jeudi 4 juin 2020
  • TREMA MACON NOUVELLES REGLES (2).jpg
  • MUSEE URSULINES MACON REOUVERTURE.jpg
  • CREMANTS VIGNERONS IGE MAIJUIN20202 - 1.jpg

DEPUTE BENJAMIN DIRX - 6.jpg

Élu en juin dernier Député de la première circonscription de Saône-et-Loire, Benjamin Dirx a présenté ses vœux jeudi soir à l’Hôtel Senecé, siège de l’Académie de Mâcon.

Une large assistance, composée d’élus locaux, de partenaires et de militants était présente. Parmi celle-ci, notamment Christine Robin, présidente du Pôle d’Équilibre Territorial et Rural (PETR) Mâconnais Sud Bourgogne, Jean-François Farenc, maire de Blanot et président de l’Association des Maires Ruraux de Saône-et-Loire (AMR 71), Jérôme Gutton, Préfet de Saône-et-Loire, de Karine Malara, procureure de la République, ainsi que des représentants d'associations culturelles et viticoles (CAVB, UPVM, ACTM etc.)

 

Jean-Michel Dulin, Président de l’Académie de Mâcon, a introduit la soirée en tant qu’hôte. Il a rappelé son souhait de réformer son institution en la rendant plus proche des problématiques de la population.

Benjamin Dirx a ensuite pris la parole : « 2017 est une année de révolution. Révolution avec l’élection d’Emmanuel Macron, puis avec la majorité qui lui a été donnée lors des législatives qui ont suivi. Mais aussi révolution avec le nombre de nouveaux députés (Ndlr : 450 sur tous les groupes) et leur profil, issus pour nombre d’entre eux de la société civile. Des élus portés, de l’avis de chacun, par l’envie de bien faire, de servir l’intérêt général. C’est ainsi que jamais autant de lois n’ont été votées en aussi peu de temps. Alors, je vous rassure, Madame la Procureure, il ne s’agit pas de légiférer pour le plaisir mais bien de transformer notre pays, de redonner du pouvoir d’achat aux français, de relancer l’économie et de redonner confiance en notre démocratie. »

 

Le nouveau Député de la 1ère circonscription de Saône-et-Loire se lança alors dans des explications pédagogiques afin de mieux faire comprendre à l’auditoire les différentes lois votées au cours du second semestre 2017. Tour à tour, il détailla la loi de confiance en la vie politique, les mesures anti-terroristes, les ordonnances liées à la loi « Travail » ou encore la loi « Orientation et réussite des étudiants ».

Il s’exprima ensuite sur le Projet de Loi de Finances (PLF) et sur celui spécifique à la Sécurité Sociale (PLFSS). « Nous avons déterminé le budget et les moyens permettant de mettre en œuvre la politique voulue, en l’occurrence celle pour laquelle nous avons été élus. Mettre en place les mesures pour lesquelles nous avons été élus, il s’agit d’une autre révolution !

Dans ce travail budgétaire de fin d’année, nous avons ainsi voté la diminution des cotisations salariales (en deux fois sur l’année), la suppression de la taxe d’habitation progressivement sur trois ans, l’augmentation de l’allocation aux adultes handicapés (AAH) et l’augmentation du minimum vieillesse.

Toutes les mesures phares des campagnes présidentielle et législative relatives au pouvoir d’achat ont été votées. Nous avons dit ce que nous ferions, nous faisons ce que nous avons dit. »

 

Pour conclure, le Député Dirx a demandé à son auditoire d’avoir un regard optimiste sur l’avenir. « Pour être me rendre de temps en temps à l’international, je peux vous dire que la France est regardée comme un pays qui avance en s’ouvrant sur le monde et pas en se repliant sur lui-même, comme un pays où l’on veut investir et comme un pays défenseur de la démocratie. Donc nous pouvons le dire « France is back ». »

Éric Bernet

 

DEPUTE BENJAMIN DIRX - 5.jpg

DEPUTE BENJAMIN DIRX - 4.jpg

DEPUTE BENJAMIN DIRX - 3.jpg

DEPUTE BENJAMIN DIRX - 7.jpg

DEPUTE BENJAMIN DIRX - 2.jpg

DEPUTE BENJAMIN DIRX - 1.jpg

André Accary : "Confions aux Départements la gestion unique et entière des Ehpad, et supprimons les ARS"

ACCARY ANDRE ARS.jpg
Le Président du conseil départemental de Saône-et-Loire s'exprime dans une tribune à l'occasion du Ségur de la Santé.

POLITIQUE : Jérôme Durain pose au Gouvernement la question de la responsabilité des élus locaux

Le Sénateur de Saône-et-Loire estime que « L'Etat qui décide de tout ne peut pas reporter sa responsabilité sur les élus locaux »

EXPRESSION POLITIQUE : « Les masques, où est la vérité ? » demande instamment Marie Mercier

La sénatrice de Saône-et-Loire fait part de la consternation, voire du dégoût des professions médicales et para-médicales...

Covid-19 : Les nouveaux élus de gauche au Conseil municipal de Mâcon veulent être impliqués

Dans une lettre adressée au maire, ils formulent quelques propositions et demande un effot de transparence.

Le sénateur Jérôme Durain demande au gouvernement des consignes claires concernant la gestion des masques

Lors de la séance de questions au gouvernement ce mercredi, le sénateur PS de Saône-et-Loire et conseiller régional de Bourgogne-Franche-Comté a évoqué la réquisition par l'Etat des masques commandés par la Région.

EXPRESSION POLITIQUE : L’URDC demande plus d'«ambition» pour sauvegarder les entreprises

Présidant le groupe d'opposition URDC au Conseil régional de Bourgogne-Franche-Comté, François Sauvadet salue les mesures d’urgence prises par la majorité face à la crise sanitaire, tout en proposant d'ajouter des aides directes pour sauvegarder les entreprises et les emplois.

EXPRESSION POLITIQUE : Julien Odoul regrette « un rendez-vous en catimini »...

et appelle à l'union régionale autour des soignants et de la Bourgogne Franche-Comté. Le président du groupe Rassemblement national au conseil régional s'exprime dans un long communiqué avant l'assemblée de ce vendredi.

Toni Spinazze (CAPEB 71) : "La vie d’un artisan ou d’un ouvrier du BTP vaudrait-elle moins que celle de n’importe quel autre citoyen ?"

Il n'y pas que les médecins et le personnel soignant qui soient scandalisés par les manquements du Gouvernement... Après celle de Pierre Bost, patron de Alpes Bourgogne Constructions, la charge du président de la CAPEB 71 contre Muriel Pénicaud dans une lettre ouverte.