jeudi 25 avril 2019

    LAB71 EFFERVESCIENCES AVRIL.gif       100€ OFFERTS PNEU FEUVERT MACON6.jpg

  • SALONVINS2019.jpg
  • EBAR MACON.jpg

Communiqué

Deux mois après l’arrivée retentissante d’un opérateur télécom dans le secteur bancaire et près d’un an depuis l’inauguration du mandat de mobilité censé raviver la concurrence, l’UFC-Que Choisir dévoile son enquête exclusive sur les tarifs bancaires 2018. Alors que pour la sixième année consécutive les frais ont progressé à un rythme supérieur à celui de l’inflation – le coût moyen d’un compte bancaire atteint 211 euros, en hausse de 2,2 % sur l’année – l’association invite les consommateurs, qui reçoivent actuellement leur récapitulatif de frais 2017, à jouer pleinement leur rôle d’arbitre du marché. Pour les aider à y voir plus clair sur ce secteur nébuleux, l’UFC-Que Choisir met en libre accès pour dix jours son comparateur bancaire indépendant.

 

 

Frais bancaires : 9 % d’augmentation depuis 2013

 

Atteignant 211 euros au 1er janvier 2018, en hausse de 2,2 % sur l’année, le coût moyen d’un compte bancaire a progressé depuis 2013 trois fois plus rapidement que l’inflation (9 % contre 3 %). Cette année notre étude des brochures tarifaires de 22 établissements bancaires représentatifs1 montre que ce phénomène concerne aussi bien les consommateurs équipés de packages, dont le prix de l’offre classique a bondi de 2,5 % en 2018, que les prestations facturées au détail. Pour ces dernières, les hausses de tarifs sont encore plus significatives puisque le coût des cartes internationales à débit immédiat a progressé de 2 % alors que celui des services réalisés en agence a littéralement flambé (17 % pour l’initialisation d’un virement, 11 % pour la remise d’un chéquier). A ce rythme et au regard du coup d’accélérateur porté sur les fermetures d’agences, les banques traditionnelles ressembleront bientôt à leurs concurrentes en ligne, les tarifs en plus !

 

 

 

 

Changer de banque : jusqu’à 400 euros d’économies possibles pour les habitués du découvert

 

Parmi l’ensemble des profils analysés par notre étude, les écarts de tarifs entre les banques sont considérables. Ils varient de 1 à 6 pour le profil haut de gamme / senior, de 1 à 17 pour un actif / utilisation standard du compte et de 1 à 10 pour un usage intensif, notamment en cas de dépassement du découvert autorisé. En moyenne, un senior peut ainsi réaliser 153 euros d’économies, un actif 168 euros et un familier du dépassement de découvert pas moins de 236 euros en quittant sa banque pour un établissement moins vorace.

 

Alors que plus de la moitié des consommateurs, tous revenus confondus, dépassent au moins une fois dans l’année leur autorisation de découvert2, les plus coutumiers de cette pratique pourraient économiser jusqu’à 400 euros en optant pour une banque en ligne. En effet, les commissions d’intervention ainsi que les agios, qui représentent pour eux les deux tiers du coût du compte bancaire, y sont plus de 6 fois moins chers que chez les établissements de réseau. Pour les consommateurs qui souhaitent disposer d’une agence physique ou qui ne remplissent pas les conditions exigées par certaines banques en ligne pour ouvrir un compte, faire jouer la concurrence peut également rapporter jusqu’à 200 euros de gains de pouvoir d’achat.

 

 

Dépassement du découvert autorisé, les bons réflexes pour réaliser de concrètes économies

 

Plusieurs solutions permettent aux consommateurs fréquemment en dépassement de découvert autorisé de réaliser de substantielles économies. Dans un premier temps, négocier le montant de cette facilité de caisse constitue la méthode la plus rapide et efficace. Elle permet, avec l’accord de sa banque, d’économiser, en moyenne, 17 % du montant de ces frais, soit environ 70 euros par an. Dans un second temps, les consommateurs peuvent également solliciter une remise totale ou partielle de leurs frais bancaires notamment lorsque leur situation financière s’est dégradée durant l’année. A ce titre, les établissements bancaires se sont engagés à examiner dans les meilleurs délais et de façon personnalisée ces sollicitations.

 

Enfin, les consommateurs qui subissent de façon répétée des irrégularités de fonctionnement sur leur compte peuvent bénéficier de l’« offre spécifique ». Peu mise en avant par les établissements bancaires, seulement 10 % des consommateurs visés par ce dispositif en bénéficient3, cette dernière est facturée à un prix maximum de 36 euros par an et prévoit un plafonnement réduit des commissions d’interventions (4 euros par opération dans la limite de 20 euros par mois). Moins chères que certaines néo-banques qui ciblent les publics fragiles, cette solution offre une gamme de services plus riche qui inclut notamment la disposition de deux chèques de banque tous les mois.

 

Convaincue que ces nouveaux excès tarifaires sont rendus possibles par les entraves mises par les établissements à la mobilité bancaire, l’UFC-Que Choisir, soucieuse de garantir aux consommateurs une information pertinente et une réelle concurrence sur le secteur bancaire :

  • Encourage les consommateurs à consulter leur récapitulatif annuel de frais bancaires 2017 pour connaître le montant des frais qu’ils ont réellement payés l’an dernier ;

  • Invite les consommateurs à utiliser son comparateur bancaire indépendant, en accès libre pendant 10 jours, afin de prendre conscience des gains de pouvoir d’achat qu’ils peuvent réaliser ;

  • Demande aux pouvoirs publics :

        • La gratuité du transfert des comptes d’épargne réglementés (CEL, PEL) et le plafonnement des frais de transferts des PEA ;

        • L’interdiction de l’obligation de domiciliation des revenus dans le cadre du crédit immobilier ;

        • D’avancer sans délai vers un système de portabilité du compte bancaire.

     

 

1 Etude des brochures tarifaires des établissements bancaires jugés « particulièrement représentatifs de la diversité des offres et de la concentration du marché » par le CCSF notamment parce qu’ils disposent de 53 % de parts de marché sur le secteur.

2 Etude Panorabanque, Les Français et le découvert bancaire, 2017.

 Ça vient d'arriver !

MÂCON : L'association Mâcon pour tous en très bonne forme

MACON pour tous ag 2.jpg
L’association Mâcon pour tous, présidée par Jacqueline Falconnet, a tenu son assemblée générale mercredi soir devant une centaine de personnes à l'hôtel Mercure Bord de Saône. Le maire Jean-Patrick Courtois était bien sûr présent.

MÂCON : 28 artistes de 12 nationalités différentes à la 6e Biennale d’art naïf

biennale d'art naïf Macon 2019.jpg
Les organisateurs de la 6e édition de la Biennale d’art naïf de Mâcon ont dévoilé la liste des artistes qui exposeront du 3 au 23 mai à la salle François Martin et à la galerie Mary-Ann.

SANCÉ : Claire Roux, une néo-paysanne à la conquête de jardin maraîcher en permaculture

permaculture.jpg
Après avoir passé dix-sept ans dans l'armée de l'air, Claire Roux cherchait avec son mari, militaire réserviste, le meilleur pour leurs deux enfants. Passionnés tout deux par la nature et les jardins, chemin faisant en jardinant, en se documentant, ils ont découvert la permaculture.

CLUNY : Le camping Saint-Vital est réaménagé

CLUNY camping inaugure 1.jpg
Le camping clunisois est passé cette année en régie municipale. Après des travaux de réaménagement et l’arrivée de nouveaux services, l’heure était à l’inauguration ce mardi.

MÂCON - Opération Cœur de ville : C'est parti pour le lifting de la place Genevès

renovation Place Gnevès Mâcon.jpg
Le maire Jean-Patrick Courtois et ses adjoints, Claude Cannet et Gérard Colon, ont présenté le projet d’aménagement de la zone située autour de la Chambre de Commerce et d'Industrie (CCI) ont présenté le projet d'aménagement ce mardi.

MÂCON : Broussaï présente son nouvel album à La Cave à musique le 26 avril

MACON broussai 1.jpg
Après une longue absence, Broussaï revient un nouvel album, le sixième, "Une seule adresse". Le groupe mâconnais sera à La Cave à musique ce vendredi 26 avril…

LA CHAPELLE-DE-GUINCHAY : L'Arti'Show, une nouvelle formule pour remplacer la foire

LA CHAPELLE artishow 1.jpg
Cette manifestation aura lieu le week-end prochain. Elle vise à redonner de l’attractivité aux exposants en mettant en avant leurs savoir-faire.

IGÉ : La Chope du Korrigan, une bière produite en Mâconnais

IGE biere brasserie 3.jpg
Passionné de bière depuis longtemps, Johan Vogel a sauté le pas et lancé sa brasserie en novembre dernier. Le Chope du Korrigan est produite Grande Rue à Igé…

LOCHÉ : Une chasse aux œufs réussie

MACON loche chasse oeufs 16.jpg
Le lundi de Pâques est une journée incontournable pour le Comité des Fêtes de Loché, qui organisait sa traditionnelle chasse aux œufs dans l'enceinte de l'église.

SANCÉ : Objectif programmation de robots à la médiathèque !

RobotSancé (2).JPG
La médiathèque de Sancé a concocté, durant deux jours, un atelier de programmation de robots, destiné aux enfants.

RAP : Bousta Bouzihaine, de retour des Etats-Unis, termine son 2e album solo

BOUSTA _ CLIP1.jpg
Le rappeur, originaire de Mâcon, revient d'un périple de près de trois semaines aux États-Unis où il est parti tourner son nouveau clip, en vue de la sortie de son prochain album solo, Les Chroniques de Bousta. ACTUALISÉ.

COURSE HORS STADE : Alain Petit est sorti victorieux du semi-marathon Bresse-Dombes

BRESSE DOMBES _ SEMI MARATHON1.jpeg
Habitué des podiums, ce Bressan s’est dit « ravi de cette victoire » dans une épreuve de renom reliant Vonnas à Chatillon-sur-Chalaronne. Diana Ballet l’emporte en féminine.

RUGBY - Score flash : L'AS Mâcon était en déplacement à Grasse

On connaît les adversaires de Mâcon en 8èmes de finale.

NATATION : Mâcon Natation apprend à des jeunes le "plaisir de savoir nager"

SAVOIR NAGER _ MACON NATATION1.jpg
A l’initiative de la Ville de Mâcon, Mâcon Natation organise, en collaboration avec l’Education Nationale, le Commissariat à l’Egalité des territoires, la Caisse d’Allocations Familiales et Mâconnais Beaujolais Agglomération, l’apprentissage de la natation pour des groupes de jeunes de CM2 ne sachant pas nager.

SOLUTRÉ - Musée de Préhistoire : Énigmes au Jardin botanique, sur la trace des dinosaures…

MUSEE PREHISTOIRE _ CHASSE AUX OEUFS1.jpg
Tandis qu'une chasse aux oeufs de… dinosaures se déroulait sur les sentiers du jardin botanique, en ce dimanche de Pâques, à l'entrée du musée, le jeune Antoine Köhler présentait et dédicaçait son livre, Antoine sur la trace des dinosaures.

FOOTBALL : Un match nul et vierge entre l’UFM et Chalon

FOOTBALL ufm chalon 16.JPG
L’UF Mâconnais recevait Chalon en match en retard de Régional 1 et les Mâconnais, en difficulté pendant une bonne partie de la rencontre, s’en sortent plutôt bien avec un match nul 0-0.

SANCÉ : Vacances aux couleurs tropicales pour les enfants du CLEM

CLEM SANCE _ VACANCES TROPICALES3.jpg
Vingt-huit enfants ont embarqué direction les Tropiques pour ces vacances de printemps au centre de loisirs, organisées par la mairie et le CLEM de Sancé.

TOUR DE SAÔNE-ET-LOIRE - 2e étape : Jérémy Cabot remporte le maillot jaune à Cluny

TOUR DE SAONE ET LOIRE _ CLUNY_25.jpg
Le coureur du SCO Dijon (Sprinter Club Olympique) s’est imposé comme leader, ce samedi, lors de la 2e étape de la course entre Ouroux-sur-Saône et Cluny. Retour en images.

VINS DE BOURGOGNE : Les Vins Mâcon s'affirment comme vins engagés

UPVM2019 - 2.jpg
L’Union des Producteurs de Vins Mâcon tenait jeudi 18 avril à la maison des vins de Bourgogne à Mâcon son assemblée générale.

MACON : Les policiers rendent hommage à leurs collègues suicidés

rassemblement policiers Mâcon (8).JPG
De nombreux policiers du commissariat de Mâcon ont interrompu leur travail ce vendredi, avant midi, pour témoigner de leur solidarité à l'égard des familles en détresse.