mardi 19 juin 2018
  • BANQUE_POP_MACON_ENOVAGENCE_JUIN2.jpg
  • CUO_MACON_AFFICHE_2018.jpg
  • SEQUANE_SENIOR_MACON_JUIN.jpg
  • INAUG AGRIEZMANN MACON.jpg

VIFCD71 (1).jpg

Le Département de Saône-et-Loire est impliqué depuis plusieurs années aux côtés de l’Etat dans cette cause par le biais d’un protocole Justice/Département/Forces de l’ordre, un plan départemental de prévention et de lutte contre la délinquance, et un protocole Département/Forces de l’orde sur l’accompagnement des victimes avec implication systématique dans chaque réseau VIF.

En 2018, le Département souhaite renforcer son action avec les groupes Epicéa (groupe départemental intervenant sur des actions de prévention auprès des jeunes) et de la Maison des ados.

Par ailleurs, un appel à projet spécifique auprès des collèges sera lancé sur les questions d’égalité femmes/hommes, de respect et de lutte contre les préjugés.

Le déploiement des réseaux VIF sur les zones non couvertes sera accéléré ; le nombre de formations pluridisciplinaires sur la question des violences faites aux femmes pour les travailleurs sociaux sera augmenté ; les permanences de l’association AMAVIP seront renforcées, notamment en zone rurale, avec soutien financier du Département.

 

En France, 225 000 femmes par an sont victimes de violences physiques et/ou sexuelles commises par leur partenaire. En 2016, 123 femmes et 34 hommes ont été tués par leur partenaire ou ex-partenaire. 25 enfants sont décédés, tués par leurs parents dans un contexte de violence au sein du couple. Le nombre de femmes qui au cours d’une année sont victimes de viol ou de tentative de viol est estimé à 84 000 femmes. Dans 91% des cas, ces agressions ont été perpétrées par une personne connue de la victime. Dans 45% des cas, c’est le conjoint ou l’ex-conjoint qui est l’auteur des faits.

En Saône-et-Loire, un important travail a déjà été effectué sous l’impulsion de Nathalie Bonnot, déléguée départementale aux droits des femmes et à l’égalité.

 

« Prendre à bras le corps cette problématique ! »

Telle est la volonté exprimée par le président André Accary. Une volonté qui s’est traduite ce vendredi par l’invitation de deux personnalités très investies dans la lutte contre les violences intra-familiales : Nathalie Bonnet, déléguée des services de l’Etat sur le département de Saône-et-Loire, en charge de ce sujet, et Michèle Berthy, membre du Haut conseil à l’égalité entre les femmes et les hommes, vice-présidente du Conseil départemental du Val d’Oise.

« On n’est plus au XIXème siècle. Les VIF étaient un tabou, il a été levé grâce à l’actualité. Maintenant, il faut oser dire les choses. Nous avons besoin de nous engagés sur cette cause, c’est indispensable ! » a-t-elle lancée devant l’assemblée départementale. « Le Département du Val d’Oise a sauvé des vies, grâce au TGD notamment, le téléphone grand danger, que nous avons mis en place en 2012. Notre Département en finance dix. Nous finançons beaucoup d’associations qui font de la prévention et de l’accompagnement de victimes, de l’information, comme le CIDFF. Nous formons aussi nos personnels à ressentir quand il y a souffrance. »

Autre clef du succès dans cette action menées contre ces violences intra-familiale : le travail avec la Justice. « C’est par des ordonnances de protection que nous avançons. Oui, le travail avec la Justice est primordial. Par ailleurs, Depuis 2006, nous avons des travailleurs sociaux dans les commissariats. »

Côté Saône-et-Loire, Nathalie Bonnet a expliqué son action quotidienne : la mise en place et le développement des réseaux VIF. Territoire précurseur le 71, le secteur du Creusot-Montceau et Aucun. Le maillage du territoire se poursuit, avec des villes comme Cluny et Charolles qui vont signer en 2018. En 2018, c’est une 1ere formation qui aura lieu sur le secteur d’aucun. « Nous savons que la formation est un élément essentiel pour agir. Elle doit avoir un caractère pluridisciplinaire. Nous avons un référent VIF depuis 2005, mais ce n’est pas suffisant compte tenu de la configuration du département. Je voudrais aussi que la ville de Mâcon s’engage. » Un propos qui aura fait mouche, notamment auprès des conseillers départementaux du Mâconnais.

 

En finir avec les « blagounettes » messieurs !

Michèle Berthy fut une des trois femmes à siéger au Conseil général du Val d’Oise à l’arrivée de sa majorité aux affaires. Trois femmes seulement ! Et, forcément, des petites blagues sexistes arrivaient à ses oreilles un peu trop régulièrement. « J’ai mis en place une boite à blagounettes pour mettre ces messieurs à l’amende en cas de blagues sexistes. Elle s’est vite remplie. Mais depuis l’instauration des binômes mixte, la boite à blagounettes à quasiment disparue. Un progrès évidemment. Dîtes-vous bien messieurs que, si vous chercher dans vos inconscients, vous trouverez certainement une blagounette. Il faut en finir avec ça. J’ai de l’humour, croyez-moi, et j’ai de l’affection pour la gente masculine. Mais nous n’avons aucune raison, nous femmes, d’accepter ce sexisme ordinaire. » A bon entendeur.

 

Dès le 1er trimestre 2018, un groupe de travail intégrant les différents partenaires va se mettre en place pour définir des priorités d'action et aboutir, au printemps, à un plan d'action départemental.

Rodolphe Bretin

 

VIF CD71 - 3.jpg

VIF CD71 - 1.jpg

VIF CD71 - 8.jpg

VIF CD71 - 4.jpg

VIF CD71 - 2.jpg

VIF CD71 - 7.jpg

VOIE VERTE - Entre Mâcon et Chalon, découvrez un itinéraire mythique : la grande boucle de Bourgogne du Sud !

VOIE VERTE MACON CHALON JUIN UNE.jpg
Publi-information - Amateurs de vélo, sillonnez les Voies Vertes de Saône-et-Loire en toute liberté et laissez-vous surprendre par ses paysages, ses villages au petit patrimoine typique, ses châteaux, ses artisans d’art… et bien plus encore !

CHARNAY : Une soirée pour célébrer les 40 ans des échanges scolaires avec Brackenheim (Allemagne)

40 ANS ECHANGES SCOLAIRES CHARNAY (8).JPG
Au fil du temps, des échanges entre les villes de Charnay et Brackenheim ont créé de véritables liens d'amitié dont la concrétisation fut le jumelage entre ces deux villes, il y a 40 ans, anniversaire qui sera célébré officiellement l'année prochaine.

BACCALAUREAT 2018 : A Mâcon, des sentiments partagés après les épreuves du matin

BAC PHILO 2018 JUIN221.jpg
Les réactions à la sortie des lycées Lamartine et René Cassin après les 1eres épreuves

CHARNAY : Plein succès pour le festival « Luciol in the sky »

FESTIVAL LUCIOL IN THE SKY 2018 (28).jpg
Il s’est déroulé vendredi et samedi soirs au domaine de Champgrenon.

MÂCON : Dans la rue pour défendre les Centres d’Information et d’Orientation

stand CIO en danger Mâcon (1).JPG
Des psychologues qui travaillent dans les Centres d'Information et d'Orientation (CIO) de Mâcon étaient sur l’esplanade Lamartine ce samedi pour faire signer une pétition contre leur supposée fermeture par le Gouvernement.

COLLÈGE BRÉART : Une classe de 4ème a exposé ses travaux sur le handicap visuel

EXPO BREART HANDICAP (4).jpg
Cette exposition a eu lieu ce mardi sur le travail d’une année, réalisé par les élèves de la classe de 4ème de Mohamed Bouabane, professeur de lettre moderne.

MÂCON : Le Lions Club a remis deux chèques à des associations suite aux « Enchères du Cœur »

REMISE CHEQUES ENCHERES DU COEUR (10).jpg
Denis Péraudin du Club Mâcon Alfonse de, et Pierre Bost, Président du Lions Club Mâcon Doyen, ont remis mercredi soir au Novotel deux chèques suite aux « Enchères du Cœur » qui ont eu lieu en novembre dernier.

MÂCONNAIS BEAUJOLAIS AGGLO : Bientôt de nouvelles cartes rechargeables pour les bus

Trema (3).JPG
Un stand Tréma était ce samedi sur l’esplanade Lamartine de Mâcon pour permettre aux usagers d’obtenir les cartes rechargeables Trémobile qui remplaceront les tickets en papier et les abonnements actuels.

MÂCON : Ce vendredi, faites "un geste noble", donnez du sang

don sang Mâcon 2018 (5).JPG
Dans le contexte de la journée mondiale des donneurs de sang, de nombreuses associations et bénévoles se sont mobilisés pour une collecte, organisée aujourd’hui, jusqu’à 18h, dans la salle de réunion du Conseil Municipal de Mâcon.

ECONOMIE : La MBA a promu l'attractivité du territoire au salon des entrepreneurs à Lyon

MBA SALON ENTREPRENEURS 2018.jpg
L'Agglomération Mâconnais-Beaujolais était présente au salon des entrepreneurs de Lyon ces 13 et 14 juin pour tenter de séduire les entrepreneurs.

SAÔNE-ET-LOIRE : 72 nouveaux naturalisés français ont été accueillis à la préfecture

naturalises-francais-macon-2018- - 2.jpg
Jeudi matin, au salon Erignac à la Préfecture, a eu lieu la cérémonie de naturalisation à laquelle 72 nouveaux Français originaires des cinq arrondissements du département ont été conviés.

MACON : Les retraités dans la rue pour la revalorisation des pensions et contre l'augmentation de la CSG

manifestation retraités.jpg
Plusieurs syndicats de retraités de Saône-et-Loire ont appelé à manifester dans les rues du centre-ville ce jeudi pour rappeler aux Mâconnais leurs revendications et faire entendre leur mécontentement de la future réforme des pensions.

VARENNES-LES-MÂCON : Les travaux entraîneront une nouvelle coupure de la circulation ce vendredi

AUTOROUTE VIADUC VARENNES (1).jpg
Le projet d’élargissement de l’axe Mâcon-Prissé à 2X2 voies est de transformer l’actuelle N79 de 2X1 voies en une infrastructure autoroutière dans la continuité de l’A406.

SAÔNE-ET-LOIRE : Une rentrée scolaire 2018 avec plus d’élèves et moins de personnel remplaçant

DSDEN 71 (2).JPG
Le directeur académique de l’Education Nationale dans le département Fabien Ben a présenté dans une conférence de presse la structure de classes et de personnel pour les maternelles et les écoles élémentaires en Saône-et-Loire pour la rentrée.

MÂCON : Deux créateurs mâconnais de bijoux contemporains remportent le prix régional des Ateliers d'Art de France

AAF2018_BFC2-Zest-Mâcon.jpg
Ce mardi, Delphine Noelke et Vincent Chartier, créateurs de bijoux contemporains installés sous le nom de "Zest" à Saint-Jean-le-Priche, ont été désignés lauréats régionaux du Concours Ateliers d’Art de France.