samedi 5 décembre 2020
  • ILLUMINTATIONS 8DEC2020 CHARNAY.jpg
  • BFC_Macon_Infos_280x410px-2.jpg
  • CONCIERGERIE MACON2111.jpg
  • MACON HABITAT LOCAUX COMMERCIAUX 20NOV2020.jpg

BD-Charnay-Grande-Guerre2.jpg

C'est l'histoire d'une petite Charnaysienne "qui voulait voir la guerre" quand elle aperçoit son nom sur le monument aux morts et doit faire un exposé devant sa classe sur la Grande Guerre.

 

C'est le récit que le maire de Charnay et son équipe ont décidé de travailler pour commémorer la guerre de 14/18. Pas question de parler de la guerre en elle-même mais de la vie de la population civile, même si les soldats sont également mis à l'honneur.

Car les civils eux-aussi ont participé à la guerre. C'est l'occasion de parler du territoire et aussi des évolutions importantes dans le domaine de l'industrie notamment dans l'aviation, la méchanique et l'imprimerie à travers trois sociétés locales.

 

Le but est une activité pédagogique concrète en direction des élèves de primaire et du collège pour s'inscrire dans le devoir de mémoire. Plusieurs expositions ont déjà été présentées mais pour garder une trace pérenne et accessible aux enfants, le support de la BD a été choisi. Elle sera éditée par Bamboo éditions.

 

"La gazette de Charnay", distribuée en octobre à 4300 foyers charnaysiens a informé les Charnaysiens de ce projet et raconté l'histoire de Marius Lacrouze, de Monet Goyon et de l'imprimerie Protat, les trois sociétés qui feront partie de l'histoire.

 

Florence Goyon, responsable de la communication à la Ville de Charnay, est la responsable de ce projet dont l'épilogue doit paraître en octobre 2018.

Le cahier des charges a été défini par la mairie de Charnay, les services d'archives et l'éditeur Bamboo. L'historien Jean-Yves Le Naour, spécialiste de la guerre ayant déjà travaillé avec Bamboo éditions, a été choisi pour écrire le scénario. La dessinatrice est Christelle Galland.

 

Pour une reproduction fidèle de la ville et du territoire, Florence Goyon évoque la chance que le paysage mâconnais a été beaucoup photographié. Charnay possède une collection d'environ 300 cartes postales anciennes, l'occasion de montrer aux élèves l'évolution de leur ville et de leur territoire.

 

Ce projet a réuni l'ensemble de la population de Charnay. Elle a été appelée à participer en rapportant leurs propres histoires pour écrire cette BD. Le conseil communal des jeunes, les écoles de Charnay et les collèges de Mâcon vont également être associés à l'élaboration de histoire afin de créer cette BD qui est d'ores et déjà attendue avec impatience.

 

Danièle Vadot

 

BD-Charnay-Grande-Guerre.jpg

MÂCON - Contes et lumières 2020 : Une fin d'année lumineuse pour percer les ténèbres de la crise

inauguration illuminations Mâcon 2020.jpg
Accompagné par de nombreux élus de la majorité, Jean-Patrick Courtois a inauguré officiellement ce vendredi soir les illuminations des fêtes de fin d’année.

HÔPITAL DE MÂCON : Le Ségur de la santé, une fausse promesse pour les soignants.es fatigués.es et en manque de reconnaissance

SOIGNANTS HOPITAL MACON COVID 412 - 1.jpg
S'ils saluent les applaudissements du 20h de la 1ère vague de covid, remerciant la population d'avoir ainsi contribué au déclenchement du Ségur de la santé, les délégués CGT du personnel n'en sont pas pour autant dupes des promesses politiques qui ne sont pas tenues selon eux. Ils l'ont dit ce vendredi de décembre au cours d'un point presse.

MÂCON : Un enfant renversé par une voiture rue Pillet

ENFANT RENVERSE MACON - 1.jpg
Actualisé : Il a été blessé à la jambe mais ses jours n'étaient pas en danger.

MÂCON – Élection municipale : Le collectif Mâcon Citoyens 2020 répond…

Capture d’écran 2019-12-08 à 02.15.42.png
Actualisé : L'honnêteté de macon-infos est mise en cause dans ce droit de réponse. Notre réponse à cette mise en cause.

MÂCON : La ville s'illumine en cette fin d'année

illuminations Mâcon décembre 2020.jpg
Les illuminations et les décorations sont installées partout en centre-ville.

MÂCON : Des créations inédites pour les illuminations de fin d'année en centre-ville

2019-06calais07.jpg
La municipalité mâconnaise s’adapte à la crise sanitaire et propose des décorations autour de la lumière pour le festival Contes et lumières 2020, mais se voit obligée d'abandonner les autres événements.

SAÔNE-ET-LOIRE : Jusqu'à 70km/h au dessus de la vitesse limite autorisée !

5 automolistes ont perdu leur permis ce week end en Saône-et-Loire, dont deux dans le Mâconnais. Le plus gros excès de vitesse (délictuel) a été enregistré sur la RCEA, à hauteur de Milly-Lamartine.

CRISE SANITAIRE : L'activité touristique en Bourgogne-Franche-Comté a résisté durant la période estivale

16857_1_full.jpg
Selon l'INSEE, le tourisme a souffert dans la région. La Saône-et-Loire a subi une baisse importante liée à la crise sanitaire en 2020. En Bourgogne-Franche-Comté, de mars à août, les hôtels ont globlalement perdu la moitié de leur chiffre d'affaires, les restaurants 41 %…

MÂCON : Pompiers, policiers et CRS face aux troubles nocturnes !

VIOLENCES URBAINES 272811 MACON - 1.jpg
Actualisé : C'est vendredi soir que l'atmosphère était plus tendue

ATTRACTIVITÉ : Les villes de Bourgogne-Franche-Comté ont des aires de petite taille et sont peu dynamiques démographiquement

BFC attractivite.jpg
Entre 2007 et 2017, la population est pratiquement stable dans les aires d’attraction des villes de la région comme l'indique l'INSEE. La Bourgogne-Franche-Comté ne comporte pas de très grandes aires urbaines qui sont souvent des moteurs démographiques.