mercredi 25 novembre 2020
  • BFC_Macon_Infos_280x410px-2.jpg
  • Pub Macon_infos coronavirus 270x410px.jpg
  • BVNOVEMBRE.png
  • VO PEUGEOT NOMBLOT NOV2020 - 1.jpg

ZAE_Teppes_Soldat_Péronne_0002.jpg

Annoncé par la MBA, gestionnaire des lieux, l’élargissement de la Zone d’activités économiques (ZAE) des Teppes Soldat à Péronne ne sera pas effectif avant 2019, « au mieux fin 2018, car les négociations sont toujours en cours entre les services de la MBA et la propriétaire pour l’achat du terrain » souligne le maire, Jean-Pierre Pacaud.

 

Créée en 2003, la ZAE des Teppes Soldat s’est d’abord constituée autour de la déchèterie communautaire. « Cette zone a démarré à partir d’une activité dont personne ne voulait dans les villages alentours » précise M. Pacaud. Le trafic généré par la déchèterie a attiré des entrepreneurs, à commencer par une enseigne de motoculture. « En voyant les habitants du coin apporter leurs déchets verts, il s’est dit qu’il pourrait leur vendre des lames ! » sourit l’édile. Depuis, la zone s’est développée puisqu’elle accueille aujourd’hui une quarantaine d’emplois dont la moitié pour le supermarché qui a ouvert ses portes en 2017 à la grande satisfaction du maire : « l’arrivée d’Intermarché est une aubaine pour nous. Sa présence permet de pallier l’absence de commerces dans notre commune ».

 

Jean-Pierre Pacaud se montre également très intéressé par l’élargissement de la ZAE et par les nouvelles activités qui pourraient s’y installer. « Il n’y aura pas de retombées directes pour nous (la contribution économique territoriale étant versée à la MBA, ndlr), mais cette zone contribuera à l’attractivité de la commune par les emplois et le dynamisme économique qu’elle générera ». Différentes activités pourront s’établir sur les 4 hectares de cette extension qui a vocation à accueillir des activités artisanales et commerciales. « Je sais qu’un prospect est d’ores et déjà intéressé » souligne M. Pacaud qui ne souhaite pas en dire plus tant que ce n’est pas signé.

 

Contacté par Mâcon-infos, Patrick Petit, chef du service Aménagement de l’espace à la MBA, précise le rôle de l’agglomération : « Depuis le 1er janvier, l'agglomération est compétente dans la création des zones d'activité. Après une étude de faisabilité pour évaluer la viabilité économique du projet qui s'est avérée positive, des études préalables sont actuellement menées par la SEMA ».

 

« L'idée de cette extension était de proposer également une zone d'activité au nord de Mâcon afin de couvrir l'ensemble du territoire » a affirmé de son côté le vice-président de Mâconnais Beaujolais Agglomération Gérard Colon. «Les négociations avec la propriétaire du terrain n'ont pas encore abouti mais notre objectif est de lancer la réalisation de l'extension en fin d'année, deux sociétés locales sont déjà intéressées par le lieu d'implantation ».

 

Commune essentiellement agricole, Péronne peut néanmoins s’enorgueillir de compter quelques entreprises innovantes qui sont les moteurs de l’activité économique locale. Ainsi la société Janny MT qui s’est spécialisée dans la commercialisation de modules individuels d’atmosphère contrôlée permettant la conservation de longue durée des fruits et des légumes, ou encore la société René Grosjean qui conçoit des matériels agricoles qu’elle exporte dans le monde entier. Gageons que grâce à l’élargissement de la ZAE, d’autres fleurons de l’économie locale puissent s’épanouir à Péronne !

 

Delphine Noelke et David D.

 

Photo d’accueil : Le maire de Péronne, Jean-Pierre Pacaud, devant le terrain sur lequel la ZAE devrait être étendue

 

 

ZAE_Teppes_Soldat_Péronne_0001.jpg

ZAE_Teppes_Soldat_Péronne_0003.jpg

Plan de localisation de l’extension de la ZAE (réalisation David D.)

« Ne pas rater le déconfinement, c’est aussi adapter les aides », estime la CPME 71

L'organisation patronale souligne le grand nombre de demandes formulées ces trois derniers jours

Violences urbaines : Des renforts de police dès cette semaine à Mâcon

CRS.jpg
Actualisé : La préfecture confirme la présence d'une compagnie de CRS supplémentaire à Mâcon à partir de jeudi

VIOLENCES URBAINES EN SAÔNE-ET-LOIRE : André Accary interpelle le ministre de l'Intérieur

ACCARY VIOLENCES URBAINES 71 - 1.jpg
Scandalisé par les violences urbaines à l’encontre des sapeurs-pompiers de Saône-et-Loire depuis maintenant 3 semaines, André Accary, président du SDIS 71, a décidé d’interpeller le ministre de l’Intérieur Gérald Damarnin afin d’obtenir, dans de très brefs délais, l’appui de moyens humains supplémentaires.

BOURGOGNE - FRANCHE-COMTÉ : +12,40% de décès entre le 1er septembre et le 09 novembre

La Saône-et-Loire est le département qui enregistre la plus forte progression des décès par rapport à 2019. L'INSEE précise qu'il s'agit de décès toutes causes confondues et pas seulement liés au covid.

ACADÉMIE DE DIJON - Atteintes à la Laïcité : « Nous ne transigeons pas avec les valeurs de la République »

LAICITE FREDERIC BATLLE ACADEMIE DIJON - 1.jpg
Suite à l'hommage rendu à Samuel Paty dans les établissements scolaires, Frédéric Batlle, inspecteur d'académie IPR et président de cette équipe, intervenu récemment dans un collège de Mâcon, a bien voulu nous accorder un moment. Comment l'Education nationale agit pour faire respecter la laïcité en son sein ? Réponses.

MACON : L’école Jean Moulin victime des violences urbaines

incendie école Jean Moulin (5).JPG
Dans la nuit de samedi à dimanche, les violences urbaines ont touché aussi le bâtiment de l’école du quartier de Marbé. Fort heureusement, la rentrée ce matin a pu se faire dans de bonnes conditions.

MÂCON : Nouvelle nuit de violences urbaines au sud et au nord de la ville

VIOLENCES URBAINES MACON 211120202233 - 1.jpg
Actualisé : Toutes les images de la soirée. Aucun blessé n'est à déplorer parmi les forces de l'ordre et les pompiers. Une enquête de police a été ouverte.

SAÔNE-ET-LOIRE - Fabien Ben : « Une rentrée singulière globalement réussie »

BilanDasen1120 (4).JPG
Vendredi, l'inspecteur d'académie Fabien Ben a dressé le bilan de la rentrée 2020 dans le département.

COVID-19 À L'HÔPITAL DE MÂCON : Le pic épidémique serait atteint, mais avec un plateau à haut niveau

Mâcon Infos - Le Web Journal du Mâconnais - CORONAVIRUS : L'hôpital de Mâcon  s'organise mais cherche encore des équipements de protection
Alain Boisseau, directeur adjoint, a fait cet après-midi un point de situation covid dans l'établissement. Il fait état d'une 2ème vague à l'hôpital plus forte que la 1ère.

SAÔNE-ET-LOIRE : Le Conseil départemental au Creusot, une grande première

16304_1_full.jpg
C’est la première fois qu’une session du Conseil départemental se tient en dehors de Mâcon…

MÂCON : Une distinction européenne pour l'école Arc-en-ciel

ArcEnCiel1311.jpg
En juin dernier, l'établissement dirigé par Guillaume Charles a obtenu le label européen Eco-Ecole pour son implication durant l'année scolaire dans un projet d'établissement de développement durable. Depuis la rentrée, l'école est soutenue par la ville de Mâcon.

MACON : La Croix rouge également en première ligne dans la crise sanitaire

visite maire Mâcon épicerie sociale.jpg
Le maire de Mâcon, Jean Patrick Courtois rendait visite cet après-midi aux bénévoles de l’unité locale de la Croix rouge qui font fonctionner l’épicerie sociale.

CHARNAY : Lancement du concours des maisons et balcons illuminés !

Une 1ère, pour faire vivre l'esprit de Noël à Charnay ! Les modalités pratiques en détail

Les VIGNERONS D'IGÉ vous accueillent en magasin tout le mois de novembre

VIGNERONS IGE OUVERTS NOV - 1.jpg
Publi-information - ACHATS POSSIBLES AUSSI EN LIGNE ET RETRAIT EN DRIVE

COVID-19 EN SAÔNE-ET-LOIRE : 69 morts en une semaine annonce la préfecture

Mais « le virus progresse moins rapidement dans le département » précise le communiqué du jour. Tous les chiffres de la semaine.