mardi 23 avril 2019

CONSEIL MUNICIPAL CHARNAY 20181.jpg

Le rapport d'orientation budgétaire 2018 était à l'ordre du jour du conseil municipal ce lundi soir. Le recours à l'emprunt a également été évoqué.


Le rapport d'orientation budgétaire

Le maire Jean-Louis Andrès a donné quelques explications sur les orientations prises par la commission finances avant de donner la parole à Serge Gaulias pour la présentation des chiffres.

On fait un diagnostic et on fait une prospective, a-t-il dit, nous avons mis en place un certain nombre d'actions pour faire des économies, nous devons agir sur plusieurs domaines : la fiscalité, la maitrise des charges du personnel, la rationalisation des charges de fonctionnement, la hiérarchisation des investissements.

C'est l'hypothèse d'augmenter de 3% la fiscalité et le recours à un emprunt de 200 000 euros qui a été privilégiée pour pouvoir conserver un volant d'investissements.

 

Serge Gaulias a présenté les chiffres en évoquant les 3 éléments qu'ils ont dû retenir pour monter ce budget avec l'objectif d'améliorer la capacité d'autofinancement de la commune : les recettes fortement diminuées (diminution des subventions et des dotations) ; les augmentations qui sont imposées aux communes ; la rigueur budgétaire qui impose d'inscrire toutes les charges notamment des erreurs qui n'avaient pas été prises en charge.

Il a tout d'abord présenté les chiffres 2017 et leur évolution par rapport à 2016. Fonctionnement : +4% pour les recettes (6 741 555€) et +3% pour les dépenses (5 935 054€). En investissements, le montant important de la taxe d'aménagement (490K€) a permis de constater une augmentation de 520 K€ par rapport à 2016 ; les dépenses ont augmenté de 488K€.

La commune est engagée jusqu'en 2017 sur un niveau de remboursement du capital de la dette très élevé, qui rend difficile un retour à une épargne nette positive.

 

Pour 2018, en fonctionnement, les charges sont chiffrées à 6 201 K€ soit + 4% de plus qu'en 2017, les recettes à 6 428 K€ soit -5% sur le même rapport.

Dans les charges, les charges de personnel représentent 55%, les charges à caractère général 25%, les autres charges de gestion courante 15%.

Pour les recettes, 4 hypothèses avaient été faites, avec ou sans emprunt, avec ou sans hausse de la fiscalité. Et c'est donc avec un emprunt de 200K€ et une hausse de 3% des taux de fiscalité que les chiffres ont été présentés.

Cette option permettra de réaliser 50% du plan prévisionnel d'investissements : 391K€ seront les investissements obligatoires pour la commune : voirie, entretien bâtiments, espaces verts. Les autres investissements porteront sur : la réalisation d'un giratoire, les études pour le pôle santé, la rénovation de la maison Genetier, la dynamisation de la place Mommessin et l'aménagement des déplacements doux.

Un volet d'investissements qui reste faible pour ne pas dégrader le ratio d'endettement mais qui ne permettra pas d'améliorer la capacité d'autofinancement en 2018.

 

Christian Hamonic a demandé la parole pour souligner la perte du pouvoir d'achat subie avec l'augmentation de la CSG, de l'EDF, de l'eau, des impôts locaux. Il souhaite élargir la réflexion en étudiant les charges qui pourraient être supprimées, ne pas rester à périmètre constant, et de réfléchir aux apports de la MBA.

Jean-Louis Andrès a dit partager son avis sur l'augmentation des charges pour les citoyens, mais au niveau communal, « que peut-on supprimer » a-t-il demandé : la petite enfance, les espaces verts, l'entretien des routes ? Aujourd'hui les administrés demandent toujours plus. La MBA participe aux investissements de la commune, elle apporte plus qu'elle ne coûte. L'augmentation de 3% des impôts ne sont pas pour réaliser des dépenses somptuaires mais pour le bien-être des habitants.

Sur l'inscription d'une charge de 131K€ inscrite sur le budget 2018 pour le déficit du budget de l'annexe Berthilliers qui doit être dissout au premier trimestre 2018, Laurent Voisin a demandé la parole : « un espace d'activités n'est pas fait pour être rentable », dit-il, « c'est une zone d'activités, c'est du dynamisme et du travail pour les habitants. « Vous avez choisi de financer les réseaux » a répondu Jean-Louis Andrès, « c'est ce qui a entraîné le déficit, ce n'était pas la bonne solution. »

 

Les autres points à l'ordre du jour :

Augmentation de la redevance pour la convention avec la SPA pour les animaux errants, paiement des mises en fourrière, actualisation du paiement des astreintes des agents communaux.

Sur les rythmes scolaires, un vote à main levée a donné les résultats suivant : 16 pour le retour à 4 jours, 11 pour rester à 4 jours et demi et 2 abstentions. Familles et conseils d'écoles ont aussi souhaité revenir à la semaine de 4 jours.

Les derniers points ont porté sur l'attribution de compensation de MBA pour l'exercice 2017 et la refonte des statuts de la MBA, pour ces derniers points le groupe bein vivre à Charnay votera successivement contre et s'abstiendra.

Danièle Vadot

 

MÂCON : Les travaux de rénovation de la place Genevès vont durer jusqu'en octobre

renovation Place Gnevès Mâcon.jpg
Lors d’une visite de la place Genevès, le maire Jean-Patrick Courtois et ses adjoints, Claude Cannet et Gérard Colon, ont présenté le projet d’aménagement de la zone située autour de la Chambre de Commerce et d'Industrie (CCI).

LA CHAPELLE-DE-GUINCHAY : L'Arti'Show, une nouvelle formule pour remplacer la foire

LA CHAPELLE artishow 1.jpg
Cette manifestation aura lieu le week-end prochain. Elle vise à redonner de l’attractivité aux exposants en mettant en avant leurs savoir-faire.

SANCÉ : Objectif programmation de robots à la médiathèque !

RobotSancé (2).JPG
La médiathèque de Sancé a concocté, durant deux jours, un atelier de programmation de robots, destiné aux enfants.

NATATION : Mâcon Natation apprend à des jeunes le "plaisir de savoir nager"

SAVOIR NAGER _ MACON NATATION1.jpg
A l’initiative de la Ville de Mâcon, Mâcon Natation organise, en collaboration avec l’Education Nationale, le Commissariat à l’Egalité des territoires, la Caisse d’Allocations Familiales et Mâconnais Beaujolais Agglomération, l’apprentissage de la natation pour des groupes de jeunes de CM2 ne sachant pas nager.

SOLUTRÉ - Musée de Préhistoire : Énigmes au Jardin botanique, sur la trace des dinosaures…

MUSEE PREHISTOIRE _ CHASSE AUX OEUFS1.jpg
Tandis qu'une chasse aux oeufs de… dinosaures se déroulait sur les sentiers du jardin botanique, en ce dimanche de Pâques, à l'entrée du musée, le jeune Antoine Köhler présentait et dédicaçait son livre, Antoine sur la trace des dinosaures.

SANCÉ : Vacances aux couleurs tropicales pour les enfants du CLEM

CLEM SANCE _ VACANCES TROPICALES3.jpg
Vingt-huit enfants ont embarqué direction les Tropiques pour ces vacances de printemps au centre de loisirs, organisées par la mairie et le CLEM de Sancé.

MACON : Les policiers rendent hommage à leurs collègues suicidés

rassemblement policiers Mâcon (8).JPG
De nombreux policiers du commissariat de Mâcon ont interrompu leur travail ce vendredi, avant midi, pour témoigner de leur solidarité à l'égard des familles en détresse.

MÂCON : La formation baby-sitting continue d’attirer les jeunes

formation baby-sitting.jpg
Mise en place chaque année par le Point Information Jeunesse de la mairie de Mâcon, la formation baby-sitting accueille cette semaine une dizaine de jeunes.

FEU VERT MÂCON - Roulez gagnant ! Jusqu'à 100€ offerts pour l'achat de pneus de grandes marques

100€ OFFERTS PNEU FEUVERT MACON6.jpg
Publi-information - A VOIR AUSSI, LE PACK BONNE ROUTE ET LE STUDIO FEU VERT...

MÂCON : La messe chrismale au lendemain de l'incendie de Notre-Dame de Paris

MESSE CHRISMALE MACON - 28.jpg
Une messe donnée par Monseigneur Rivière, évêques d'Autun.

GASTRONOMIE : La meilleure terrine mâconnaise est...

concours meilleure terrine Mâcon (37).JPG
La 1ère édition du concours de cuisine dédié à la terrine faite maison par les restaurateurs du centre-ville de Mâcon s'est déroulée ce mardi à l’hôtel de vill,e à l’initiative de l’association des commerçants du centre-ville, « Mâcon tendance ».

LYCEE LAMARTINE - Concours POTEs : Des lycéens engagés pour la transition énergétique

LYCEE LAMARTINE_ CONCOURS POTES9.JPG
Organisé par la Région Bourgogne-Franche-Conté, POTEs (Pionniers Ordinaires de la Transition Energétique) est un concours dans lequel les établissements participants doivent imaginer leur lycée de demain. Un lycée qui aurait réussi sa transition écologique, un lycée autonome... le lycée parfait !

LYCEE LAMARTINE : Des élèves de 1ère élaborent une exposition collective sur le quotidien de la 2de Guerre mondiale

LYCEE LAMARTINE _ EXPO ELEVES PREMIERE _ 02.jpg
La cohésion d’une classe, c’est comme la motivation : il s’agit d’une construction, entre différences et ressemblances. En travaillant autrement certains points particuliers du programme d’histoire de Première, deux classes du lycée Lamartine ont déroulé le fil conducteur qui lui a permis d’élaborer un projet commun.

MACON : Le siège de l'Union des métiers et des industries de l'hôtellerie de Saône-et-Loire a fait peau neuve

inauguration siège UMIH 71.jpg
Le résultat de plusieurs mois de travaux de restructuration des locaux de l’UMIH 71 a été inauguré ce lundi.

LEYNES - Biojoleynes : Du bio et nature, du gourmand, du local...

SALON DU BIO _ BIOJOLEYNES10.jpg
Pour cette 10e édition de la Fête du Vin et de la Bio, organisée ce week-end, l’association Biojoleynes avait une nouvelle fois invité vignerons en bio et nature et producteurs locaux à venir défendre leurs valeurs et leurs démarches.