samedi 21 juillet 2018
  • WINE TOUR OFFICE TOURISME MACON JUILL2018222.jpg
  • 19EME_MARCHE_DEGUSTATION_VIGNERONS_TERRES_SECRETES.jpg
  • APPLI_VOIE_VERTE71_CD2.jpg
  • ETE FRAPPE 2018 MACON PGM.jpg
  • OFFRES ETE PLANCHAS COLLET FEILLENS MOBILE.jpg
  • MARCHE_ETE_CLUNY_2018__-_1.jpg

vin-naturel-vincent-talmot-montbellet7.jpg 

Issu d'une famille qui cultive la vigne entre Burgy et Montbellet depuis le XVIème siècle, la viticulture fut une évidence pour Vincent Talmot. Installé dans le hameau La Rivière, à Montbellet, ce vigneron cultive ses 4,75 hectares en bio et est également engagé depuis une dizaine d'années dans la vinification naturelle. Témoignage.

 

En 1987 , il entame sa formation auprès de vignerons qui lui transmettent leur savoir-faire. CAP, BPA, BTA, Vincent Talmot passe toutes les étapes afin de dompter cette plante capricieuse. Il va même passer un mois dans un domaine de l'état de New York pour élargir ses connaissances.

Ayant fait ses débuts en viticulture traditionnelle, il engage son domaine Talmot-Geoffrey en culture biologique en 2007. « Au début, je travaillais à temps partiel pour d'autres viticulteurs qui cultivaient en traditionnel, puis, en 1990, j'ai repris les vignes de mon oncle qui étaient partiellement enherbées » dit en revenant sur ses débuts. À partir de là, il va petit à petit s'intéresser à la viticulture biologique, l'enherbement étant une pratique répandue pour gérer les sols et la biodiversité dans les vignes.

 

Et, ça marche : « J'ai vraiment vu la différence entre les cuvées en traditionnel et celles en bio. Les dégustations en bio m'ont de plus en plus convaincu. Ce que l'on caractérise comme un « défaut » du vin en viticulture traditionnelle, je l'ai plus ressenti comme un trait de caractère qui le rend plus intéressant. J'ai aussi vu une différence sur les sols dès que j'ai progressivement arrêté les produits phytosanitaires. » Mais l'amélioration de sa vigne n'est pas le seul facteur qui le motive à tenter l'expérience bio : « J'ai constaté un autre esprit de travail chez les vignerons qui cultivaient en bio, je les ai senti plus ouvert dans les échanges » explique-t-il.

 

Au fil des années, il va pousser ses connaissances plus loins lors de formations, notamment sur les plantes bio-indicatrices (qui donnent des informations sur l'état du sol) et la biodynamie.

Mais son intérêt pour les alternatives naturelles ne s'arrête pas au travail de la vigne. En 2005, il va rentrer en contact avec la vinification dite « naturelle ». Un choix philosophique qui vise à permettre l'expression naturelle du terroir. Les raisins doivent être cultivés en agriculture biologique, puis dès les vendanges – qui doivent se faire manuellement toutes les interventions techniques pouvant altérer la vie bactérienne du vin sont proscrites, ainsi que tout ajout de produits chimiques, à l'exception, si besoin, de sulfites en très faible quantité. Ainsi, Vincent Talmot intervient exclusivement de manière manuelle sur sa production. « Cela donne un vin qui est bien plus chargé en énergie » assure-t-il, le travail manuel augmentant selon lui l'énergie du soleil contenue dans les raisins.

 

Côté goût, ce procédé produit des vins aux arômes 100% naturels, avec un avantage non négligeable : « Le bénéfice d'une vinification naturelle est que vous allez avoir un produit 'sain1, sans produits ou résidus allergènes. Sur tous les emballages vous pouvez lire ce qu'il y a précisément dans le produit que vous achetez, sauf le vin, qui fait exception » se désole-t-il. En effet, l'étiquette ne mentionne que l'ajout de produits utilisés pour la clarification des vins et la stabilisation anti-microbienne, ainsi que l'ajout de sulfites qui bloquent l'oxygénation du vin une fois en bouteille, souvent accusés de causer des maux de tête. « Le problème avec les sulfites, c'est qu'ils protègent le vin, met rend l'alcool plus difficilement assimilable. Il circule alors plus longtemps dans votre sang et votre taux d'alcool baisse plus lentement. Faites le test, en buvant du vin naturel : vous sentirez moins vite les effets de l'alcool. Le matin, vous aurez mieux récupéré » vante-t-il les bienfaits de la vinification naturelle.

 

Vincent Talmot produit essentiellement du blanc, seulement 28 ares sont cultivés en gamay. « Au début, je faisais un fût de rouge, un fût de blanc et un fût de pétillant. Mais ces dernières années, les intempéries ont complètement ravagé mes parcelles en rouge. » Ces deux dernières années, la météo a été peu clémente sur l'ensemble de ses parcelles : ses vignes ont sérieusement été touchées par la grêle et des maladies se sont développées en raison de l'humidité. Mais Vincent Talmot reste confiant, ce ne sont pas les projets qui manquant : cette année il a notamment prévu l’aménagement de la cuverie.

 

Ne mettant qu’une partie de sa production en bouteille, car il revend des grappes à des collègues, sa petite cave construite dans la roche abrite un nombre très limité de barriques. Pour tenter cette expérience 100% naturelle, il faut se rendre directement à son domaine, où il vend ses vins Chapon Rouge, Chapon Blanc et Chapon Bulle entre 8 et 12 euros.

 

Delphine Noelke

 

1 voir aussi : vins S.A.I.N.S. ("Sans Aucun Intrant Ni Sulfite") : http://vins-sains.org/

  

vin-naturel-vincent-talmot-montbellet2.jpg

Sa petite cave est construite dans la roche

vin-naturel-vincent-talmot-montbellet3.jpg

vin-naturel-vincent-talmot-montbellet.jpg

vin-naturel-vincent-talmot-montbellet6.jpg

Actuellement, Vincent Talmot fait que 'surveiller' son vin en raison des températures basses.

"À moins de 15° il ne faut pas transvaser le vin car il renfermera l'oxygène" explique-t-il.

vin-naturel-vincent-talmot-montbellet4.jpg

vin-naturel-vincent-talmot-montbellet1.jpg

Sa cuverie sera aménagée durant l'année

PONT DE VEYLE : Les zombies ont envahi le parc du château ! 

course-zombie-pont-de-veyle - 42.jpg
Samedi soir, le parc du château de Pont de Veyle a été le théâtre d'une course d'orientation sur le thème post-apocalyptique.

FESTI’VEYLE : Un démarrage de toute beauté avec les Cats on Trees !

CATS ON TREES FESTIVEYLE (29).JPG
La Communauté de Communes de la Veyle (Pont-de-Veyle, Vonnas et leurs alentours) est en passe de réussir son pari d’inscrire son week-end festif aux Planons parmi les festivals locaux de référence. Retour sur la première soirée en photos et suite du programme.

ST-LAURENT-SUR-SAÔNE : Vers un Espace de vie sociale sur la commune ?

EVS ST LAURENT.jpg
Le Centre de Loisirs En Mâconnais (CLEM) impulse ce projet en lien avec la municipalité. Une première réunion de concertation avec les habitants a eu lieu ce vendredi soir.

MUSCULATION : Après 8 mois d'entraînement intensif, le bodybuilder Olivier Zylka emporte de nouveau plusieurs prix

Olivier-Zylka-bodybuildeur-bage-le-chatel - 7.jpg
Un an après avoir remporté le Grand Prix des Titans 2017 de Lyon, le bodybuilder Olivier Zylka de Bâgé le Châtel a renouvelé son expérience en terminant deux fois sur le podium lors de trois compétitions.

ST LAURENT-SUR-SAÔNE : La Municipalité fourmille de projets socioculturels !

PROJETS SOCIOCULTURELS ST LAU (1).JPG
Ces projets se structurent autour de deux axes et viennent en complément de l’accueil de loisirs déjà existant. Ils sont montés et/ou réfléchis en partenariat avec le Centre de loisirs en Mâconnais (CLEM).

ST LAURENT-SUR-SAÔNE : Les Sauveteurs veulent réhabiliter les joutes sur la Saône !

JOUTES.jpg
Cette société musicale prévoit une journée d’activités nautiques fin juin.

MANZIAT : Le Prix de Manziat largement dominé par le Vélo Club de Roanne

GRAND PRIX MANZIAT - 35.jpg
Dimanche après midi, c'est sous un temps mitigé que les 62 coureurs ont pris le départ du "Prix de Manziat" lors de la traditionnelle fête du boudin. RETOUR EN IMAGES

ST LAURENT - Rythmes scolaires : Une pétition témoigne du mécontentement des parents

ECOLE SAINT LAURENT - 1.jpg
Le maintien de la semaine scolaire à 4,5 jours associé à la suppression des temps d’activités périscolaires (Tap) mécontentent les familles.

SAINT-LAURENT-SUR-SAÔNE : L’ancien bureau de poste reconverti en maison médicale

maison-medicale-st-laurent-sur-saone.jpg
Ce vendredi matin, les premières prises de sang ont eu lieu dans l'ancien bureau de poste de Saint-Laurent, les premières consultations médicales suivront dans quelques jours. Suite aux travaux de réaménagement menés par la municipalité, le bâtiment accueille dorénavant sept infirmières et un médecin…

PONT-DE-VAUX : Plus que 55 jours jusqu'au Mondial du Quad

mondial-quad-pont-de-vaux-2017-7.jpg
Mercredi soir sur l'esplanade Lamartine, la famille Maingret a présenté la 31ème édition du Mondial du Quad qui se tiendra du 24 au 27 août sur le terrain en prairie de Pont-de-Vaux.

CLIN D'ŒIL : Une brocante pour la bonne cause !

brocante-cantonaide-pont-de-veyle.jpg
L’association caritative « Cantonaide », qui agit sur le territoire de la Veyle, a organisé ce dimanche sa traditionnelle brocante à Pont-de-Veyle.

PONT DE VEYLE : L'exposition photos « Des portes et des fenêtres » est offerte aux votes du public

DSC_0434 (Copier).JPG
Samedi après midi, les membres de l'office de tourisme ont inauguré l'exposition qui fait suite au 17e concours photos.

SERMOYER : Ateliers de détermination des minéraux à la bibliothèque municipale

mineraux-bibliotheque-sermoyer.jpg
Ce samedi 4 mars de 14 à 18 heures, la bibliothèque municipale de Sermoyer vous propose des ateliers de détermination des minéraux ouverts à tous publics.

PONT DE VEYLE : Le nouveau directeur départemental du SDIS à la rencontre des pompiers

pompiers-pontdeveyle2.jpg
Jeudi, le colonel Deregnaucourt, nouveau directeur départemental du SDIS (Service départemental d’incendie et de secours) de l’Ain depuis le 1er Février 2017, est venu à la rencontre des pompiers du centre de secours de Pont de Veyle.

PÉTANQUE : Les Mâconnais vainqueurs au concours vétérans à Bourg-en-Bresse

petanque_veterans_bourg_en_bresse.jpg
38 triplettes en provenance de l’Ain, Rhône, Saône et Loire et du Jura étaient présentes au concours hier avec d’excellents joueurs. Ce sont finalement les Mâconnais qui ont emporté la victoire.

REGION DE MÂCON : Quand le député rencontre les personnes en insertion professionnelle

rencontre député Dirx (35).JPG
Une vingtaine de personnes à la recherche d’un emploi par le biais d’AILE Sud Bourgogne ont rencontré le député LREM Benjamin Dirx après leur visite à l’Assemblée nationale le 5 juillet.

SAINT-MARTIN-BELLE-ROCHE : Trois circuits pour des randonnées pleines de charme

inauguration-saint-martin-belle-pierre - 1.jpg
L'Association Saint Martin Belle Pierre et la municipalité ont inauguré ce week-end trois chemins pédestres en présence de nombreux invités.

PRESSE : C'est l'été, devenez correspondant local pour Mâcon-Infos

LOGO_MI.jpg
Devenez reporter en Mâconnais, Beaujolais ou Clunisois cet été. REJOIGNEZ L'EQUIPE DE MACON-INFOS.

LOGEMENT SOCIAL : MÂCONhabitat centralise ses services dans une seule agence

IMG_7596.JPG
L'Agence by MÂCONhabitat, située rue de Paris, dans le bâtiment de la résidence pour séniors « Les Séquanes », a été inaugurée ce mercredi.

EMPLOI : Enfin prêts pour être maître-sses de maison ou surveillant-e-s de nuit

GRETA MACON SURVEILLANT DE NUIT.jpg
90% des jeunes diplômés du GRETA ont d'ores-et-déjà trouvé un emploi !

ST LAURENT-SUR-SAÔNE : Et v’là (encore) des joutes !

JOUTES ST LAU DOM (24).jpg
Reportage photos de Dominique Martin.

LYCEE LUCIE AUBRAC : 4 étudiantes aidées financièrement par le Comité des salons et concours de Mâcon

BOURSE BTS LYCEE DAVAYE COMITE SALON MACON.jpg
Le Comité des Salons et Concours de Mâcon, association ayant pour but la promotion du monde viticole et agricole, a décidé, il y a 4 ans, de soutenir 4 étudiants méritants en leur remettant une bourse afin de les aider dans leur cursus scolaire.

PETR MÂCONNAIS SUD BOURGOGNE : La Saône restera-t-elle une frontière infranchissable pour les études liées au SCOT ?

Le comité syndical s’est réuni mercredi soir à la Verchère (Charnay-lès-Mâcon), nouveau siège unique du PETR.

MÂCONNAIS : L’ascension de la Roche de Solutré pour retrouver un second souffle !

SOLID'AIR ROCHE SOLUTRE (2).JPG
Samedi dernier, plus de 50 personnes ont participé à l'ascension de la Roche de Solutré à l’appel de Solid’AIR71. Cette association Mâconnaise s’adresse à tous ceux qui souffrent de pathologies pulmonaires et à leurs proches.

HURIGNY : Les A.HUR.I s’investissent pour la bonne cause

Une soirée caritative aura lieu au château d’Hurigny ce samedi. Les bénéfices serviront aux parents de Pauline à financer des sessions de rééducation motrice à l’étranger.

RÉGION DE MÂCON : La danse au programme des écoliers avec Ecoles qui dansent !

DANSE THEATRE ECOLE 2 (1).jpg
Retour en photos sur la deuxième journée de ce programme.

VIGNERONS DES TERRES SECRÈTES : L'évocation de la nature de David Delaye, comme une déclaration d'amour

DAVID DELAYE VIGNERONS TERRES SECRETES - 1.jpg
Directeur général de la cave coopérative, David Delaye a eu des mots profonds ce soir de fête pour évoquer la nature que les vignerons travaillent au quotidien. Nous les livrons tels quels.

AZÉ : La confrérie St Vincent a intronisé sept impétrants lors du Ban de Printemps

Ban-de-printemps-confrererie-st-vincent-aze - 11.jpg
C'est dans le cadre du Tinailler du chateau d'Aine d'Azé, que s'est tenu ce samedi 21 avril, le traditionnel Ban de Printemps de la Confrérie des Vignerons de la St Vincent, lequel fait suite au Concours des vins.

MÂCONNAIS : Une soirée d'accueil conviviale en faveur des stagiaires en médecine sur le territoire

accueil-stagiaires-medecine-petr-maconnais-sud-bourgogne - 1.jpg
Ce mardi au restaurant Campania, a eu lieu une soirée conviviale organisée dans le cadre du contrat local de santé pour accueillir les stagiaires en médecine sur le territoire.

REGION DE MACON : Le président du Conseil départemental en visite à Varennes, Mâcon et Charnay

VISITE ACCARY MACONNAIS1.jpg
André Accary s'est rendu sur les cantons de Mâcon 1 et Mâcon 2.

RÉGION DE MÂCON : Le Zonta Mâcon-Bourg, un acteur incontournable du territoire

ZONTA CRESCENT (1).jpg
Mardi soir au Crescent, les zontiennes remettaient les chèques aux diverses associations et collectivités, qu’elles soutiennent à travers leurs objectifs : soutenir l’autonomisation des femmes, valoriser leurs talents, soutenir des actions à but humanitaire, social et culturel au niveau international, national et local.