jeudi 19 septembre 2019
  • TRANSDEV TREMA JTP2019.jpg
  • SALON ESSENTIEL CHARNAY 2019.jpg
  • EMAP_2019_270x410.jpg

Communiqué de presse

Pour des raisons diverses, beaucoup d’entre nous, militants associatifs, citoyen-nes et usagers SNCF, participeront à la manifestation du 22 mars 2018. La CAPEN 71 appelle à se joindre à cette manifestation, car elle est persuadée que la voie de démantèlement du service public ferroviaire empruntée par le gouvernement est incompatible avec la protection de l’environnement et contraire à l’intérêt des usagers.

La CAPEN 71* se joint à l’occasion à un collectif national qui veut restaurer un service public ferroviaire capable de redynamiser les lignes ferroviaires de proximité.

Quand un train est remplacé par un car, environ 30% des voyageurs reprennent leur voiture individuelle. Tant pis pour les personnes âgées, les handicapés, les personnes qui transportent leur vélo et celles qui veulent travailler en train : impossible dans les cars. Les conséquences, chacun les connait : plus de pollutions, d’accidents, dégradation et encombrement du réseau routier, parkings payants, accroissement du budget automobile pour les ménages ruraux...Réserver le ferroviaire aux seules grandes villes va créer de nouveaux territoires abandonnés par la République et creuser les inégalités.

Les lignes ferroviaires ne sont pas des lignes comptables. A-t-on jamais demandé à une route départementale d’être rentable ? Plutôt qu’un abandon des lignes de proximité fondé sur des critères de rentabilité à court terme, nous avons besoin aujourd’hui de rénovation et d’innovation pour redéployer un service public qui réponde aux impératifs écologiques : un déplacement en train émet 10 fois moins de C02 que le même trajet en voiture et 50 fois moins qu’en avion. Le développement et l’amélioration de l’offre (intermodalité), la reconquête des flux voyageurs et fret correspondent aux nouveaux besoins de mobilités durables.

Ce n’est pas un problème d’argent : une véritable fiscalité écologique sur les transports routiers et aériens peut rendre le train attractif face à la route et l’avion. C’est un problème de choix politique.

« NOUS ALLONS VOUS FAIRE PREFERER LE TRAIN » ? CHICHE !

CAPEN 71 et France Nature Environnement

*L’association SOS TER BRESSE soutient également ce collectif national, estimant que ses objectifs correspondent à ceux de la situation de la ligne de la Bresse (http://sos.ter.bresse.over-blog.com/)

 

EXPRESSION CITOYENNE : Un Mâconnais demande le retour de "l'ordre et du calme", rue de la Barre

Par une lettre au préfet de Saône-et-Loire qui nous est parvenue via un riverain qui partage le point de vue de l’auteur (celui-ci souhaitant rester anonyme).

DÉCÈS DU MAIRE DE SIGNES : La commission des lois du Sénat lance une grande consultation des maires

La séntarice Marie Mercier, secrétaire de la commission des lois, s'exprime sur le sujet dans un communiqué. Les maires ont jusqu'au 15 septembre pour répondre en ligne à un questionnaire.

CONSEIL MUNICIPAL DE MÂCON : Ça s’échauffe sévèrement sur le centre-ville

CONSEIL MUNICIPAL MACON JUILLET2019 - 1.jpg
On n’avait pas vu le conseil municipal atteindre un tel niveau électrique dans les échanges entre majorité et opposition depuis bien longtemps…

POLITIQUE : Elisabeth Roblot rejoint Agir, la droite constructive

ROBLOT.jpg
La Vice-présidente du conseil départemental de Saône-et-Loire rappelle ainsi son engagement à défendre une droite libérale, humaniste et pro-européenne

MUNICIPALES 2020 : La liste Mâcon citoyens 2020 mise sur la démocratie citoyenne

apéro Mâcon citoyens 2020.jpg
Mercredi, les représentants du mouvement politique Mâcon citoyens 2020 sont partis à la rencontre des Mâconnais autour d’un apéro citoyen en centre-ville.

EXPRESSION POLITIQUE - Jérôme Durain : "C’est un quart des effectifs de GE que la direction souhaite rayer d’un trait de plume"

Dans un communiqué, le sénateur socialiste de Saône-et-Loire rappelle la "doctrine Montebourg" pour GE.