dimanche 7 juin 2020
  • TREMA MACON NOUVELLES REGLES (2).jpg
  • MUSEE URSULINES MACON REOUVERTURE.jpg
  • CREMANTS VIGNERONS IGE MAIJUIN20202 - 1.jpg

Logo-Triman.jpg

COMMUNIQUE

Savez-vous si votre robe ou vos baskets préférés, la console de jeu de votre aîné ou la poupée que vous offrez à votre petite dernière à Noël se trient et se recyclent ? Il n’est pas simple de savoir quels objets de notre quotidien peuvent avoir une seconde vie ni où les jeter. Les nombreux logos présents sur les emballages ne nous facilitent pas la tâche. Pourtant un logo, encore peu connu et pourtant obligatoire, se présente comme la solution idéale : le Triman !

Nous sommes tous conscients des enjeux environnementaux, et nous voulons tous consommer responsable, mieux trier et recycler nos déchets. Mais pour devenir des consomm’acteurs, encore faut-il s’y retrouver dans les consignes de tri et savoir quoi faire de tous nos déchets (580kg/an/habitant). Pas si simple...

Pourtant, la solution est déjà sous nos yeux et dans nos rayons : le logo Triman, seul logo officiel permettant aux consommateurs de choisir un produit pouvant être recyclés (en tout ou parti). Depuis 2015, il doit être obligatoirement affiché sur tous les produits de grande consommation qui doivent être triés après utilisation : à jeter dans le bac de tri, à déposer en déchèterie, à ramener en point d’apport volontaire, ou à rapporter en magasin.

Il nous permet donc de distinguer clairement les produits ayant une seconde vie parmi les millions de produits encore non recyclables ((jouets, équipements de sport, produits cosmétiques, vaisselle...). Mais malheureusement, encore trop peu connu, il est noyé dans la multitude de logos que l’on retrouve actuellement sur les emballages et produits, ce qui créé la confusion au moment de l’achat et du geste de tri.

Ainsi, en achetant des produits porteurs du logo Triman et en les recyclant comme il faut, nous nous assurons de participer, à notre échelle, à la réduction des déchets envoyés en décharge ou en incinérateur. Alors, pour un Noël responsable, achetons les produits Triman !

Pour en savoir plus : http://www.amorce.asso.fr/fr/dechets/triman/

 

André Accary : "Confions aux Départements la gestion unique et entière des Ehpad, et supprimons les ARS"

ACCARY ANDRE ARS.jpg
Le Président du conseil départemental de Saône-et-Loire s'exprime dans une tribune à l'occasion du Ségur de la Santé.

POLITIQUE : Jérôme Durain pose au Gouvernement la question de la responsabilité des élus locaux

Le Sénateur de Saône-et-Loire estime que « L'Etat qui décide de tout ne peut pas reporter sa responsabilité sur les élus locaux »

EXPRESSION POLITIQUE : « Les masques, où est la vérité ? » demande instamment Marie Mercier

La sénatrice de Saône-et-Loire fait part de la consternation, voire du dégoût des professions médicales et para-médicales...

Covid-19 : Les nouveaux élus de gauche au Conseil municipal de Mâcon veulent être impliqués

Dans une lettre adressée au maire, ils formulent quelques propositions et demande un effot de transparence.

Le sénateur Jérôme Durain demande au gouvernement des consignes claires concernant la gestion des masques

Lors de la séance de questions au gouvernement ce mercredi, le sénateur PS de Saône-et-Loire et conseiller régional de Bourgogne-Franche-Comté a évoqué la réquisition par l'Etat des masques commandés par la Région.

EXPRESSION POLITIQUE : L’URDC demande plus d'«ambition» pour sauvegarder les entreprises

Présidant le groupe d'opposition URDC au Conseil régional de Bourgogne-Franche-Comté, François Sauvadet salue les mesures d’urgence prises par la majorité face à la crise sanitaire, tout en proposant d'ajouter des aides directes pour sauvegarder les entreprises et les emplois.

EXPRESSION POLITIQUE : Julien Odoul regrette « un rendez-vous en catimini »...

et appelle à l'union régionale autour des soignants et de la Bourgogne Franche-Comté. Le président du groupe Rassemblement national au conseil régional s'exprime dans un long communiqué avant l'assemblée de ce vendredi.

Toni Spinazze (CAPEB 71) : "La vie d’un artisan ou d’un ouvrier du BTP vaudrait-elle moins que celle de n’importe quel autre citoyen ?"

Il n'y pas que les médecins et le personnel soignant qui soient scandalisés par les manquements du Gouvernement... Après celle de Pierre Bost, patron de Alpes Bourgogne Constructions, la charge du président de la CAPEB 71 contre Muriel Pénicaud dans une lettre ouverte.