mercredi 24 janvier 2018

vin-naturel-vincent-talmot-montbellet7.jpg 

Issu d'une famille qui cultive la vigne entre Burgy et Montbellet depuis le XVIème siècle, la viticulture fut une évidence pour Vincent Talmot. Installé dans le hameau La Rivière, à Montbellet, ce vigneron cultive ses 4,75 hectares en bio et est également engagé depuis une dizaine d'années dans la vinification naturelle. Témoignage.

 

En 1987 , il entame sa formation auprès de vignerons qui lui transmettent leur savoir-faire. CAP, BPA, BTA, Vincent Talmot passe toutes les étapes afin de dompter cette plante capricieuse. Il va même passer un mois dans un domaine de l'état de New York pour élargir ses connaissances.

Ayant fait ses débuts en viticulture traditionnelle, il engage son domaine Talmot-Geoffrey en culture biologique en 2007. « Au début, je travaillais à temps partiel pour d'autres viticulteurs qui cultivaient en traditionnel, puis, en 1990, j'ai repris les vignes de mon oncle qui étaient partiellement enherbées » dit en revenant sur ses débuts. À partir de là, il va petit à petit s'intéresser à la viticulture biologique, l'enherbement étant une pratique répandue pour gérer les sols et la biodiversité dans les vignes.

 

Et, ça marche : « J'ai vraiment vu la différence entre les cuvées en traditionnel et celles en bio. Les dégustations en bio m'ont de plus en plus convaincu. Ce que l'on caractérise comme un « défaut » du vin en viticulture traditionnelle, je l'ai plus ressenti comme un trait de caractère qui le rend plus intéressant. J'ai aussi vu une différence sur les sols dès que j'ai progressivement arrêté les produits phytosanitaires. » Mais l'amélioration de sa vigne n'est pas le seul facteur qui le motive à tenter l'expérience bio : « J'ai constaté un autre esprit de travail chez les vignerons qui cultivaient en bio, je les ai senti plus ouvert dans les échanges » explique-t-il.

 

Au fil des années, il va pousser ses connaissances plus loins lors de formations, notamment sur les plantes bio-indicatrices (qui donnent des informations sur l'état du sol) et la biodynamie.

Mais son intérêt pour les alternatives naturelles ne s'arrête pas au travail de la vigne. En 2005, il va rentrer en contact avec la vinification dite « naturelle ». Un choix philosophique qui vise à permettre l'expression naturelle du terroir. Les raisins doivent être cultivés en agriculture biologique, puis dès les vendanges – qui doivent se faire manuellement toutes les interventions techniques pouvant altérer la vie bactérienne du vin sont proscrites, ainsi que tout ajout de produits chimiques, à l'exception, si besoin, de sulfites en très faible quantité. Ainsi, Vincent Talmot intervient exclusivement de manière manuelle sur sa production. « Cela donne un vin qui est bien plus chargé en énergie » assure-t-il, le travail manuel augmentant selon lui l'énergie du soleil contenue dans les raisins.

 

Côté goût, ce procédé produit des vins aux arômes 100% naturels, avec un avantage non négligeable : « Le bénéfice d'une vinification naturelle est que vous allez avoir un produit 'sain1, sans produits ou résidus allergènes. Sur tous les emballages vous pouvez lire ce qu'il y a précisément dans le produit que vous achetez, sauf le vin, qui fait exception » se désole-t-il. En effet, l'étiquette ne mentionne que l'ajout de produits utilisés pour la clarification des vins et la stabilisation anti-microbienne, ainsi que l'ajout de sulfites qui bloquent l'oxygénation du vin une fois en bouteille, souvent accusés de causer des maux de tête. « Le problème avec les sulfites, c'est qu'ils protègent le vin, met rend l'alcool plus difficilement assimilable. Il circule alors plus longtemps dans votre sang et votre taux d'alcool baisse plus lentement. Faites le test, en buvant du vin naturel : vous sentirez moins vite les effets de l'alcool. Le matin, vous aurez mieux récupéré » vante-t-il les bienfaits de la vinification naturelle.

 

Vincent Talmot produit essentiellement du blanc, seulement 28 ares sont cultivés en gamay. « Au début, je faisais un fût de rouge, un fût de blanc et un fût de pétillant. Mais ces dernières années, les intempéries ont complètement ravagé mes parcelles en rouge. » Ces deux dernières années, la météo a été peu clémente sur l'ensemble de ses parcelles : ses vignes ont sérieusement été touchées par la grêle et des maladies se sont développées en raison de l'humidité. Mais Vincent Talmot reste confiant, ce ne sont pas les projets qui manquant : cette année il a notamment prévu l’aménagement de la cuverie.

 

Ne mettant qu’une partie de sa production en bouteille, car il revend des grappes à des collègues, sa petite cave construite dans la roche abrite un nombre très limité de barriques. Pour tenter cette expérience 100% naturelle, il faut se rendre directement à son domaine, où il vend ses vins Chapon Rouge, Chapon Blanc et Chapon Bulle entre 8 et 12 euros.

 

Delphine Noelke

 

1 voir aussi : vins S.A.I.N.S. ("Sans Aucun Intrant Ni Sulfite") : http://vins-sains.org/

  

vin-naturel-vincent-talmot-montbellet2.jpg

Sa petite cave est construite dans la roche

vin-naturel-vincent-talmot-montbellet3.jpg

vin-naturel-vincent-talmot-montbellet.jpg

vin-naturel-vincent-talmot-montbellet6.jpg

Actuellement, Vincent Talmot fait que 'surveiller' son vin en raison des températures basses.

"À moins de 15° il ne faut pas transvaser le vin car il renfermera l'oxygène" explique-t-il.

vin-naturel-vincent-talmot-montbellet4.jpg

vin-naturel-vincent-talmot-montbellet1.jpg

Sa cuverie sera aménagée durant l'année

ST LAURENT-SUR-SAÔNE : Des travaux et le recensement au programme de la Municipalité pour 2018

VOEUX MUNICIPALITE ST LAURENT (2).JPG
Les vœux à la population ont eu lieu ce jeudi soir en l’absence de Jean-Pierre Pagneux. Souffrant, le maire était suppléé par Pierre Bression, son 1er adjoint, pour présenter les projets municipaux et le recensement de la population.

MANZIAT : Le Prix de Manziat largement dominé par le Vélo Club de Roanne

GRAND PRIX MANZIAT - 35.jpg
Dimanche après midi, c'est sous un temps mitigé que les 62 coureurs ont pris le départ du "Prix de Manziat" lors de la traditionnelle fête du boudin. RETOUR EN IMAGES

ST LAURENT - Rythmes scolaires : Une pétition témoigne du mécontentement des parents

ECOLE SAINT LAURENT - 1.jpg
Le maintien de la semaine scolaire à 4,5 jours associé à la suppression des temps d’activités périscolaires (Tap) mécontentent les familles.

SAINT-LAURENT-SUR-SAÔNE : L’ancien bureau de poste reconverti en maison médicale

maison-medicale-st-laurent-sur-saone.jpg
Ce vendredi matin, les premières prises de sang ont eu lieu dans l'ancien bureau de poste de Saint-Laurent, les premières consultations médicales suivront dans quelques jours. Suite aux travaux de réaménagement menés par la municipalité, le bâtiment accueille dorénavant sept infirmières et un médecin…

PONT-DE-VAUX : Plus que 55 jours jusqu'au Mondial du Quad

mondial-quad-pont-de-vaux-2017-7.jpg
Mercredi soir sur l'esplanade Lamartine, la famille Maingret a présenté la 31ème édition du Mondial du Quad qui se tiendra du 24 au 27 août sur le terrain en prairie de Pont-de-Vaux.

CLIN D'ŒIL : Une brocante pour la bonne cause !

brocante-cantonaide-pont-de-veyle.jpg
L’association caritative « Cantonaide », qui agit sur le territoire de la Veyle, a organisé ce dimanche sa traditionnelle brocante à Pont-de-Veyle.

PONT DE VEYLE : L'exposition photos « Des portes et des fenêtres » est offerte aux votes du public

DSC_0434 (Copier).JPG
Samedi après midi, les membres de l'office de tourisme ont inauguré l'exposition qui fait suite au 17e concours photos.

SERMOYER : Ateliers de détermination des minéraux à la bibliothèque municipale

mineraux-bibliotheque-sermoyer.jpg
Ce samedi 4 mars de 14 à 18 heures, la bibliothèque municipale de Sermoyer vous propose des ateliers de détermination des minéraux ouverts à tous publics.

PONT DE VEYLE : Le nouveau directeur départemental du SDIS à la rencontre des pompiers

pompiers-pontdeveyle2.jpg
Jeudi, le colonel Deregnaucourt, nouveau directeur départemental du SDIS (Service départemental d’incendie et de secours) de l’Ain depuis le 1er Février 2017, est venu à la rencontre des pompiers du centre de secours de Pont de Veyle.

PÉTANQUE : Les Mâconnais vainqueurs au concours vétérans à Bourg-en-Bresse

petanque_veterans_bourg_en_bresse.jpg
38 triplettes en provenance de l’Ain, Rhône, Saône et Loire et du Jura étaient présentes au concours hier avec d’excellents joueurs. Ce sont finalement les Mâconnais qui ont emporté la victoire.

MACONNAIS : Encore une année riche en projets pour l’unité locale de la Croix Rouge

AG_Croix_Rouge_Mâcon_19012018_0001.jpg
Ce vendredi 19 janvier 2018, les adhérents de la Croix Rouge Française du Mâconnais et Tournugeois se sont réunis pour leur assemblée générale informative.

LOGEMENT SOCIAL : Bilan et perpectives à MÂCONhabitat à l'occasion des voeux au personnel

VOEUX MACON HABITAT (6).JPG
La traditionnelle cérémonie des vœux a été l’occasion de faire le bilan et de dresser les perspectives mais aussi de mettre à l’honneur certains personnels.

PRISSE : Entre 40 000 et 60 000 personnes sont attendues les 27 et 28 janvier prochains pour la Saint-Vincent Tournante !

SAINT VINCENT TOURNANTE PRISSE.jpg
Ce mardi, le comité d’organisation de la Saint-Vincent Tournante 2018 a organisé une soirée en l’honneur des partenaires de l’évènement et des bénévoles qui œuvrent dans l’ombre pour que le week-end des 27 et 28 janvier prochains soit une réussite.

MONTBELLET : Dans son petit domaine ultra-confidentiel, Vincent Talmot propose des vins 100% nature

vin-naturel-vincent-talmot-montbellet7.jpg
Issu d'une famille qui cultive la vigne entre Burgy et Montbellet depuis le XVIème siècle, la viticulture fut une évidence pour Vincent Talmot. Installé dans le hameau La Rivière, à Montbellet, ce vigneron cultive ses 4,75 hectares en bio et est également engagé depuis une dizaine d'années dans la vinification naturelle. Témoignage.

La reprise du sport après 40 ans - David Fleurence : "des progrès visibles dès les 1ères séances"

DAVID FLEURENCE FORMAVAL HURIGNY - 1.jpg
En cette période de bonnes résolutions, nombreux sont ceux qui songent à reprendre une activité physique. Mais comment faire quand on a dépassé 40 ans et que l'on n'a plus fait de sport depuis longtemps ? Le directeur du CFA Forma-Val David Fleurence a répondu à nos questions.

LYCEE LUCIE AUBRAC - Egalité femmes/hommes : Les métiers de la vigne et du vin, des métiers par, pour et avec des femmes

Métiers_vigne_vin_égalité_femmes_hommes_lycée_Davayé_0001.jpg
Ce jeudi, au Lycée viticole de Davayé, un atelier abordait le thème de la mixité des métiers dans l'enseignement agricole (place des filles/garçons dans certains métiers, entreprenariat au féminin…)

PAYS - PETR MACONNAIS SUD BOURGOGNE : Une mise en musique qui donne ses 1eres notes

PETR MACONNAIS SUD BOURGOGNE DEC - 1.jpg
Réuni ce mercredi soir à Charnay en comité syndical autour de sa présidente Christine Robin, le Pôle d’équilibre territorial et rural Mâconnais Sud Bourgogne (ex-Pays Sud Bourgogne), a pris acte du rapport d’orientation budgétaire et élu 3 nouveaux vice-présidents.

LYCEE LUCIE AUBRAC - Lancement du défi poésie : "Thomas Volatier est dans nos murs ! Faites du bruit !"

POESIE DANS MA VILLE MACON DAVAYE - 1.jpg
Le comédien Thomas Volatier a lancé officiellement le défi « Poésie dans ma ville » auquel la classe de Seconde générale participera le samedi 5 mai.

LOGEMENT SOCIAL : La CGT de MÂCONhabitat en appelle à « l’union sacrée » pour sauver le logement social

Conférence_de_presse_CGT_Mâcon_Habitat_09_12_2017_0001.jpg
Le syndicat CGT de Mâcon Habitat a organisé ce matin une conférence de presse pour s’insurger contre la politique gouvernementale qualifiée « d’attaque sans précédent contre le logement social ». Celle-ci intervenait dans le cadre de la journée d’action initiée par le collectif « Vive l’APL ».

SAÔNE-ET-LOIRE : Le président Accary prend son bâton de pèlerin pour expliquer sa politique aux maires

CONFERENCE TERRITOIRE MACONNAIS - 10.jpg
Cela s’appelle la conférence des territoires. Le président du Conseil départemental était ce jeudi soir à Vinzelles avec ses conseillers départementaux du Mâconnais-Clunisois-Tournugeois pour présenter l’action du Département en faveur du Mâconnais.

MÂCONNAIS SUD BOURGOGNE : Des ateliers numériques gratuits à votre disposition

PETR MACONNAIS SUD BOURGOGNE ATELIERS NUMERIQUES.jpg
Publicité - ATTENTION : Changement d'adresse mail pour les inscriptions

VITICULTURE : Les 1ers états généraux de la vigne et du vin en Mâconnais-Beaujolais ont posé les jalons d'une collaboration entre les acteurs

ETATS GENERAUX VITICULTURE MACONNAIS BEAUJOLAIS OCT 2017 - 1.jpg
Lundi soir, une trentaine de professionnels de la vini-viticulture de la Bourgogne du Sud se sont retrouvés, à l'initiative du député Benjamin Dirx, au Bureau Interprofessionnel des Vins de Bourgogne à Mâcon pour les 1ers états généraux du vin et de la vigne.

DAVAYÉ - Transhubique : L'heure d'hiver a sonné pour les biquettes du lycée agricole

TRANSHUBIQUE DAVAYÉ - 7.jpg
Evénement incontournable de la saison, la Transhubique du lycée agricole de Davayé a rassemblé entre 250 et 300 adultes et enfants improvisés bergers d'un jour pour l'occasion. Fidèle entre les fidèles, le guide de pays Hervé Josserand était au rendez-vous avec ses ânes.

MÂCONNAIS : Le tronçon RCEA Charnay-Prissé en 2x2 voies d’ici fin 2019

RCEA_2x2voies_Prissé_Charnay_0001.jpg
Les travaux préparatoires démarreront d’ici la fin de l’année 2017. L’itinéraire Mâcon-Cluny sera quasiment entièrement à 2x2 voies (à l’exclusion du Viaduc de la Roche) à l’issue de cette opération.

PRISSÉ : Quand le député Stéphane Peu explique l'évasion fiscale

feteduvinnouveau-prisse-stephane-peu-evasionfiscale4.jpg
La fête du vin nouveau, des luttes et de la solidarité fut un succès avec, notamment, un spectacle théâtral intitulé « Le cabaret des plaisirs solidaires », qui a fait le plein samedi soir. Mâcon Infos s’est invité à la fête le dimanche pour suivre la conférence sur l’évasion fiscale, un phénomène loin d'être…

FESTIVAL BARBACANE CLASSICS : Une dernière au conservatoire du Mâconnais-Beaujolais

BARBACANES CLASSICS CONSERVATOIRE MACON - 3.jpg
Depuis jeudi dernier, la deuxième édition du festival Barbacane permet au jeune public et à leur famille de découvrir la musique classique sous ses aspects les plus diverses à travers 21 concerts.

POLITIQUE TERRITORIALE : Le Pôle d’Équilibre Territorial et Rural « Mâconnais Sud Bourgogne » est né

PETR MACONNAIS SUD BOURGOGNE - 3.jpg
Cet établissement public est issu de la fusion de l’ADEMVAL, du syndicat mixte « Pays Sud Bourgogne » et du SCOT « Mâconnais Clunisois ».

C'est la rentrée, Mâcon-Infos recrute des correspondants

LOGO_MI.jpg
Devenez correspondant local de presse pour macon-infos. Nous avons besoin de personnes sur différents secteurs géographiques du Mâconnais.

JUMPING INTERNATIONAL MACON-CHAINTRE : « Les cavaliers se sentent bien quand ils concourent chez nous »

Jumping_23_09_2017_matin0003.jpg
Au terme de la 8ème édition du Jumping International, il est l’heure de faire le bilan de cette manifestation sportive qui d’année en année monte en puissance. Entretien avec Sébastien DAUVERGNE, Directeur sportif des compétitions.

Votre publicité sur macon-infos, partenaire idéal de votre communication

REGIE_PUBLICITAIRE_MACON_INFOS_PUB_COMMUNICATION_MACONNAIS_COM.jpg
Vous êtes un professionnel, une entreprise, une institution ou une association et vous désirez faire parler de votre activité, de vos produits, services ou de vos différentes solutions. Nous répondons à vos besoins.

BERGESSERIN : Stéphanie Musset, la conteuse qui dévoile les secrets des arbres à travers le récit oral

conteuse-stepahine-massilly-bergesserin---9.jpg
Dans l'ère des images tous puissantes, Stéphanie Musset a choisi de faire vivre les histoires à travers les mots. Non à travers les mots écrits, comme nous les rencontrons tous les jours dans les journaux, sur internet ou dans les livres, mais à travers les mots transmis à l'orale.