mercredi 15 août 2018
  • WINE TOUR OFFICE TOURISME MACON JUILL2018222.jpg
  • CROQUEZ LA SAONEETLOIRE2 - 1.jpg
  • APPLI_VOIE_VERTE71_CD2.jpg
  • ETE FRAPPE 2018 MACON PGM.jpg
  • UN ETE SPORT ET LOISIRS PISCINE MBA.jpg
  • MARCHE_ETE_CLUNY_2018__-_1.jpg

AG_Artisans_du_monde_16_03_2018_0003.jpg

Eau chaude, eau froide… eau mitigée ! Les nouvelles annoncées par Monique Lagrange, présidente de la cellule mâconnaise d'Artisans du monde, lors de l'assemblée générale de l'association, ne s'avèrent ni franchement mauvaises, ni franchement bonnes. En revanche, le moral des troupes se maintient au beau fixe malgré un bilan économique en demi-teinte. La balance actif/passif reste équilibrée.

Après une légère hausse des ventes en boutique début 2017, une baisse sensible s'est amorcée dès les mois de novembre et décembre. Et que dire de janvier et février 2018 : moins 40 % ! Laurent Mazoyer, conseiller municipal chargé du commerce, présent à l'AG, ne s'en étonne pas : tous les magasins du centre-ville ont subi semblable effondrement. Même l'enseigne Carrefour affiche moins 5 % de ventes en 2017. Maigre consolation ! Fort heureusement, les pertes de la boutique rue Carnot ont été en partie compensées par les ventes extérieures (marchés de Feillens, de Cluny, Jardins de cocagne, Fromagerie des deux Roches) qui, elles, sont en augmentation.

« Monsieur Mazoyer, il faut faire revenir les gens en ville », interpelle la présidente. « Le commerce en ligne a changé les modes de consommation », analyse l'élu, qui se veut rassurant. « Le centre-ville de demain sera orienté vers la culture, les circuits courts, la qualité et non le low cost. On s'en sortira grâce à des commerces comme le vôtre… »

En attendant les lendemains qui chantent, il faut tenir le cap, intensifier les campagnes d'information et de sensibilisation auprès des consommateurs, rappeler les fondamentaux du commerce équitable, comme l'a fait Monique Lagrange en début de séance : « Nos trois piliers sont la vente de produits équitables, l'éducation du grand public aux enjeux du commerce équitable, les campagnes de mobilisation visant à faire évoluer les politiques internationales liées au commerce mondial. »

Faire pression sur les décideurs économiques

Suite aux Etats généraux de l'alimentation qui se sont clos en décembre, un projet de loi a été adopté, stipulant que « au moins 50 % de produits biologiques, locaux ou sous signe de qualité » soient obligatoires en restauration collective à partir de janvier 2022. « Bio et local, c'est bien. Bio, local et équitable, c'est encore mieux », lance Monique Lagrange. Artisans du monde propose un amendement afin d'inclure dans le projet de loi les produits issus du commerce équitable. Le député saône-et-loirien Benjamin Dirx a été contacté pour signer la pétition en cours et défendre à l'Assemblée nationale cet amendement.

D'autres batailles sont menées sur d'autres fronts. « Cela fait des années qu'Artisans du monde se mobilise contre les accords de libre-échange avec le Mercosur (Marché commun du Sud), le Ceta (traité de libre-échange entre l'Union européenne et le Canada), le Tafta (accord commercial entre l'UE et les Etats-Unis), outils de dérégulation qui vont à l'encontre de ce que nous défendons », note la présidente.

Cherche bénévoles désespérément…

Pour diffuser et multiplier ses actions, l'association a besoin de forces vives. Le manque d'effectifs se fait cruellement sentir. Selon Monique Lagrange, « il y a urgence à recruter des bénévoles, notamment des jeunes ». Plus facile à dire qu'à faire… Des scouts de Chambéry pleins d'allant venus rencontrer les adhérents mâconnais avaient été envoyés en mission dans les rues afin de communiquer avec les passants. Ils sont revenus l'enthousiasme en berne. Si la communication semble difficile, le recrutement l'est encore plus. Artisans du monde Mâcon cherche bénévoles désespérément et lance un appel aux bonnes volontés. Le commerce équitable respecte les droits humains, il ne doit pas être l'option d'une minorité mais la règle pour tous.

R. A.

La boutique d'Artisans du monde est sise au 268-272, rue Carnot. Ouverture du mardi au samedi de 10 h à 12 h 30 et de 14 h 30 à 19 h.

AG_Artisans_du_monde_16_03_2018_0002.jpg

AG_Artisans_du_monde_16_03_2018_0004.jpg

AG_Artisans_du_monde_16_03_2018_0005.jpg

AG_Artisans_du_monde_16_03_2018_0006.jpg

 

REYSSOUZE : Le plan d'eau a brillé de mille feux

feu-d-artifice-reyssouze-2018- - 21.jpg
Ce mardi soir, la commune de Reyssouze a tiré son feu d'artifice.

FUISSÉ : Véritable bibliothèque du vin, l'œnothèque Georges Burrier permet de découvrir le vin au fil des millésimes

oenotheque-fuisse - 4.jpg
Depuis 14 ans, l'œnothèque Georges Burrier à Fuissé fait découvrir les grands vins de Bourgogne du Sud, du Mâconnais et du Beaujolais issus des domaines viticoles (43 ha) de la famille Burrier.

SAÔNE-ET-LOIRE : La sécheresse se renforce

Un nouvel arrêté préfectoral pour limiter la consommation d'eau vient d'être pris.

TELE : "Bienvenue à Marly-Gomont" en tête des audiences

"Bienvenue à Marly-Gomont" est l'histoire d'un médecin noir s'installant dans une village français dans les années 70. Le film parle de ses difficultés à se faire accepter et être reconnu en tant que médecin.

BOURGOGNE - Don du sang : Une semaine idéale pour la mobilisation citoyenne

Don_sang_mobilisation_150818.jpg
Des collectes mobiles sont notamment organisées en Bourgogne-Franche-Comté durant la semaine du 15 août pour maintenir les stocks.

SAONE-ET-LOIRE : Téléchargez Voie Verte 71 et laissez-vous guider

VOIE_VERTE_MACON_CHALON_JUIN_UNE.jpg
Publi-information - Amateurs de vélo, sillonnez les Voies Vertes de Saône-et-Loire en toute liberté et laissez-vous surprendre par ses paysages, ses villages au petit patrimoine typique, ses châteaux, ses artisans d’art… et bien plus encore !

VITICULTURE - Dephy tour 2018 : Des engrais vraiment verts, c'est possible

ENGRAIS BIO 71.jpg
En essai sur un ha, le domaine expérimental à Rully a réussi -70 % de phytosanitaires malgré la pression maladie de l’année. En parallèle, Bio Bourgogne a présenté un OAD pour réduire les doses de cuivre.

VINZELLES-LOCHÉ : Les vignerons font de la pédagogie

VINZELLES LOCHE VIGNERONS.jpg
A l'invitation du maire Yves Andreux, une centaine d'habitats est venue en juillet échanger sur les pratiques viticoles, en présenc de Jacques Tourny, maire délégué de Loché et conseiller départemental de Saône-et-Loire, et Jérôme Chevalier, président de l'UPVM.

SAÔNE-ET-LOIRE : Le département en double alerte orange météorologique

Double_vigilance_meteo_070818.png
Le département de Saône et Loire est placé en vigilance orange orage, situation qui s’ajoute à la vigilance orange canicule restant en cours.

MÂCONNAIS-BEAUJOLAIS AGGLOMERATION : L’Office de Tourisme à la rencontre des touristes et des habitants

Office_Tourisme_Maconnais_communication_060818 (2).JPG
L’idée est de diffuser l’information touristique en dehors des bureaux situés Place St Pierre.