pour conclure, je considère la prise de parole de M. BUHOT sur l’état de santé du maire totalement déplacée. Je ne pense pas qu’il serait ravi qu’on lui demande son propre état de santé.

 

Adrien Beaudet

Conseiller municipal à Charnay

EXPRESSION CITOYENNE : Un Mâconnais demande le retour de "l'ordre et du calme", rue de la Barre

Par une lettre au préfet de Saône-et-Loire qui nous est parvenue via un riverain qui partage le point de vue de l’auteur (celui-ci souhaitant rester anonyme).

DÉCÈS DU MAIRE DE SIGNES : La commission des lois du Sénat lance une grande consultation des maires

La séntarice Marie Mercier, secrétaire de la commission des lois, s'exprime sur le sujet dans un communiqué. Les maires ont jusqu'au 15 septembre pour répondre en ligne à un questionnaire.

CONSEIL MUNICIPAL DE MÂCON : Ça s’échauffe sévèrement sur le centre-ville

CONSEIL MUNICIPAL MACON JUILLET2019 - 1.jpg
On n’avait pas vu le conseil municipal atteindre un tel niveau électrique dans les échanges entre majorité et opposition depuis bien longtemps…

POLITIQUE : Elisabeth Roblot rejoint Agir, la droite constructive

ROBLOT.jpg
La Vice-présidente du conseil départemental de Saône-et-Loire rappelle ainsi son engagement à défendre une droite libérale, humaniste et pro-européenne

MUNICIPALES 2020 : La liste Mâcon citoyens 2020 mise sur la démocratie citoyenne

apéro Mâcon citoyens 2020.jpg
Mercredi, les représentants du mouvement politique Mâcon citoyens 2020 sont partis à la rencontre des Mâconnais autour d’un apéro citoyen en centre-ville.

EXPRESSION POLITIQUE - Jérôme Durain : "C’est un quart des effectifs de GE que la direction souhaite rayer d’un trait de plume"

Dans un communiqué, le sénateur socialiste de Saône-et-Loire rappelle la "doctrine Montebourg" pour GE.