Le conseil communautaire se tient ce jeudi soir. Quelques décisons votées en matière de sécurité, lutte contre les dépôts sauvages de déchets, transports urbains et économie.

SECURITÉ - Un conseil intercommunal de sécurité et de prévention de la délinquance est créé

En application des textes, MBA doit se doter d’un Conseil Intercommunal de Sécurité et de Prévention de la Délinquance (CISPD).

Le CISPD est le lieu de pilotage de la politique locale de sécurité et de prévention de la délinquance Il permet la coopération et favorise l’échange d’information entre différents partenaires publics et privés.

La Ville de Mâcon comportant plus de 10 000 habitants et comptant des quartiers prioritaires de la politique de la Ville, elle conserve un CLSPD

Le CLSP « supra-communal » porté par la commune de Charnay (avec 7 autres communes) ne comportant pas plus de 10 000 habitants, ne peut perdurer.

 

DECHETS MENAGERS - La MBA vient en soutien des communes pour lutter contre les dépôts sauvages

Le développement de dépôts sauvages, notamment à proximité des points de collecte d’ordures ménagères ou de tri sélectif est de plus en plus préoccupant sur l’ensemble du territoire. La MBA souhaite aider les communes, seules détentrices des pouvoirs de police, à mettre en oeuvre des sanctions. Par souci de cohérence, l’Agglomération a donc proposé de mettre en place un fonds de concours afin d’accompagner les communes qui, dans un souci de résorption des dépôts sauvages, implanter des caméras de surveillance.

La maîtrise d’ouvrage du projet de vidéo protection sera assurée par la commune demandeuse du fonds de concours.

Le fond de concours correspondra à 50% des charges supportées par la commune, dans la limite de 5 000€ par point de surveillance.

 

TRANSPORTS URBAINS - Le réseau Tréma s’étoffe à partir du 1er janvier

La ligne D est prolongée sur les communes de La Chapelle-de-Guinchay, Romanèches-Thorins et St-Symphorien-d’Ancelles les mercredis et samedis après-midi. Le transport à la demande les autres jours de la semaine est mis en oeuvre sur les autres communes de l’ex-CCMB. Ceci représente un coût de 35 157€ HT. 28000 km supplémentaires annuels

Le service de centre-ville « Tréma Navette » est renforcée, à titre expérimental, pour une durée de 6 mois. Coût de l’opération 52 556€ pour 2018.

 

ECONOMIE - La zone d’activité de Péronne va être étendue

La MBA envisage l’extension de la ZAE des Teppes Soldat à Péronne. Le lancement des études préalables a été voté ce soir en conseil. La ZAE deviendra une ZAC, zone d’aménagement concertée. Le coût global de ces études est estimé à 42 000€.