mardi 25 septembre 2018
  • cosmos.jpg
  • SEQUANES SENIOR MACON HABITAT AOUT.jpg

LW LR2 - 1.jpg

Le président de la Région Auvergne-Rhône-Alpes a été élu haut la main dès le 1er tour avec près de 75% des voix. Les réactions de Marie Mercier et du MoDem 71.

234 556 personnes étaient inscrites pour ce scrutin interne. 42,46% d'entre elles se sont exprimées. 

Ses concurrents Florence Portelli et Maël de Calan obtiennent respectivement 16,11% et 9,25%. 

 

"Sans surprise, Laurent Wauquiez a remporté l’élection à la présidence de notre parti. Je lui adresse mes félicitations les plus sincères. Je salue chaleureusement Florence Portelli et Maël de Calan qui ont contribué au débat.
Fidèle à l’engagement qui a été le mien au côté d’Alain Juppé, j’ai apporté mon soutien à Maël de Calan que j’ai eu le plaisir de recevoir en Saône-et-Loire pour cette campagne. Benjamin des candidats et peu connu, je le félicite pour son courage et sa ténacité . Les  derniers mois que notre famille politique a traversés doivent nous interroger à plusieurs titres. La division règne dans nos rangs depuis la campagne présidentielle. Ce n’est pas la revanche qui doit guider nos pas, mais la défense de l’intérêt général. Cela ne sera possible que dans un climat apaisé et serein. Notre famille politique dispose de plusieurs sensibilités, et sa richesse est de savoir les faire vivre ensemble, dans le cadre de nos convictions profondes et humanistes.
Dans l’esprit qui a toujours été le mien, qui a guidé mon action politique en tant que maire de Châtenoy-le-Royal jusqu’au 23 octobre dernier, et qui m’anime dans mon mandat de sénateur, je continuerai à œuvrer pour le rassemblement le plus large possible de tous les Français de bonne volonté. A l’image du travail que j’accomplis au Sénat, je m’appliquerai, avec plus de constance que jamais, à participer à la refondation de notre famille, avec la sensibilité qui est la mienne.
Aussi, nous devrons regarder avec lucidité et pragmatisme les évolutions de notre monde, prendre la mesure des grands bouleversements qui caractérisent déjà le XXIème siècle, et agir avec responsabilité pour redonner à la droite et au centre un corpus idéologique à la hauteur des espoirs des Français."

Marie MERCIER
Sénateur de Saône-et-Loire
Membre de la Commission des Lois
Vice-présidente de la Délégation à la Prospective


Le MoDem 71 appelle les élus LR n'ayant pas soutenu Laurent Wauquiez à quitter Les Républicains et à se tourner vers la majorité présidentielle.
Près de 3 militants LR sur 4 ont soutenu la ligne droitière de Laurent Wauquiez lors de l'élection interne aux Républicains. Cette ligne eurosceptique, autoritaire, réactionnaire n'a rien à voir avec les valeurs portées pendant les primaires de l'an dernier par Alain Juppé qu'ont soutenu de nombreux élus locaux de notre département.
Le programme de Laurent Wauquiez le conduira nécessairement à une alliance à moyen terme avec la droite nationaliste. C'est pourquoi nous appelons les élus locaux républicains de Saône-et-Loire qui ne se retrouvent pas dans le discours de Laurent Wauquiez et Gilles Platret à quitter LR et à rejoindre la majorité présidentielle  MoDem-LREM pour mener ensemble les réformes dont  la France a besoin, autour du Président de la République.

Vincent Chauvet
Maire d'Autun - Président du MoDem 71

 

POLITIQUE : Une rentrée avec une ministre pour les Marcheurs de Saône-et-Loire, pour booster la foi

DIRX VIDAL LAREM71.jpg
Invitée à Tournus par LaREM à l’occasion de la rentrée départementale du parti, Frédérique Vidal, ministre de l’Enseignement supérieur, de la Recherche et de l’Innovation, est venue transmettre son enthousiasme.

RENTREE POLITIQUE DE LaREM 71 - Francois Patriat : « France is back !… et on fait ce qu’on a dit ! »

LAREM71 PATRIAT5 - 1.jpg
L’ex-président de la Région Bourgogne, aujourd’hui président du groupe LaREM au Sénat et des députés LaREM de Saône-et-Loire, a conclu la matinée de travail et d’échanges avec les Marcheurs de Saône-et-Loire réunis à Tournus. Extraits de son intervention.

DEMISSION DE NICOLAS HULOT – Benjamin Dirx : « Il se trompe sur son bilan »

BENJAMIN DIRX HULOT.jpg
Le député de la 1ere circonscription a réagit pour macon-infos à la suite de la démission du ministre de la Transition écologique.

DÉMISSION DE NICOLAS HULOT : "Nous ne voulons plus nous mentir" réagissent les écologistes d'EELV BFC

A lire aussi, les réactions de la CAPEN 71 et des Jeunes Avec Macron.