samedi 26 mai 2018
  • CUO_MACON_AFFICHE_2018.jpg
  • DROLE_DE_DAMES_THEATRE_MACON3.jpg
  • 30 MIN STATIONNEMENT GRATUITES
  • SENIORS SEQUANE MACON HABITAT

VOEUX 2018 TGI MACON - 5.jpg

L'année judiciarie 2017 a été close officiellement ce jeudi matin lors de l'audience solennelle au tribunal de grande instance, à laquelle Mahrez Abassi, président du TGI, et Karine Malara, procureure de la République avaient convié élus, magistrats, fonctionnaires du TGI, avocats, représentants de la gendarmerie et de la police nationale, la préfecture et bien d'autres. Ils étaient nombreux à avoir répondu présent à cet « événement rare et précieux » selon le président Abassi, qui s'est félicité des échanges riches et fructueux entre le tribunal et les différentes structures au cours de l'année écoulée.

Son constat a été appuyé par celui de la procureure de la République Karine Malara qui, entamant sa dernière année au tribunal de Mâcon, a insisté sur les échanges de grande qualité grâce auxquels le tribunal pouvait « rendre justice le mieux possible ».

 

Au vu de l'immense charge du travail du parquet, la procureure a également salué l'arrivé de Michel Sentihlle qui, tout en étant magistrat retraité revient au tribunal « pour aider » ses anciens collègues. Après une carrière nationale et internationale, Michel Santi, qui a débuté en tant que juge d'instruction à Orléans en 1976, rejoindra le parquet de Mâcon en tant que magistrat honoraire, ce qui limite ses interventions à 300 vacations annuelles. Lors de son discours de bienvenue, la procureure n'a pu s'empêcher de remarquer que son arrivée était la preuve qu'il n'y avait « nul besoin d'être une femme pour rejoindre le parquet ». En effet, la majorité des ses futures collègues mâconnaises sont des femmes.

Karine Malara a également saisi l'occasion pour faire part d'une émotion particulière, celle suscité par son départ annoncé du tribunal de Mâcon dans quelques mois. Arrivée à Mâcon il y a sept ans, elle a remercié l'ensemble de ses collegues pour la bonne atmosphère de travail qui règne dans cette « juridiction à taille humaine ».

 

Concernant l'activité du TGI en 2017, la procureure a noté une légère augmentation des affaires pénales ainsi que de nouvelles charges pour les effectifs, notamment en matière de lutte contre la radicalisation et la gestion des flux migratoires. Elle a souligné également la hausse importante de près de 50 % des ordonnances pénales qui représentent avant tout des affaires de sécurité routière, ainsi que la hausse de 21 % des alternatives aux poursuites. « C'est une hausse volontaire » a-t-elle expliqué en pointant du doigt que « d'autres alternatives sont aussi éfficaces », notamment l'orientation vers des soins, la médiation en situation de conflit ou encore des actions pédagogiques en matière de sécurité routière et l'usage de stupéfiants.

Les mineurs isolés étrangers ont été une préoccupation importante du parquet et le resteront sans doute en 2018. « Ces mineurs sont en danger. Il y a urgence à ce que l'État se donne les moyens de répondre aux flux migratoires. Le parquet n'hésitera pas un instant à appliquer pleinement les dispositifs de protection car ces étrangers sont avant tout des être humains » a-t-elle lancé aux autorités présentes dans la salle.

 

Quels seront donc les grands chantiers en 2018 ? Le président Mahrez Abassi a annoncé la création d'un pôle social. Les travaux de transformation des anciens appartements de conciergerie débuteront cet été, le pôle pourra ouvrir ses portes au 1er janvier 2019.

Le tribunal a également prévu la création d'un pôle pénal avec, notamment, la dématerialisation des échanges avec les forces de l'ordre afin de gagner en efficacité. Et puis, « last but not least » la réhabilitation tant attendu de l'ancienne maison d'arrêt et la création de la cité judiciaire, saluée par tous, dont les modalités sont encore inconnues. Ce chantier est très attendu et le président Abassi n'a pas résisté à dire son imaptience d'« entendre au plus vite ce joli bruit de coups de pioche ! »

Delphine Noelke

 

VOEUX 2018 TGI MACON - 1.jpg

VOEUX 2018 TGI MACON - 10.jpg

VOEUX 2018 TGI MACON - 9.jpg

VOEUX 2018 TGI MACON - 8.jpg

VOEUX 2018 TGI MACON - 7.jpg

VOEUX 2018 TGI MACON - 6.jpg

 

VOEUX 2018 TGI MACON - 4.jpg

VOEUX 2018 TGI MACON - 3.jpg

VOEUX 2018 TGI MACON - 2.jpg

Emmanuel Barbe à Mâcon : « Sauver jusqu'à 300 à 400 vies par an sur les routes de France grâce à la nouvelle loi »

EMMANUEL BARBE A MACON SECURITE ROURIERE2.jpg
Le délégué interministériel à la Sécurité routière était présent ce matin à Mâcon, en préfecture, pour porter la parole de l'Etat et faire oeuvre de pédagogie en matière de Sécurité routière. Il va dans tous les départements, 40 entre mars et juin. Un travail de conviction.

Saône-et-Loire : Les fraudes au travail, de plus en plus sophistiquées

inspection travail  (3).JPG
Les inspecteurs du travail constatent que les entreprises qui ne respectent pas la législation changent de stratégie : la dissimulation des heures de travail remplace le travail au noir.

MÂCON : Des enfants sensibilisés aux handicaps

SENSIBILISATION CLSH (3).jpg
Un après-midi à thème était proposé aux 6-10 ans du point enfants des Blanchettes, afin de les sensibiliser au handicap.

MÂCON : L’Association culturelle et touristique du Mâconnais (ACTM) est en plein essor !

AG ATCM 1.JPG
L'assemblée générale de l'ACTM s'est tenue ce jeudi après-midi dans les locaux de l'Académie de Mâcon.

MÂCON : La « marée populaire » promet de déferler dans les rues ce samedi

PREPA MAREE SOCIALE.jpg
Á Mâcon, comme partout en France, les forces sociales, syndicales, associatives et politiques se mobilisent pour construire et réussir ensemble un grand rendez-vous citoyen.

BOURGOGNE FRANCHE-COMTÉ : Le troisième appel à projets « Agir, Innover et bien vivre ensemble en BFC » est lancé

Le club entreprises & mécénat en Bourgogne-Franche-Comté est une association loi 1901 qui a pour but d’informer, de sensibiliser et de développer la pratique du mécénat auprès des entreprises de son territoire.

MÂCON : 10 nouveaux baby-sitters assermentés par le PIJ

REMISE DIPLOME BS PIJ 2018.JPG
Stéphanie Grivot, animatrice du Point Information Jeunesse (PIJ), leur a remis ce mercredi après-midi les attestations de formation ainsi que les diplômes PSC1 (secourisme).

MÂCON : 42 mains courantes déposées contre elle au commissariat en 13 mois !

L'histoire commence vendredi soir 18 mai quand L.M., femme de 37 ans, SDF de la rue de la Barre, une fille de deux ans placée dans une famille d'accueil, a une altercation en soirée avec un riverain. Elle tient des propos racistes et une rixe éclate.

SAONE-ET-LOIRE : Journée de colère à Mâcon pour les fonctionnaires, la CFDT en 1ere ligne

manifestation fonction publique Mâcon mai 2018 (46).JPG
Plusieurs organisations syndicales des agents des services publics étaient dans la rue à Mâcon cet après-midi pour protester contre le projet de réforme de la fonction publique.

NECROLOGIE : Ranya est décédée

AMI RANYA.jpg
L'AMi 71 propose une collecte pour venir en aide à sa petite fille de 6 ans

DIJON : Un militaire de la Gendarmerie met fin à ses jours

Le tragique événement a eu lieu ce week-end à la caserne Deflandre.

LUGNY : Les collégiens de « La Source » récompensés à un concours régional

LUGNY COLLEGE CONCOURS REGIONAL (2).jpg
Le concours régional annuel des mini-entreprises de Bourgogne s’est tenu ce 16 mai à Chalon-sur-Saône. Comme traditionnellement depuis 2013, le collège privé « La Source » de Lugny présentait son équipe de mini-entrepreneurs.

CHARNAY : Une soirée partenaires du Rallye des Vins de Mâcon à la cave coopérative

soiree-partenaires-rallye-des-vins-macon-2018- - 1.jpg
Vendredi soir, la cave coopérative de Charnay-lès-Mâcon a accueilli les organisateurs et partenaires du prochain Rallye des Vins de Mâcon qui se tiendra du 15 au 17 Juin 2018.

LYCÉE DUMAINE : Lors du projet féderateur annuel, les élèves approchent l'art sous toutes ses formes

projetfederateur-2018-lycee-dumaine-macon - 1.jpg
Le lycée Alexandre Dumaine a organisé pour la cinquième année de suite un projet fédérateur qui tourne cette année autour de la thématique « L’année des Arts ».

CHARNAY : Sandrine Martinet-Aurières, championne paralympique de judo, a rendu visite aux écoliers

MARTINET AURIERES CHAMPGRENON CHARNAY.jpg
Le Conseil communal des enfants de Charnay-les-Mâcon a sollicité la venue de Sandrine Martinet-Aurières, médaillée d’or aux jeux paralympiques d’été 2016 à Rio de Janeiro dans la catégorie des moins de 52 kg, face à l’Allemande Ramona Brussig, afin de sensibiliser les élèves sur le handicap et le sport.

LOGEMENT À MÂCON : L'Atelier 186 et la Faïencerie sur les rails

SEMA MACON PLAZA IMMO03.jpg
Monsieur le Maire Jean-Patrick Courtois et son adjoint à l'urbanisme Gérard Colon ont symboliquement posé la première pierre de deux projets de rénovation dans la ZAC Monnier, concession de la SEMA 71.