mardi 23 avril 2019

SPEAKER CBBS.jpg

Le match vu par lui

 

Le speaker a-t-il fini d’se taire ?

C’est par ce jeu de mot tordu et tiré par mes cheveux que je vais attaquer ce “match vu du speaker”. Il est cinq heures du mat, je suis devant mon bol de thé vert et mes biscottes bio tartinées de beurre breton, et l’intuition ne vient pas après cette défaite d’hier soir. Que dire, que raconter ?? Qu’il y a quarante ans, l’Amoco Cadiz venait gerber son pétrole sur les côtes Bretonnes. Non, non !! Ce n’est pas le genre de la maison. Que la même semaine disparaissait Claude François, mort noyé. Comment ça, il n’est pas mort noyé ? Il me semblait pourtant qu’il avait été emporté par le courant ! J’aurais été enduit en erreur, comme dirait mon pote plâtrier-peintre.

Ecrire avec un crayon avec manche en corne m’use la main

Pourtant, tout avait bien commencé. Vu le temps extérieur, j’avais l’impression que l’équipe Bretonne était venue non seulement avec sa première place au classement, mais également avec sa météo traditionnelle et habituelle. La salle se remplissait doucement. Certainement le fait que l’équipe de France de rugby rencontrait son homologue Galloise en même temps. Mais bon, Enedis et la Fédération de Bourgogne des Travaux Publics, les parrains du match de ce soir, avaient invité du monde et des élus, et je savais que la salle se remplirait, malgré les adversités. Il faut dire que c’était le match de l’année au Cosec. Les Pinkies recevaient l’équipe phare (breton) de ce championnat.

Remarquez, j’aurais pu aussi écrire l’équipe far de Bretagne. Pas compliqué. Vous mélangez du lait, de la farine (allô tonton, pourquoi tu tousses), des œufs, du sucre, un petit (pourquoi petit) verre de rhum. Vous rajoutez des pruneaux pour les constipés. Vous mettez tout ça dans un plat beurré et hop au four chaud thermostat 6/7, et vous surveillez la cuisson à partir de 35 minutes. C’est facile, pas cher et bon. Sinon, vous avez le Kouign-Amann, qui est également un dessert encore plus simple à préparer, puisqu’il suffit de poser une plaquette de beurre sur une assiette, et de la partager avec vos convives. C’est sympa aussi, mais en plus ça sent la bonne odeur du cholestérol. Humm !! Mais revenons à nos moutons Brestois. Je disais donc que c’était le match de la saison.

La place de quatrième, chèrement acquise par les Pinkies tout au long de cette saison, et signe de premier match de play-off à domicile, ne tenait plus qu’à un fil. Montbrison, relégué à un point, et plus que 2 matchs à jouer, il fallait absolument cette victoire, et ne pas compter sur les autres. Tout le monde était dans les starting-blocks, les joueuses, le coach Matthieu, le fidèle Gilles, la table de marque, avec une petite nouvelle, Stéphanie, une lointaine belle-sœur d’Alain Delon, mais qui n’est pas venu nous servir à boire.

Les Bretonnes s’incrustent assez dans le match, et vont faire du bon bulot

Maurice Vassel, ancien président du club des supporters, et dont les enfants et petits-enfants ont tous joué au Cbbs, nous a quittés cette semaine. Son épouse Edith est une fidèle supportrice.   Sa fille Nadine filme tous les matchs, et accompagne régulièrement les Pinkies en déplacement. C’est par une minute d’applaudissements que le public présent lui a rendu hommage. Mais il fallait bien que le sport reprenne ses droits, et l’ambiance remontait d’un cran. Et c’est un public chaud comme la Breizh qui encourageait ses joueuses.

Éric Boyer Vice-Président de la fédé de Bourgogne des Travaux Publics et Damien Garnier, Directeur Territorial de Saône-et-Loire de chez Enedis, donnaient ensemble le coup d’envoi fictif. Le domaine Gérald Talmard d’Uchizy avait apporté ses cartons (pas faits pour les personnes abstèmes) pour la soirée Vip et zou, c’était parti pour quarante minutes de basket de haute volée.

Que dis-je ! De haute voltige, et non pas de Haute-Volta comme on dit au Burkina-Fasso. Les Pinkies attaquaient dare-dare. En parlant de dard, vous saviez que la boisson énergisante Bretonne s’appelle le chouchen. Et que cette boisson est une préparation de miel fermenté dans du cidre ou du jus de pomme. Moi, je le prépare en broyant directement des abeilles dans de l’éther, ça pique un peu les yeux, mais c’est tellement bon. Vous devriez essayer.

Mais en moins de temps, qu’il n’en faut à un morse pour envoyer un SOS, les Charnaysiennes prenaient le devant. Chloé et Mélanie y allaient de leurs 3 points, et le Cbbs menait par un 12-0. De bon augure. Landerneau marquait à son tour, et prenait son premier ¼ temps à 19-6. Le coach breton resserrait les boulons avec sa clé de 13. Et son américaine Asia Logan, qui n’est pas une joueuse low-cost de chez Dacia, mettait le feu aux poudres du bateau de corsaires, et permettait aux bretonnes de revenir à la marque (20-19), et de prendre le large du côté d’Ouessant avec un score de 32-35.

BIIIIIIIIPPPPPP : là je vous imite la sonnerie de la mi-temps. Bon, y’a pas le feu au Cosec, mais on va quand même prévenir les Canadairs de se tenir prêts à décoller. Jojo se tenait prêt à déclencher le plan Orsec, qu’on appelle le plan Ormouillé en Bretagne. Le Vtt de chez GD Cycles, n’est toujours pas gagné.

BIIIIIIIIPPPPPP : là, je vous imite la sonnerie de la reprise du match. Espérant que les Pinkies se soient requinquées pour repartir à l’assaut du port de Brest. Oui, enfin la banlieue quoi !! Ben du coup, c’est le contraire qui se passe, et les girls en rose prennent un 6-23 sur ce troisième ¼ temps.

Autant dire que les Landernéennes se baladaient sans souci, et prenaient une avance non négligeable avec 22 points d’avance au bout des trente minutes (38-60).

Ça va faire du bruit dans Landerneau

Et comme vous êtes attentifs, et qu’un peu d’histoire ne nuit à personne, vous apprendrez que cette expression proverbiale renverrait au tintamarre qui y était donné sous les fenêtres d'une veuve de Landerneau trop vite remariée. Ou également ferait référence à un officier de marine donné pour mort et qui était revenu dans sa ville natale de Landerneau, au grand dam de ses héritiers.

Ben alors, qu’est-ce qu’on dit pour ce délicieux moment culturel ? On dit merci Rémy. Allez, il reste encore 10 minutes pour remonter ces 22 points de retard. Et comme on dit en voilier : c’est quand on voit que les mouettes ont pied qu’il est temps de virer. Bref, ça n’a rien viré du tout du côté des Pinkies, et c’est à un ultime ¼ temps à sens unique que le public froid comme une crêpe bretonne dans un igloo assiste. (6-15). Coup de sifflet final sur le score de 44-75

Qui trop écoute la météo, passe sa vie au bistrot (proverbe breton)

Et puis, on ne peut pas tout le temps gagner. Faut en laisser aux autres. Ne soyons pas égoïstes. Du coup, pas de ban bourguignon, pas de tour d’honneur. Le peu de sourire de cette fin de soirée venait du fait que Montbrison s’était incliné à Calais. Du coup, ces fameux playoffs qui pointent leur nez, se joueront à Charnay pour le premier match, et également à Charnay pour une belle éventuelle. Notez déjà dans vos agendas les dates des 7 et 14 avril. On compte déjà sur vous. Bon du coup, je papote, je papote, et le temps passe. Dis voir, qu’est-ce qu’on mange à midi ? De la semoule Tipiak ! Pirates ! Oh Nooooooooonnnnnn !

Duel des scoreuses : Laure et Johanna 12 pts pour le Cbbs

Pour Landerneau : Asia Logan 17 pts (elle a fait le break)

Rémy MATHURIAU

BASKET (LF2) : Le CBBS se prépare activement à la montée en LFB

CBBS MONTEE LBF CHARNAY BASKET.jpg
Certes, il reste deux matchs, dont un qui promet des émotions fortes : la réception d'Angers ce samedi. Le staff technique prévient : attention d'Angers. Mais l'ambition demeure, gravée dans le marbre du projet Horizon 2021... Si c'est pour plus tôt, c'est tant mieux...

BASKET (LF2) : Week-end en immersion avec les Pinkies

BASKET LF2 CBBS REZE.jpg
Profitant de l'absence de dernière minute d'une des chauffeuses habituelles des mini-bus, Rémy Mathuriau s'est proposé pour prendre sa place le temps d'un week-end. Direction Rezé pour accompagner les Pinkies et récit de ce déplacement, vécu de l'intérieur…

BASKET (N2) : Score sans appel pour l’ESPM face au Sapela

ESPM (7).jpg
Ce samedi soir, le public est venu nombreux pour assister au match de basket confrontant l'ES Prissé-Mâcon au Sapella.

BASKET - CBBS/COB Calais : C’était bien sûr le jour où il ne s’agissait pas de caler...

CBBS VS CALAIS_12.jpg
Le match vu par le speaker et les plus belles photos de la rencontre signées Dominique Martin

BASKET : Ils se sont entraînés avec deux joueurs professionnels de l’Elan Chalon

Elan chez vous Charnay (54).JPG
25 enfants de 10 à 11 ans de Charnay-lès-Mâcon (CBBS) et de La Chapelle de Guinchay se sont entraînés pendant une heure sous le regard de deux joueurs de l’équipe ProA de Chalon-sur-Saône.

BASKET (LF2) : Les Pinkies s'élèvent encore

BASKET CBBS VS MONTBRISON 201927.jpg
Le match vu par le speaker. A voir aussi, les photos de la rencontre signées Dominique Martin

BASKET : Attrait en hausse pour le centre de formation du CBBS

DSC00571 _ CBBS JOURNEE DE DETECTION.jpg
Le Centre de formation du CBBS organisait, ce mercredi 27 février, au COSEC de Charnay-lès-Mâcon, sa journée annuelle de détection de nouvelles joueuses cadettes pour intégrer l'équipe Espoirs (NF3) et les U18 France à la rentrée prochaine.

BASKET (LF2) : Les Charnaysiennes n’ont laissé aucune chance aux jeunes pousses du Centre fédéral

Basket_CbbsVsCentrefederal_230219 (26).jpg
Le match vu du speaker accompagné des meilleures photos de Dominique Martin.

BASKET (LF2) - Charnay vs Toulouse : Le hold-up n'a pas eu lieu

Dominique MARTIN-0473.jpg
Le match vu par le speaker. A voir aussi, les plus belles photos de la rencontre signées Dominique Martin

BASKET (LF2) – CBBS vs Nice : Ô Nice soit qui mal y pense !

Dominique_Martin_CBBS_Nice_15122018_0019.jpg
Le match vu du speaker et les photos de la rencontre.

BASKET (NM2) : L'ES Prissé-Mâcon s'est imposée chez la lanterne rouge

Les Prisséens étaient en déplacement samedi à Vaux-en-Velin

BASKET (LF2) - CBBS vs Chartres : Ça n'allait pas être simple...

Basket_CBBSvsChartres_011218 (13).jpg
Retour sur le match de samedi soir, vu par le speaker. A voir aussi, les photos de la rencontre

BASKET (NM2) : Victoire à l'endurance pour l'ES Prissé-Mâcon

BASKET ESPM PRISSE NOV07.jpg
Les Tangos recevaient Le Puy en Velay samedi soir.