dimanche 21 octobre 2018

Communiqué

Etats généraux du logement social :

la politique logement du gouvernement fait l’unanimité contre elle

 

Figure emblématique de la mobilisation contre les mesures gouvernementales de ces derniers mois, la Confédération Nationale du Logement a organisé samedi 9 décembre, ses Etats généraux du logement social. Un moment unique d’échange et de réflexion autour des problématiques actuelles et de l’avenir de l’institution HLM.

 

Samedi, ni le froid ni l’heure matinale, n’a empêché les militants CNL et les invités de tout horizon d’assister à la table ronde sur le thème « Défense des locataires et défense des HLM : même combat ? » Ils étaient une centaine de militants et près de cinquante invités à être venu écouter des intervenants triés sur le volet : Alain Cacheux, Président de la Fédération des OPH, Cédric Van Styvendael, Président de Housing Europe, Pierre Madec, économiste à l’OFCE, Stéphane Peu, député de Seine-Saint-Denis, Florent Gueguen de la Fédération des acteurs de la solidarité (FNARS), Véronique Martin, Responsable Logement à la CGT et enfin, Jean-Michel David de l’UNCLLAJ.

Complétée par la présence de deux grands témoins, Jean-François Parent, Président du Laboratoire International pour l’Habitat Populaire et Helno Eyriey, Responsable des questions logement à l’UNEF, cette table ronde a enfin permis de donner la parole à l’ensemble des acteurs du logement.

Critiques et alertes convergentes se sont succédées, tant sur le projet de loi de finances 2018 que sur le projet de loi logement qui devrait voir le jour en février. L’approche idéologique d’Emmanuel Macron et de son équipe gouvernementale, qui fait la part belle au marché privé et s’acharne à ne pas considérer le HLM comme un bien commun, s’est heurtée aux arguments implacables de tous les intervenants, et notamment à la longue expérience d’Alain Cacheux, à la vision européenne de Cédric Van Styvendael ou encore à l’analyse économique de Pierre Madec. Eddie Jacquemart, Président de la CNL est quant à lui intervenu pour détailler les propositions constructives de la CNL pour résoudre cette fameuse crise du logement, telle que la mise en place d’une sécurité sociale du logement.

L’après-midi s’est transformé en exercice concret d’application des revendications du matin puisque ce sont des centaines de militants CNL qui se sont retrouvés près de Palais royal à l’appel des 80 organisations du collectif « Vive l’APL » pour scander « Avec la CNL, j’aime les HLM ». Le projet de loi retourne maintenant devant l’Assemblée nationale après avoir été amendé par le Sénat.

L’action de la CNL se poursuit donc par une semaine d’action auprès des députés dans chacune de leur circonscription pour les mettre devant leurs responsabilités. Par ailleurs, la CNL sera présente à la conférence de consensus de mardi 12 décembre.

 

POLITIQUE : Huit Français sur 10 prêts à se battre pour l'Europe... Les Marcheurs avec eux

En_Marche_Europe.jpg
Les citoyens désirant faire acte de candidature pour les élections européennes ont jusqu'au 15 novembre.

POLITIQUE : Une rentrée avec une ministre pour les Marcheurs de Saône-et-Loire, pour booster la foi

DIRX VIDAL LAREM71.jpg
Invitée à Tournus par LaREM à l’occasion de la rentrée départementale du parti, Frédérique Vidal, ministre de l’Enseignement supérieur, de la Recherche et de l’Innovation, est venue transmettre son enthousiasme.

RENTREE POLITIQUE DE LaREM 71 - Francois Patriat : « France is back !… et on fait ce qu’on a dit ! »

LAREM71 PATRIAT5 - 1.jpg
L’ex-président de la Région Bourgogne, aujourd’hui président du groupe LaREM au Sénat et des députés LaREM de Saône-et-Loire, a conclu la matinée de travail et d’échanges avec les Marcheurs de Saône-et-Loire réunis à Tournus. Extraits de son intervention.

DEMISSION DE NICOLAS HULOT – Benjamin Dirx : « Il se trompe sur son bilan »

BENJAMIN DIRX HULOT.jpg
Le député de la 1ere circonscription a réagit pour macon-infos à la suite de la démission du ministre de la Transition écologique.

DÉMISSION DE NICOLAS HULOT : "Nous ne voulons plus nous mentir" réagissent les écologistes d'EELV BFC

A lire aussi, les réactions de la CAPEN 71 et des Jeunes Avec Macron.