jeudi 26 avril 2018
  • CUO_MACON_AFFICHE_2018.jpg
  • DROLE_DE_DAMES_THEATRE_MACON3.jpg
  • 30 MIN STATIONNEMENT GRATUITES
  • SENIORS SEQUANE MACON HABITAT

vin-naturel-vincent-talmot-montbellet7.jpg 

Issu d'une famille qui cultive la vigne entre Burgy et Montbellet depuis le XVIème siècle, la viticulture fut une évidence pour Vincent Talmot. Installé dans le hameau La Rivière, à Montbellet, ce vigneron cultive ses 4,75 hectares en bio et est également engagé depuis une dizaine d'années dans la vinification naturelle. Témoignage.

 

En 1987 , il entame sa formation auprès de vignerons qui lui transmettent leur savoir-faire. CAP, BPA, BTA, Vincent Talmot passe toutes les étapes afin de dompter cette plante capricieuse. Il va même passer un mois dans un domaine de l'état de New York pour élargir ses connaissances.

Ayant fait ses débuts en viticulture traditionnelle, il engage son domaine Talmot-Geoffrey en culture biologique en 2007. « Au début, je travaillais à temps partiel pour d'autres viticulteurs qui cultivaient en traditionnel, puis, en 1990, j'ai repris les vignes de mon oncle qui étaient partiellement enherbées » dit en revenant sur ses débuts. À partir de là, il va petit à petit s'intéresser à la viticulture biologique, l'enherbement étant une pratique répandue pour gérer les sols et la biodiversité dans les vignes.

 

Et, ça marche : « J'ai vraiment vu la différence entre les cuvées en traditionnel et celles en bio. Les dégustations en bio m'ont de plus en plus convaincu. Ce que l'on caractérise comme un « défaut » du vin en viticulture traditionnelle, je l'ai plus ressenti comme un trait de caractère qui le rend plus intéressant. J'ai aussi vu une différence sur les sols dès que j'ai progressivement arrêté les produits phytosanitaires. » Mais l'amélioration de sa vigne n'est pas le seul facteur qui le motive à tenter l'expérience bio : « J'ai constaté un autre esprit de travail chez les vignerons qui cultivaient en bio, je les ai senti plus ouvert dans les échanges » explique-t-il.

 

Au fil des années, il va pousser ses connaissances plus loins lors de formations, notamment sur les plantes bio-indicatrices (qui donnent des informations sur l'état du sol) et la biodynamie.

Mais son intérêt pour les alternatives naturelles ne s'arrête pas au travail de la vigne. En 2005, il va rentrer en contact avec la vinification dite « naturelle ». Un choix philosophique qui vise à permettre l'expression naturelle du terroir. Les raisins doivent être cultivés en agriculture biologique, puis dès les vendanges – qui doivent se faire manuellement toutes les interventions techniques pouvant altérer la vie bactérienne du vin sont proscrites, ainsi que tout ajout de produits chimiques, à l'exception, si besoin, de sulfites en très faible quantité. Ainsi, Vincent Talmot intervient exclusivement de manière manuelle sur sa production. « Cela donne un vin qui est bien plus chargé en énergie » assure-t-il, le travail manuel augmentant selon lui l'énergie du soleil contenue dans les raisins.

 

Côté goût, ce procédé produit des vins aux arômes 100% naturels, avec un avantage non négligeable : « Le bénéfice d'une vinification naturelle est que vous allez avoir un produit 'sain1, sans produits ou résidus allergènes. Sur tous les emballages vous pouvez lire ce qu'il y a précisément dans le produit que vous achetez, sauf le vin, qui fait exception » se désole-t-il. En effet, l'étiquette ne mentionne que l'ajout de produits utilisés pour la clarification des vins et la stabilisation anti-microbienne, ainsi que l'ajout de sulfites qui bloquent l'oxygénation du vin une fois en bouteille, souvent accusés de causer des maux de tête. « Le problème avec les sulfites, c'est qu'ils protègent le vin, met rend l'alcool plus difficilement assimilable. Il circule alors plus longtemps dans votre sang et votre taux d'alcool baisse plus lentement. Faites le test, en buvant du vin naturel : vous sentirez moins vite les effets de l'alcool. Le matin, vous aurez mieux récupéré » vante-t-il les bienfaits de la vinification naturelle.

 

Vincent Talmot produit essentiellement du blanc, seulement 28 ares sont cultivés en gamay. « Au début, je faisais un fût de rouge, un fût de blanc et un fût de pétillant. Mais ces dernières années, les intempéries ont complètement ravagé mes parcelles en rouge. » Ces deux dernières années, la météo a été peu clémente sur l'ensemble de ses parcelles : ses vignes ont sérieusement été touchées par la grêle et des maladies se sont développées en raison de l'humidité. Mais Vincent Talmot reste confiant, ce ne sont pas les projets qui manquant : cette année il a notamment prévu l’aménagement de la cuverie.

 

Ne mettant qu’une partie de sa production en bouteille, car il revend des grappes à des collègues, sa petite cave construite dans la roche abrite un nombre très limité de barriques. Pour tenter cette expérience 100% naturelle, il faut se rendre directement à son domaine, où il vend ses vins Chapon Rouge, Chapon Blanc et Chapon Bulle entre 8 et 12 euros.

 

Delphine Noelke

 

1 voir aussi : vins S.A.I.N.S. ("Sans Aucun Intrant Ni Sulfite") : http://vins-sains.org/

  

vin-naturel-vincent-talmot-montbellet2.jpg

Sa petite cave est construite dans la roche

vin-naturel-vincent-talmot-montbellet3.jpg

vin-naturel-vincent-talmot-montbellet.jpg

vin-naturel-vincent-talmot-montbellet6.jpg

Actuellement, Vincent Talmot fait que 'surveiller' son vin en raison des températures basses.

"À moins de 15° il ne faut pas transvaser le vin car il renfermera l'oxygène" explique-t-il.

vin-naturel-vincent-talmot-montbellet4.jpg

vin-naturel-vincent-talmot-montbellet1.jpg

Sa cuverie sera aménagée durant l'année

MUSCULATION : Après 8 mois d'entraînement intensif, le bodybuilder Olivier Zylka emporte de nouveau plusieurs prix

Olivier-Zylka-bodybuildeur-bage-le-chatel - 7.jpg
Un an après avoir remporté le Grand Prix des Titans 2017 de Lyon, le bodybuilder Olivier Zylka de Bâgé le Châtel a renouvelé son expérience en terminant deux fois sur le podium lors de trois compétitions.

ST LAURENT-SUR-SAÔNE : La Municipalité fourmille de projets socioculturels !

PROJETS SOCIOCULTURELS ST LAU (1).JPG
Ces projets se structurent autour de deux axes et viennent en complément de l’accueil de loisirs déjà existant. Ils sont montés et/ou réfléchis en partenariat avec le Centre de loisirs en Mâconnais (CLEM).

ST LAURENT-SUR-SAÔNE : Les Sauveteurs veulent réhabiliter les joutes sur la Saône !

JOUTES.jpg
Cette société musicale prévoit une journée d’activités nautiques fin juin.

MANZIAT : Le Prix de Manziat largement dominé par le Vélo Club de Roanne

GRAND PRIX MANZIAT - 35.jpg
Dimanche après midi, c'est sous un temps mitigé que les 62 coureurs ont pris le départ du "Prix de Manziat" lors de la traditionnelle fête du boudin. RETOUR EN IMAGES

ST LAURENT - Rythmes scolaires : Une pétition témoigne du mécontentement des parents

ECOLE SAINT LAURENT - 1.jpg
Le maintien de la semaine scolaire à 4,5 jours associé à la suppression des temps d’activités périscolaires (Tap) mécontentent les familles.

SAINT-LAURENT-SUR-SAÔNE : L’ancien bureau de poste reconverti en maison médicale

maison-medicale-st-laurent-sur-saone.jpg
Ce vendredi matin, les premières prises de sang ont eu lieu dans l'ancien bureau de poste de Saint-Laurent, les premières consultations médicales suivront dans quelques jours. Suite aux travaux de réaménagement menés par la municipalité, le bâtiment accueille dorénavant sept infirmières et un médecin…

PONT-DE-VAUX : Plus que 55 jours jusqu'au Mondial du Quad

mondial-quad-pont-de-vaux-2017-7.jpg
Mercredi soir sur l'esplanade Lamartine, la famille Maingret a présenté la 31ème édition du Mondial du Quad qui se tiendra du 24 au 27 août sur le terrain en prairie de Pont-de-Vaux.

CLIN D'ŒIL : Une brocante pour la bonne cause !

brocante-cantonaide-pont-de-veyle.jpg
L’association caritative « Cantonaide », qui agit sur le territoire de la Veyle, a organisé ce dimanche sa traditionnelle brocante à Pont-de-Veyle.

PONT DE VEYLE : L'exposition photos « Des portes et des fenêtres » est offerte aux votes du public

DSC_0434 (Copier).JPG
Samedi après midi, les membres de l'office de tourisme ont inauguré l'exposition qui fait suite au 17e concours photos.

SERMOYER : Ateliers de détermination des minéraux à la bibliothèque municipale

mineraux-bibliotheque-sermoyer.jpg
Ce samedi 4 mars de 14 à 18 heures, la bibliothèque municipale de Sermoyer vous propose des ateliers de détermination des minéraux ouverts à tous publics.

PONT DE VEYLE : Le nouveau directeur départemental du SDIS à la rencontre des pompiers

pompiers-pontdeveyle2.jpg
Jeudi, le colonel Deregnaucourt, nouveau directeur départemental du SDIS (Service départemental d’incendie et de secours) de l’Ain depuis le 1er Février 2017, est venu à la rencontre des pompiers du centre de secours de Pont de Veyle.

PÉTANQUE : Les Mâconnais vainqueurs au concours vétérans à Bourg-en-Bresse

petanque_veterans_bourg_en_bresse.jpg
38 triplettes en provenance de l’Ain, Rhône, Saône et Loire et du Jura étaient présentes au concours hier avec d’excellents joueurs. Ce sont finalement les Mâconnais qui ont emporté la victoire.

AZÉ : La confrérie St Vincent a intronisé sept impétrants lors du Ban de Printemps

Ban-de-printemps-confrererie-st-vincent-aze - 11.jpg
C'est dans le cadre du Tinailler du chateau d'Aine d'Azé, que s'est tenu ce samedi 21 avril, le traditionnel Ban de Printemps de la Confrérie des Vignerons de la St Vincent, lequel fait suite au Concours des vins.

SOLIDARITÉ : Le système « Cent pour un toit » fait son apparition à Mâcon

cent toit Mâcon (12).JPG
Une nouvelle association mâconnaise se propose d’aider financièrement des personnes en difficulté à trouver un hébergement sur la base de petits dons réguliers, un modèle lancé par la fondation Emmaüs.

MÂCONNAIS : Une soirée d'accueil conviviale en faveur des stagiaires en médecine sur le territoire

accueil-stagiaires-medecine-petr-maconnais-sud-bourgogne - 1.jpg
Ce mardi au restaurant Campania, a eu lieu une soirée conviviale organisée dans le cadre du contrat local de santé pour accueillir les stagiaires en médecine sur le territoire.

REGION DE MACON : Le président du Conseil départemental en visite à Varennes, Mâcon et Charnay

VISITE ACCARY MACONNAIS1.jpg
André Accary s'est rendu sur les cantons de Mâcon 1 et Mâcon 2.

RÉGION DE MÂCON : Le Zonta Mâcon-Bourg, un acteur incontournable du territoire

ZONTA CRESCENT (1).jpg
Mardi soir au Crescent, les zontiennes remettaient les chèques aux diverses associations et collectivités, qu’elles soutiennent à travers leurs objectifs : soutenir l’autonomisation des femmes, valoriser leurs talents, soutenir des actions à but humanitaire, social et culturel au niveau international, national et local.

MÂCONNAIS VAL-DE-SAÔNE : Un nouveau souffle à la Jeune Chambre Économique (JCE)

JCE RECRUTEMENT (1).jpeg
Soucieux de redonner une dynamique à l’association et de travailler son image auprès des habitants du territoire, la JCE Mâconnais Val de Saône (JCEMVS) a organisé ce vendredi soir une soirée conviviale de présentation au restaurant « Les Tuileries » à Mâcon.

SUD BOURGOGNE : Le PETR du Mâconnais, acteur de la santé sur le territoire

CLAIRE PERNET PETR - 1.jpg
Le PETR, pôle d’équilibre territorial et rural, anciennement Pays Sud Bourgogne, s’occupe aussi de santé. Sa présidente Christine Robin, signera prochainement.un contrat local de Santé. Claire Pernet, en charge du dossier au PETR, nous explique son action.

SAÔNE-ET-LOIRE : Deux semaines pour informer et sensibiliser à la santé mentale

IMG_4469.JPG
Plusieurs évènements culturels, conférences et débats autour de la santé mentale, seront organisés du 12 au 24 mars en Mâconnais Sud Bourgogne.

SANTE AU TRAVAIL : Ce que je crois d’une situation et de mes capacités à y faire face peut me mener au burn out

CMA MACON BURN OUT - 1.jpg
Le burn out, une simple affaire de croyances… mais qui peut faire du mal, on le sait. C’est pour donner des outils pour le prévenir que Katia Casteil, maître-praticienne PNL et hypnothérapeute à Charnay, était invitée ce matin par la Chambre des métiers et de l’artisanat.

VAGUE DE FROID : L'appel de Jean-Pierre Geney, sous-préfet de Mâcon, à la vigilance de chaque citoyen

PLAN FROID MACON CHARMILLES1.jpg
Secrétaire général de la préfecture et sous-préfet de l’arrondissement, il s'est rendu à l'accueil des Charmilles avec Charvoz Catherine et Bidaut Corinne, directrice adjointe et directrice départementale de la Cohésion sociale. L'occasion aussi de faire le point sur l'hébergement d'urgence.

PHOTOS : Les sculptures de l’hiver sur la Saône

GLACE SAONE MACON - 7.jpg
De superbes clichés signés de notre correspondant Dominique Martin

DAVAYÉ : Après une formation au Lycée viticole, l'avenir est assuré !

PO_Lycée_Davayé_03_02_2018_0016.jpg
En Bourgogne, la vigne et le vin bénéficient d’une belle dynamique économique. Pourtant, le secteur peine à pourvoir tous ses postes. Les besoins sont croissants. Le Lycée viticole de Davayé forme à de multiples compétences. Le taux de réussite est excellent. L’emploi est quasi-immédiat.

SÉCURITÉ ROUTIÈRE : Des contrôles de poids lourds pour enrayer des comportements irresponsables

controles-Poids-lours-matieres-dangeureuses-saint-albain-saone-et-loire4.jpg
Ce jeudi après-midi, une douzaine de gendarmes de l'escadron départemental de la sécurité routière et deux agent de la Direction Régionale de l'Environnement, de l'Aménagement et du Logement (DREAL) ont effectué des contrôles de poids lourds transportant des matières dangereuses sur l'aire d'autoroute de Saint Albain sur l'A6.

REGION DE MÂCON : +4,91% d’interventions en 2017 pour les pompiers

VOEUX POMPIERS 2018 - 41.jpg
Le chef de centre Philippe Delaie a réuni ce vendredi soir les pompiers de Mâcon, leurs familles et les élus pour la traditionnelle cérémonie des voeux. L’occasion de remettre de nombreux grades, diplômes et insignes, et de faire le point sur l’activité de l’année passée. Le reportage photos de la cérémonie.

LOGEMENT SOCIAL : 15 millions d’euros d’investissement pour MÂCONhabitat en 2018

VOEUX PARTENAIRES MACON HABITAT - 1.jpg
150 partenaires de MÂCONhabitat étaient réunis ce soir à la salle Pavillon à Mâcon.

MACONNAIS : Encore une année riche en projets pour l’unité locale de la Croix Rouge

AG_Croix_Rouge_Mâcon_19012018_0001.jpg
Ce vendredi 19 janvier 2018, les adhérents de la Croix Rouge Française du Mâconnais et Tournugeois se sont réunis pour leur assemblée générale informative.

LOGEMENT SOCIAL : Bilan et perpectives à MÂCONhabitat à l'occasion des voeux au personnel

VOEUX MACON HABITAT (6).JPG
La traditionnelle cérémonie des vœux a été l’occasion de faire le bilan et de dresser les perspectives mais aussi de mettre à l’honneur certains personnels.