lundi 25 mars 2019

Les acronymes, vous connaissez ?

 

Un acronyme, c’est cette suite de lettre, qui en fait sert d’abréviation pour une suite de mots. Par exemple, OVNI est un acronyme, BENELUX et SICAV sont des acronymes, LREM également. Et plus proche de nous, en local, le CBBS est un acronyme autant que le sont l’ESPM ou l’ASM. Eh bien moi, je me suis dit : « pourquoi ne pas en inventer un nouveau ? » En cherchant pas trop loin, j’ai trouvé facilement. J’espère qu’il sera inscrit par les hautes instances endormies de l’Académie française, dans le dictionnaire des acronymes. Bon, je sens que vous êtes impatients de connaître ma dernière trouvaille. Donc à partir de ce jour le mot puberté, et donc les lettres P.U.B.E.R.T.E deviendront un acronyme : Prendre Une Branlée Enorme Relève Totalement d’un Exploit. J’espère qu’ils vont me le garder à l’Académie française. Il est trop beau. Et surtout, que vous, lecteurs fidèles de Mâcon Infos, penserez à moi lorsque vos enfants grandiront.

 

Pourtant, tout avait bien commencé. Malgré un match important à Prissé, et un spectacle humoristique à la Verchère, la salle se remplissait bien, et ça bouchonnait à l’entrée autant qu’un samedi du mois d’août devant le tunnel de Fourvière. Le public venait soutenir ses Pinkies, après leur petit faux pas de la semaine d’avant à Paris. Enfin !! Petit faux pas !! Les mauvaises langues disent que les vestiaires du Cosec tremblent toujours depuis lundi soir. Surtout, les supporters voulaient les voir aller en play-offs en fin de saison. Et ça, ça passait donc par une victoire contre les Loiratlantiquiennes de Rezé. Rezé qui venait de battre consécutivement Montbrison et Landerneau, devenait le poil à gratter des Pinkies et de Matthieu. Rezé dont on se souvient un match de Play-off la saison dernière à Charnay et qui avait été plus que chaud. D’ailleurs les chaises du banc adverse s’en rappellent encore. Bref, la venue de Rezé sentait la poudre. Tellement ça respirait l’amour entre les deux équipes, qu’on m’a demandé de porter les bouteilles d’eau aux filles de Rezé. Personne ne voulait le faire. Pensant que c’était contagieux de s’en approcher, j’y suis allé, emmitouflé, un masque sur le nez. Ne pas prendre de risque. Du coup, j’ai serré la main du coach adverse, papoté un peu, et appris que l’équipe de Rezé avait fait le déplacement en avion dans l’après-midi, afin que les joueuses soient au top. La suite nous expliquera le bien-fondé de cette démarche.

 

Bref, le temps passait, les minutes s’égrenaient, la trotteuse tictaquait, le coup d’envoi se rapprochait. Les gambettes étaient venues en force et en rose, pour faire la promotion de leur journée de juin, mais on aura l’occasion d’en reparler plus précisément. Gilles Rousseau avait pris son porte-voix afin de vendre des billets de tombola pour repartir avec la plancha de chez Collet Industries de Feillens. Comment ça ?? Il n’avait pas de porte-voix. Ah bon !! J’aurais cru !! LOL !! GD Cycles de Sancé remettait son VTT en jeu à la mi-temps. Tout allait bien, la boutique du Cbbs, tenue par de charmantes hôtesses vendait. Tout se présentait bien. Il ne manquait plus qu’un coup d’envoi fictif. Ce qui fut fait par Sylvain Garnier d’Espaces Entreprises, et parrain de cette rencontre. Le domaine de la Denante de Davayé, cher à Robert Martin et à son fils, était également présent, prêt à bondir, bouteilles à la main. Et hop !! C’était parti, mon kiki, pour 40 minutes de basket de haute volée. Le match de tous les dangers démarrait sur les chapeaux de roues. Mais, il faut toujours faire attention à la surpression dans les chapeaux de roues. Car si les chapeaux de roues pètent, ça va faire du dégât. Les Pinkies démarraient fort. Kady et Mélanie (avec sa nouvelle couleur de cheveux), bien aidées par leurs copines, s’en donnaient à cœur joie, et engrangeaient les paniers comme d’autres enfilent les perles. Et en moins qu’il n’en faut à un lion pour s’acheter une barre chocolatée, le score grimpait comme un thermomètre fixé contre un mur en pleine canicule. 21-5 à la septième minute, puis la fin du premier ¼ temps bippe sur le score de 31-11. 20 point dans la vue. Même les opticiens mutualistes n’y croyaient pas.

 

 

Si j’aurais Zé su, j’aurais Zé pas venu (merci Jocelyne)

 

Le petit Gibus de la guerre des boutons aurait pu s’exprimer ainsi, mais c’est moi, avec ma p’tite tête de speaker, qui fait le calcul suivant et savant (de Marseille). Si les grandes girls en rose continuent sur cette lancée, on multiplie les 31-11 du score par 4 ¼ temps, et on arriverait à un résultat TTC de 124 à 44. Un truc de ouf. N’est-il pas !

 

Mais bon, il restait encore 30 minutes à jouer, et on sait qu’au basket, ça a vite fait de virer (comme on dit à Clessé), et qu’il allait falloir tenir à ce rythme. Mélanie attaquait ce second ¼ temps comme elle avait fini le premier. A fond, à fond, à fond… Avec un 42-17 à la quinzième minute, ça sentait aussi bon que dans les cuisines d’un chef nouvellement étoilé. Elles étaient loin les tombeuses de Montbrison et Landerneau. Toute l’équipe s’y mettait afin de battre cet adversaire agressif. Chloé, Laure, Léa et Claire y allaient de leurs 3 points. Je chantais : «  c’est la Claire Michel qui a mis son 3 points » sur un air bien connu. Johanna, Irma et Eva mettaient aussi du pion. Les lancers-francs se succédaient et rentraient fastoche (17 sur 20). Enfin, on arrive à la pause sur le score sans appel de 46-21. 25 points d’avance, ça cause.

 

On sait que parfois, le troisième ¼ temps est compliqué, car la fatigue commence à se faire sentir, les coachs changent de tactique. La méfiance était donc de mise. Mais, après un coup de Muscadet pour les Rezéennes, et un verre de Davayé pour les Charnaysiennes, les affaires reprenaient pour les vingt dernières minutes. Malgré que ce troisième ¼ temps soit le plus serré du match (16-14), les Pinkies en voulaient encore et encore plus, et étaient prêtes à planter les dernières banderilles, et récupérer ainsi les deux oreilles et la queue (ah queue coucou) du taureau de Loire-Atlantique. Du coté de Rezé, Manuella Hatchi (à tes souhaits) ne marquait que 2 points, alors que sa coéquipière, Clémentine Sanson, silencieuse, et certainement cousine de Véronique, en mettait 15. L’écart au score se gonflait aussi vite qu’un ballon à l’hélium sur une fête foraine. 62-35 à la trentième minute.

 

L’ultime ¼ temps ressemblait comme deux gouttes de blanc au premier. Les fautes tombaient. Jennifer Digbeu (fille de Albert, ancien joueur de Charnay et présent dans la salle) de Rezé prenait sa cinquième, et sortait énervée. Malgré l’écart important au score, on sentait l’agressivité du coach Rezéen, qui balançait des noms d’oiseaux aux arbitres, et à Matthieu, qui à mon avis en connaissait également. Le public debout, et chaud comme un lapin dans un clapier féminin, entonnait un «  Ici ! Ici ! C’est Charnay » dont la rue du Cosec va se souvenir un moment. C’était vraiment du bonheur, comme pour quelqu’un qui récupère sa tondeuse à gazon avant le printemps☺. Coup de sifflet final sur le score sans appel de 95-50. Quarante-cinq points dans la musette, c’est du lourd. En même temps, on apprend que Montbrison perd à Strasbourg, et que les Ligériennes sont donc repoussées à 2 points. Que des bonne nouvelles, je vous dis !! Mais attention, il reste trois matchs à disputer dont deux à l’extérieur. Lors de la prochaine rencontre à domicile, le Cbbs recevra le leader, Landerneau. Que Rezé a battu. Les Pinkies entonnaient leur désormais célèbre ‘’ La la la’’ Bourguignon, en chœur avec leurs supporters, que le club espère encore plus nombreux lors de la venue des Bretonnes dans 15 jours.

 

La soirée s’est poursuivie dans la joie et la bonne humeur, lors de la soirée saucisson beaujolais organisée par les vétérans du Cbbs. 200 personnes souriantes ont dégusté cette spécialité préparée par Serge, Laurent et Gilles. Avec Laure aidée de Candice, Daphné et Talina au service. Mes collègues Dominique, Renaud, Éric, Philippe et Tonio, accompagnés de leurs conjoint(e)s, venus assister à ce match énorme, ont presque promis de revenir. Allez, il se fait tard et il est l’heure d’aller se mettre parallèle au plafond. N’oubliez pas notre rendez-vous dans 15 jours avec votre famille, vos amis, votre banquier, votre patron, tous ceux que vous connaissez. Il va falloir encourager nos Pinkies.

 

A plus dans le bus,

Rémy MATHURIAU

 

 

Duel des scoreuses : Mélanie 29 points et Claire 14 pts pour le Cbbs

Pour Rezé : Clémentine Sanson  15 pts

 

Plus d’infos sur le site Cbbs.fr et sur Facebook

 

BASKET - CBBS/COB Calais : C’était bien sûr le jour où il ne s’agissait pas de caler...

CBBS VS CALAIS_12.jpg
Le match vu par le speaker et les plus belles photos de la rencontre signées Dominique Martin

BASKET : Ils se sont entraînés avec deux joueurs professionnels de l’Elan Chalon

Elan chez vous Charnay (54).JPG
25 enfants de 10 à 11 ans de Charnay-lès-Mâcon (CBBS) et de La Chapelle de Guinchay se sont entraînés pendant une heure sous le regard de deux joueurs de l’équipe ProA de Chalon-sur-Saône.

BASKET (LF2) : Les Pinkies s'élèvent encore

BASKET CBBS VS MONTBRISON 201927.jpg
Le match vu par le speaker. A voir aussi, les photos de la rencontre signées Dominique Martin

BASKET : Attrait en hausse pour le centre de formation du CBBS

DSC00571 _ CBBS JOURNEE DE DETECTION.jpg
Le Centre de formation du CBBS organisait, ce mercredi 27 février, au COSEC de Charnay-lès-Mâcon, sa journée annuelle de détection de nouvelles joueuses cadettes pour intégrer l'équipe Espoirs (NF3) et les U18 France à la rentrée prochaine.

BASKET (LF2) : Les Charnaysiennes n’ont laissé aucune chance aux jeunes pousses du Centre fédéral

Basket_CbbsVsCentrefederal_230219 (26).jpg
Le match vu du speaker accompagné des meilleures photos de Dominique Martin.

BASKET (LF2) - Charnay vs Toulouse : Le hold-up n'a pas eu lieu

Dominique MARTIN-0473.jpg
Le match vu par le speaker. A voir aussi, les plus belles photos de la rencontre signées Dominique Martin

BASKET (LF2) – CBBS vs Nice : Ô Nice soit qui mal y pense !

Dominique_Martin_CBBS_Nice_15122018_0019.jpg
Le match vu du speaker et les photos de la rencontre.

BASKET (NM2) : L'ES Prissé-Mâcon s'est imposée chez la lanterne rouge

Les Prisséens étaient en déplacement samedi à Vaux-en-Velin

BASKET (LF2) - CBBS vs Chartres : Ça n'allait pas être simple...

Basket_CBBSvsChartres_011218 (13).jpg
Retour sur le match de samedi soir, vu par le speaker. A voir aussi, les photos de la rencontre

BASKET (NM2) : Victoire à l'endurance pour l'ES Prissé-Mâcon

BASKET ESPM PRISSE NOV07.jpg
Les Tangos recevaient Le Puy en Velay samedi soir.

BASKET (LF2) - Charnay vs Aulnoye : Une entrée en matière réussie pour les Charnaysiennes

CBBS (26).jpg
La rencontre vue par le speaker, et toutes les photos du match.

BASKET - Coupe de France : Pinkies au Mâcon blanc contre Pétillantes au Champagne !

CBBS COUPE FRANCE 2018 - 6.jpg
Le match de samedi soir opposant Charnay à Reims vu par le speaker

BASKET (NM2) : L’ES Prissé-Mâcon se rassure face au Cannet

ESPM_vs_LECANNET_29092018_0020.jpg
Après son match perdu la semaine dernière face à Golfe-Juan, l’ESPM comptait bien se refaire face à une autre équipe azuréenne, Le Cannet.