samedi 18 novembre 2017
  • BFC-Transition-320x380.gif
  • boite_a_idee_MACON.jpg
  • FAUDA_MOINARD_NOTAIRES.jpg
  • ORGUE_CONSERVATOIRE_MACON_MBA_1.jpg
  • PETR_MACONNAIS_SUD_BOURGOGNE_ATELIERS_NUMERIQUES.jpg

apero-concert-macon-symphonies-automne-macon-2017- - 10.jpg

La 24ème édition des Symphonies d'automne, le festival mâconnais de la voix, a débuté ce mardi.

Hors d’œuvre du festival, cinq soirées « apéritifs-concerts » sont dédiées au chant choral. Lors de ces soirées, les chorales du grand Mâconnais se donnent rendez-vous chaque jour jusqu'à samedi dans la salle du conseil municipal de la mairie de Mâcon à l’heure de l’apéritif. C'est l’occasion pour elles de faire entendre leur répertoire dans toute leur diversité et leur singularité, dans un esprit festif, de rencontre et de partage.

 

Mardi soir, le public a été accueilli par la présidente Jacqueline Falconnet et le directeur artistique des Symphonies d’Automne Éric Geneste qui ont saisi l'occasion pour présenter le programme du festival, riche de chants lyriques, des chants religieux, de la variété et bien plus encore.

Puis, l’ensemble Vocale Arpège, conduit par Corine Montanteme et le P’tit Chœur de Chaintré, conduit par Alice Waring, ont enchanté le public. Le troisième groupe annoncé, les chœurs pop-rock du conservatoire Edgar-Varèse, n’ont malheureusement pas pu assister à la représentation. À la fin du concert, les chorales se sont réunies sur l’estrade pour chanter ensemble l'hymne intitulé « Chœur d’automne » qui a été composé spécialement pour les Symphonie d’Automne par Daniel Bonnet.

 

Mercredi, les Mâconnais étaient venus plus nombreux pour écouter Les Trieurs de sons, conduit par Alain Sève, qui ont interprété leurs propres chants de leur nouveau répertoire « Gens d’ici et d’ailleurs ». Puis, la Cantoria, chorale classique mâconnaise, a proposé des grands classiques avec deux airs du requiem de Verdi, suivies par une œuvre du compositeur Hongroise Kodaly et l’entrée de l’Opéra « Le prince Igor » de Borodine. La soirée a été clôturée par Les Balladins du Tournugeois, qui ont interprété un répertoire de chanson française et internationale. Ayant fêté leurs 40 ans d’existence l’année dernière, ils ont enchanté le public avec un répertoire du « best off des 40 ans ».

 

Ce vendredi soir, l'apéro-concert se tiendra à l'heure habituelle, avec des chants interprétés par Chœur de femmes, La Cantalaronne et Si l'on chantait.

Nathalie Brunet

La présidente Jacqueline Falconnet et le directeur artistique des Symphonies d’Automne Éric Geneste

apero-concert-macon1-symphonies-automne-macon-2017- - 1.jpg

apero-concert-macon1-symphonies-automne-macon-2017- - 2.jpg

Vocale Arpège, conduit par Corine Montanteme

apero-concert-macon1-symphonies-automne-macon-2017- - 3.jpg

apero-concert-macon1-symphonies-automne-macon-2017- - 4.jpg

apero-concert-macon1-symphonies-automne-macon-2017- - 5.jpg

Le P’tit Chœur de Chaintré, conduit par Alice Waring

apero-concert-macon1-symphonies-automne-macon-2017- - 6.jpg

apero-concert-macon1-symphonies-automne-macon-2017- - 7.jpg

apero-concert-macon1-symphonies-automne-macon-2017- - 8.jpg

Les chorales du mardi se sont réunies sur l’estrade pour chanter ensemble l'hymne intitulé « Chœur d’automne »

Les Trieurs de sons, conduit par Alain Sève

la Cantoria, chorale classique mâconnaise