samedi 21 juillet 2018
  • WINE TOUR OFFICE TOURISME MACON JUILL2018222.jpg
  • 19EME_MARCHE_DEGUSTATION_VIGNERONS_TERRES_SECRETES.jpg
  • APPLI_VOIE_VERTE71_CD2.jpg
  • ETE FRAPPE 2018 MACON PGM.jpg
  • OFFRES ETE PLANCHAS COLLET FEILLENS MOBILE.jpg
  • MARCHE_ETE_CLUNY_2018__-_1.jpg

SAINT VINCENT TOURNANTE PRISSE.jpg

Ce mardi, le comité d’organisation de la Saint-Vincent Tournante 2018 a organisé une soirée en l’honneur des partenaires de l’évènement et des bénévoles qui œuvrent dans l’ombre pour que le week-end des 27 et 28 janvier prochains soit une réussite.

L’occasion pour son président, Kévin Tessieux, de faire le bilan de l’organisation et le point sur les derniers préparatifs, 15 jours avant la date fatidique.

Un an et demi de préparation et jusqu’à 350 bénévoles

Accueillir la Saint-Vincent Tournante n’est pas une mince affaire. Le comité d’organisation travaille sur l’évènement depuis un an et demi maintenant. « Nous avons accepté l’invitation des chevaliers du Tastevin d’organiser cette manifestation avec enthousiasme, nous essayons de maintenir cet enthousiasme jusqu’au bout » affirme Kévin Tessieux.

Pour organiser un tel évènement, le recours au bénévolat est essentiel. Entre les décorations, le dossier de sécurité, la restauration, la sélection et l’étiquetage des vins, ce sont 200 bénévoles qui travaillent au quotidien. Leur nombre va même atteindre les 350 le dernier week-end de janvier. Il n’en faut pas moins pour accueillir entre 40000 et 60000 visiteurs, d’après les estimations des organisateurs.

La sécurité au cœur des préoccupations des organisateurs

Accueillir autant de monde est bien évidemment un défi en termes de sécurité. Le comité d’organisation et la mairie sont en contact régulier avec la Préfecture sur cette question. Une convention vient d’ailleurs d’être signée avec la Gendarmerie Nationale ce mardi. Celle-ci prévoit qu’une cinquantaine de gendarmes seront mis à disposition pour sécuriser les lieux de la manifestation.

Pour renforcer la sécurité, le bourg de Prissé sera interdit aux véhicules motorisés (hors accès PMR) du vendredi 26 janvier à 12h au dimanche 28 à 20h, faisant ainsi de cette commune une zone 100 % piétonne le temps d’un week-end.

Le défi de l’accès au site

L’accès en voiture étant interdit, des solutions ont dû être trouvées pour assurer le rabattement des visiteurs vers le site de la manifestation. 8000 places de parking seront ainsi ouvertes à l’extérieur du site, en particulier sur la commune de Charnay-lès-Mâcon et sur l’aérodrome, fermé pour l’occasion. Des navettes gratuites, avec un départ toutes les 15 minutes, sont mises en place entre ces parkings et la zone de la manifestation.

Un partenariat a également été conclu avec la SNCF. Des billets de train à tarif préférentiel sont proposés aux Bourguignons et des navettes réservées aux usagers de la SNCF sont mises en place entre la gare de Mâcon-Ville et Prissé.

La musique à l’honneur

Plusieurs concerts rythmeront la Saint-Vincent Tournante 2018. A tout seigneur, tout honneur, c’est d’abord le parrain de cette 74ème édition qui montera sur scène le samedi 27 janvier à 14h30 dans le parc de la mairie, avant une autre représentation lors du dîner banquet (complet) le même soir.

Le lendemain, de jeunes talents locaux fouleront à leur tour la scène du parc de la mairie avant un autre jeune talent de la musique, le champion olympique et champion du monde de patinage artistique Gwendal Peizerat.

Ces artistes ont offert, en avant-première, aux bénévoles et aux partenaires de la Saint-Vincent Tournante 2018 un extrait de leurs représentations des 27 et 28 janvier prochains.

Une Saint-Vincent tournante qui mise sur le développement durable et la solidarité

Selon Kévin Tessieux, la thématique du développement durable était incontournable : « aujourd’hui la vigne est regardée pour la qualité de ses vins mais aussi pour la qualité de ses méthodes de culture, nous avons donc voulu mettre en avant ce que l’on peut faire en terme de développement durable ». Cela se traduit notamment par la réalisation de décorations à partir d’objets liés au travail de la vigne qui ont été détournés.

Deuxième thématique incontournable : la solidarité. « L’objectif de la Saint-Vincent est de mettre en lumière un territoire et une appellation, mais pas d’être un évènement lucratif » assure M. Tessieux. « C’est pourquoi l’intégralité des bénéfices sera reversée aux Restos du Cœur ». Il faut dire qu’avec un parrain comme Michael Jones, le choix de cette association s’imposait comme une évidence, lui qui est aujourd’hui le doyen des « Enfoirés » depuis le retrait de son complice Jean-Jacques Goldman.

Pour apporter votre soutien aux Restos du Cœur, mais aussi pour profiter de l’ambiance festive de la Saint-Vincent Tournante, commandez vite votre kit de dégustation sur la billetterie en ligne www.SVT2018.fr. Vendu 15 €, le kit de dégustation comprend le verre officiel, le porte-verre, 8 tickets de dégustation et le programme des festivités.

David D.

 

 

Kévin Tessieux, président du comité d'organisation

SVT2018_soirée_du_10_01_2018_0001.jpg

Marie-Noëlle Trémeaud, présidente des Restos du Coeur 71

SVT Prisse.JPG

 De gauche à droite : René Dondin, maire de Leynes,

Roland Vaïsse, maire de St Vérand, Jean-Patrick Courtois, maire de Mâcon, président de la MBA,

et Christine Robin, Présidente du PETR Mâconnais Sud Bourgogne

SVT (5).JPG

De gauche à droite : Kévin Tessieux, Gwendal Peizerat et Michael Jones

Le verre officiel