mercredi 24 janvier 2018

CIRQUE THEATRE MACON222 - 1.jpg . STVINCENT TOURNANTE STVERAN.jpg   atelier_decouverte_en_danse_MBA_20182.jpg  BONNE ANNEE 2018 MACON.jpg

VIFCD71 (1).jpg

Le Département de Saône-et-Loire est impliqué depuis plusieurs années aux côtés de l’Etat dans cette cause par le biais d’un protocole Justice/Département/Forces de l’ordre, un plan départemental de prévention et de lutte contre la délinquance, et un protocole Département/Forces de l’orde sur l’accompagnement des victimes avec implication systématique dans chaque réseau VIF.

En 2018, le Département souhaite renforcer son action avec les groupes Epicéa (groupe départemental intervenant sur des actions de prévention auprès des jeunes) et de la Maison des ados.

Par ailleurs, un appel à projet spécifique auprès des collèges sera lancé sur les questions d’égalité femmes/hommes, de respect et de lutte contre les préjugés.

Le déploiement des réseaux VIF sur les zones non couvertes sera accéléré ; le nombre de formations pluridisciplinaires sur la question des violences faites aux femmes pour les travailleurs sociaux sera augmenté ; les permanences de l’association AMAVIP seront renforcées, notamment en zone rurale, avec soutien financier du Département.

 

En France, 225 000 femmes par an sont victimes de violences physiques et/ou sexuelles commises par leur partenaire. En 2016, 123 femmes et 34 hommes ont été tués par leur partenaire ou ex-partenaire. 25 enfants sont décédés, tués par leurs parents dans un contexte de violence au sein du couple. Le nombre de femmes qui au cours d’une année sont victimes de viol ou de tentative de viol est estimé à 84 000 femmes. Dans 91% des cas, ces agressions ont été perpétrées par une personne connue de la victime. Dans 45% des cas, c’est le conjoint ou l’ex-conjoint qui est l’auteur des faits.

En Saône-et-Loire, un important travail a déjà été effectué sous l’impulsion de Nathalie Bonnot, déléguée départementale aux droits des femmes et à l’égalité.

 

« Prendre à bras le corps cette problématique ! »

Telle est la volonté exprimée par le président André Accary. Une volonté qui s’est traduite ce vendredi par l’invitation de deux personnalités très investies dans la lutte contre les violences intra-familiales : Nathalie Bonnet, déléguée des services de l’Etat sur le département de Saône-et-Loire, en charge de ce sujet, et Michèle Berthy, membre du Haut conseil à l’égalité entre les femmes et les hommes, vice-présidente du Conseil départemental du Val d’Oise.

« On n’est plus au XIXème siècle. Les VIF étaient un tabou, il a été levé grâce à l’actualité. Maintenant, il faut oser dire les choses. Nous avons besoin de nous engagés sur cette cause, c’est indispensable ! » a-t-elle lancée devant l’assemblée départementale. « Le Département du Val d’Oise a sauvé des vies, grâce au TGD notamment, le téléphone grand danger, que nous avons mis en place en 2012. Notre Département en finance dix. Nous finançons beaucoup d’associations qui font de la prévention et de l’accompagnement de victimes, de l’information, comme le CIDFF. Nous formons aussi nos personnels à ressentir quand il y a souffrance. »

Autre clef du succès dans cette action menées contre ces violences intra-familiale : le travail avec la Justice. « C’est par des ordonnances de protection que nous avançons. Oui, le travail avec la Justice est primordial. Par ailleurs, Depuis 2006, nous avons des travailleurs sociaux dans les commissariats. »

Côté Saône-et-Loire, Nathalie Bonnet a expliqué son action quotidienne : la mise en place et le développement des réseaux VIF. Territoire précurseur le 71, le secteur du Creusot-Montceau et Aucun. Le maillage du territoire se poursuit, avec des villes comme Cluny et Charolles qui vont signer en 2018. En 2018, c’est une 1ere formation qui aura lieu sur le secteur d’aucun. « Nous savons que la formation est un élément essentiel pour agir. Elle doit avoir un caractère pluridisciplinaire. Nous avons un référent VIF depuis 2005, mais ce n’est pas suffisant compte tenu de la configuration du département. Je voudrais aussi que la ville de Mâcon s’engage. » Un propos qui aura fait mouche, notamment auprès des conseillers départementaux du Mâconnais.

 

En finir avec les « blagounettes » messieurs !

Michèle Berthy fut une des trois femmes à siéger au Conseil général du Val d’Oise à l’arrivée de sa majorité aux affaires. Trois femmes seulement ! Et, forcément, des petites blagues sexistes arrivaient à ses oreilles un peu trop régulièrement. « J’ai mis en place une boite à blagounettes pour mettre ces messieurs à l’amende en cas de blagues sexistes. Elle s’est vite remplie. Mais depuis l’instauration des binômes mixte, la boite à blagounettes à quasiment disparue. Un progrès évidemment. Dîtes-vous bien messieurs que, si vous chercher dans vos inconscients, vous trouverez certainement une blagounette. Il faut en finir avec ça. J’ai de l’humour, croyez-moi, et j’ai de l’affection pour la gente masculine. Mais nous n’avons aucune raison, nous femmes, d’accepter ce sexisme ordinaire. » A bon entendeur.

 

Dès le 1er trimestre 2018, un groupe de travail intégrant les différents partenaires va se mettre en place pour définir des priorités d'action et aboutir, au printemps, à un plan d'action départemental.

Rodolphe Bretin

 

VIF CD71 - 3.jpg

VIF CD71 - 1.jpg

VIF CD71 - 8.jpg

VIF CD71 - 4.jpg

VIF CD71 - 2.jpg

VIF CD71 - 7.jpg

 Ça vient d'arriver !

SAONE-ET-LOIRE : La Chambre de Commerce et Industrie met le paquet sur la formation professionnelle

formations CCI 71.jpg
Plus de 300 places sont disponibles dans 20 formations en alternance post-bac pour cette année à la CCI 71.

MÂCON : Des collégiens mâconnais et allemands exposent à l’espace Carnot

affiches franco-allemandes (22).JPG
C’est une exposition d’affiches, inédite et éphémère, réalisée suite aux échanges scolaires entre Mâcon et la ville allemande Neustadt que les élus locaux ont inauguré lundi soir, en présence des élèves, des parents et des professeurs.

EXPRESSION CITOYENNE - Center parcs du Rousset : SCA dénonce "des déclassements de terrains arbitraires"

En 2014, la DREAL Bourgogne et la Préfecture 71 ont arbitrairement fait déclasser les terrains convoités par Pierre et Vacances en vue de l’implantation du Center Parcs du Rousset.

JUDO : Tous les résultats du inter-régional à Mâcon

RESULTATS TOURNOI JUDO MACON (3).jpg
macon-infos vous livre les résultats du tournoi du Judo Mâcon Club qui s’est déroulé ce week-end au Cosec St Exupéry.

VOLLEY-BALL (N2) : Quelle frustration pour les Mâconnais !

volley Mâcon-Marseille (205).JPG
L’équipe masculine de Volley Club Mâconnais a concédé une nouvelle défaite à domicile contre « Marseille Volley 13 », suite à une rencontre sportive très équilibrée.

BOURGOGNE FRANCHE-COMTÉ : « Le numérique pour tous » : la Région, territoire d’expérimentation

NUMERIQUE POUR TOUS BFC.jpg
Plus de 100 participants impliqués dans la « médiation et l’inclusion numériques » (fablabs, tiers-lieux, collectivités, syndicats mixtes, associations, réseaux d’accompagnement, services déconcentrés de l’État…) se sont réunis à la Maison Régionale de l’Innovation à l’initiative de l’Agence du numérique, de la Préfecture de Région et du Conseil Régional.

MÂCON ET SA RÉGION : Le club d’entreprises du Mâconnais cherche un second souffle

DSC_1031.JPG
Fort d’environ 25 ans d’existence, ce club connaît actuellement une érosion de ses effectifs. Le Bureau réfléchit à des solutions pour remobiliser les « troupes ».

MÂCON ET SA RÉGION : 2018, une année pour faire renaître le mouvement Attac dans la région (Photos et vidéos)

attac AG (14).JPG
Des solutions pour relancer le mouvement altermondialiste et contre les dérives de la grande finance en Saône-et-Loire ont été approuvées lors de l’assemblée générale du collectif Attac de Mâcon.

MÂCON : Les syndicats dénoncent l'épuisement du personnel des EHPAD

personnel EHPAD Mâcon (7).JPG
Ce samedi, aux abords du marché de l'esplanade Lamartine, les représentantes syndicales CGT ont fait part à la population de la situation difficile des aide-soignant(e)s des résidences de séniors de l’hôpital de Mâcon.

MACONNAIS : Encore une année riche en projets pour l’unité locale de la Croix Rouge

AG_Croix_Rouge_Mâcon_19012018_0001.jpg
Ce vendredi 19 janvier 2018, les adhérents de la Croix Rouge Française du Mâconnais et Tournugeois se sont réunis pour leur assemblée générale informative.

TRIBUNAL DE MACON : Dealer à La Chanaye pour rembourser une dette qui va lui coûter encore plus cher

Cocaine.jpg
Deux hommes comparaissaient ce vendredi après-midi devant le tribunal de grande instance pour détention, cession, transport et usage de produits stupéfiants (cocaïne et cannabis) en Saône-et-Loire et dans l’Ain. Interpellés le 13 décembre, ces messieurs avaient demandé un renvoi pour préparer leur défense.

TRIBUNAL DE MACON - Violence conjugale : « Ma femme est parfaite »… pourtant il l’a frappée !

VIOLENCES CONJUGALES MACON DEC2017.jpg
Le 16 janvier, la police de Mâcon est appelée au secours d’une femme et ses deux enfants réfugiés chez un fleuriste.

BOURGOGNE - FRANCHE-COMTE : 214 millions d'euros d'aides régionales

Marie-Guite Dufay, présidente de la Région Bourgogne-Franche-Comté, a réuni la commission permanente ce vendredi. Les élus régionaux ont examiné 94 rapports pour un montant global de 214 millions d’euros. Au cœur des priorités : la culture et la fraternité, l’emploi et la formation, mais aussi l’environnement.

LOGEMENT SOCIAL : Bilan et perpectives à MÂCONhabitat à l'occasion des voeux au personnel

VOEUX MACON HABITAT (6).JPG
La traditionnelle cérémonie des vœux a été l’occasion de faire le bilan et de dresser les perspectives mais aussi de mettre à l’honneur certains personnels.

MACONNAIS-BEAUJOLAIS AGGLOMERATION : De bons voeux et des médailles

VOEUX 2018 MBA - 14.jpg
La cérémonie des voeux du président Jean-Patrick Courtois s’est déroulée ce jeudi soir à la salle des fêtes de Sancé. 8 personnes ont reçu la médaille du travail honorant leur ancienneté ; un départ à la retraite a été salué.

SAONE-ET-LOIRE : Vitaris annonce le déploiement de sa marque Libr’Alerte sur le département

Pouvoir contribuer à maintenir à domicile des personnes âgées ou handicapées, leur apporter une écoute et une assistance 24 heures sur 24 et 7 jours sur 7 - voilà le pari relevé par Vitaris, entreprise de Saône et Loire depuis 30 ans déjà.

TRIBUNAL DE COMMERCE DE MACON : La souffrance du chef d'entreprise largement évoquée en audience de rentrée

TRIBUNAL COMMERCE MACON 20182.jpg
En terme de santé économique, les chiffres 2017 ont parlé ce matin au cours de l'audience solennelle de rentrée, qui fut marquée par une large évocation de la souffrance du chef d'entreprise en difficulté. Les chiffres de l'activités du tribunal et les extraits de l'intervention de Christine Savarzeix.

SAÔNE-ET-LOIRE : 2018, l’année des grands chantiers pour le syndicat départemental de l'énergie

voeux SYDESL 71 (27).JPG
Fabien Genet, Président du SYDESL 71, a fait part de projets ambitieux pour l’année à venir lors des vœux aux collaborateurs et partenaires.